Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

3 octobre 2022 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Sources de plusieurs cas de décès, ces canidés, en nombre grandissant dans les rues marocaines, représentent un véritable danger pour les populations, malgré les nombreuses campagnes initiées par les municipalités pour y faire face. L’on se demande si le problème est insoluble et des voix appellent l’État à se préoccuper de la situation.

Agadir, Casablanca, Marrakech, Salé, etc., les chiens errants dictent toujours leur loi, faisant de plus en plus de victimes, rapporte Maroc-Hebdo, qui rappelle le dernier drame causé par ces animaux. Dans la nuit de mardi 13 au mercredi 14 septembre dernier, une enfant de cinq ans est dévorée à Drarga, située dans la banlieue d’Agadir.

A lire : Une fillette tuée par des chiens errants à Agadir

« Je croise régulièrement un groupe de chiens errants dans la corniche durant mon jogging. Une situation intrigante, surtout dans ce lieu très fréquenté par les usagers. Les autorités doivent prendre à bras-le-corps cette problématique pour éviter des drames », a alerté un habitant de Casablanca.

Dénonçant ce phénomène qui constitue un réel problème de santé publique et de salubrité, plusieurs parlementaires ont récemment interpellé le ministre Abdelouafi Laftit sur les mesures concrètes que comptent prendre son département pour lutter contre cette présence inquiétante des bêtes. Une situation qu’il juge préoccupante et qui nécessite, selon lui, des décisions urgentes.

Sujets associés : Décès - Abdelouafi Laftit

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Menacée par des chiens errants, une Marocaine porte plainte

Une femme affirmant être menacée par des chiens errants à Salé, a déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de la ville.

Le Maroc stérilise les chiens errants

Les chiens errants de la ville d’Oujda ont commencé à être stérilisés. L’opération s’étendra dans d’autres villes, notamment Marrakech, Tanger, Rabat, Agadir,...

Marrakech trouve une solution pour se débarrasser des chiens errants

À Marrakech, la lutte contre les chiens errants va prendre une tout autre dimension. Une solution durable a été trouvée pour en finir avec le...

Un cas de rage en provenance du Maroc détecté en France

Les autorités sanitaires de la région parisienne ont diagnostiqué la rage chez un chien en provenance du Maroc. L’animal présentait les symptômes de la maladie avant son...

Nous vous recommandons

Décès

Abdelilah Benkirane en deuil

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) vient de perdre sa belle-sœur, des suites d’une longue maladie.

Pays-Bas : une Marocaine accusée d’avoir tué son mari avec l’aide de son amant

Mimoun Bergoual, 66 ans, originaire d’Oud Ade aux Pays-Bas, a été retrouvé mort dans sa maison le 29 décembre 2020. Sa femme Latifa T., 40 ans, son amant, Zakaria C., 25 ans, et Youssef C., 32 ans, suspectés du meurtre, restent en prison au terme de...

Professeur assassiné : une trentaine de mosquées du Nord manifestent leur indignation

Près de 30 mosquées du Nord se sont rassemblées samedi pour exprimer leur indignation face au "meurtre barbare" du professeur d’histoire à Conflans-Sainte-Honorine.

Le chauffard qui a tué Aymen à Montpellier identifié

L’identité du chauffard, responsable de la mort d’un adolescent marocain lors des célébrations à Montpellier de la victoire de la France contre le Maroc, est désormais connue. Celui-ci est toujours « activement recherché » selon la...

Mystère total autour du meurtre collectif à Salé

Trois jours après la mort de six membres d’une même famille dont un enfant et un nourrisson, dans leur maison sise au quartier Errahma à Salé, le mystère sur les circonstances de ce drame reste entier. En attendant les résultats des investigations de la...

Abdelouafi Laftit

Élections au Maroc : Laftit satisfait du bon déroulement du scrutin

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit se dit satisfait du bon déroulement des élections du 8 septembre qui, selon lui, se sont déroulées dans les «  meilleures conditions  ».

Pegasus : le Maroc attaque en justice Le Monde, Radio France, Mediapart

Offensive judiciaire du Maroc suite aux accusations portées à son encontre pour espionnage via le logiciel Pegasus. Les autorités marocaines ont porté plainte en France contre les médias ayant révélé ou dénoncé...

Le gouvernement appelle à rationaliser les dépenses des communes

La pandémie du coronavirus a fortement impacté les recettes fiscales. À ce titre, le ministère de l’Intérieur a invité les walis, gouverneurs et présidents communaux à contrôler les dépenses des communes.

Rencontre en vue entre Abdelouafi Laftit et son homologue israélien

Amir Ohana, ministre israélien de la Sécurité intérieure s’est entretenu par téléphone, lundi 8 février, avec Abdelouafi Laftit, ministre marocain de l’Intérieur. Il ressort que les deux hauts responsables vont se rencontrer dans les tout prochains jours au...

Maroc : l’ouverture des cafés et mosquées n’est pas pour demain

Les habitués des cafés et des mosquées vont devoir prendre leur mal en patience, avant de pouvoir retrouver la vie d’avant le coronavirus. Le gouvernement marocain envisage de les ouvrir en dernier...