Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

3 octobre 2022 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Sources de plusieurs cas de décès, ces canidés, en nombre grandissant dans les rues marocaines, représentent un véritable danger pour les populations, malgré les nombreuses campagnes initiées par les municipalités pour y faire face. L’on se demande si le problème est insoluble et des voix appellent l’État à se préoccuper de la situation.

Agadir, Casablanca, Marrakech, Salé, etc., les chiens errants dictent toujours leur loi, faisant de plus en plus de victimes, rapporte Maroc-Hebdo, qui rappelle le dernier drame causé par ces animaux. Dans la nuit de mardi 13 au mercredi 14 septembre dernier, une enfant de cinq ans est dévorée à Drarga, située dans la banlieue d’Agadir.

A lire : Une fillette tuée par des chiens errants à Agadir

« Je croise régulièrement un groupe de chiens errants dans la corniche durant mon jogging. Une situation intrigante, surtout dans ce lieu très fréquenté par les usagers. Les autorités doivent prendre à bras-le-corps cette problématique pour éviter des drames », a alerté un habitant de Casablanca.

Dénonçant ce phénomène qui constitue un réel problème de santé publique et de salubrité, plusieurs parlementaires ont récemment interpellé le ministre Abdelouafi Laftit sur les mesures concrètes que comptent prendre son département pour lutter contre cette présence inquiétante des bêtes. Une situation qu’il juge préoccupante et qui nécessite, selon lui, des décisions urgentes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Décès - Abdelouafi Laftit

Aller plus loin

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Une fillette tuée par des chiens errants à Agadir

Une fillette de cinq ans est décédée après avoir été mordue par des chiens errants dans la commune de Drarga, non loin d’Agadir. Le conseil communal de la ville a promis de...

Un cas de rage en provenance du Maroc détecté en France

Les autorités sanitaires de la région parisienne ont diagnostiqué la rage chez un chien en provenance du Maroc. L’animal présentait les symptômes de la maladie avant son décès.

Le Maroc stérilise les chiens errants

Les chiens errants de la ville d’Oujda ont commencé à être stérilisés. L’opération s’étendra dans d’autres villes, notamment Marrakech, Tanger, Rabat, Agadir, Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Maroc : des caméras de surveillance pour lutter contre la mendicité

Le ministère marocain de l’Intérieur a annoncé l’installation de caméras de surveillance dans les principales villes du royaume en vue de lutter contre la mendicité.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Décès de Moncef El Haddaoui, le Maroc perd un grand footballeur

Moncef El Haddaoui, ancienne gloire du football marocain, s’est éteint lundi à l’âge de 59 ans, selon une annonce faite par la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui a également partagé ses condoléances par le biais d’un communiqué officiel.

Maroc : des élus communaux corrompus révoqués

Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit part en croisade contre la corruption au sein des collectivités territoriales. Il a instruit les walis et gouverneurs à l’effet de révoquer les présidents de communes qui sont en situation de conflits...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.