Annahar Al Maghribia condamné à verser 500.000 Dirhams à Al Massae

23 décembre 2008 - 20h44 - Maroc - Ecrit par : L.A

Le quotidien marocain "Annahar Al Maghribia" a été condamné par la justice marocaine à une amende de 500.000 dirhams pour diffamation dans un procès qui l’opposait à Rachid Niny, directeur du journal "Al Massae".

Le directeur d’Annahar Al Maghribia, Abdelhakim Baddii, devra verser 450.000 dirhams à Rachid Niny et 50.000 à la Trésorerie du Royaume.

Condamné début décembre par la justice marocaine à verser 54.500 euros à Me Zyane, bâtonnier de Rabat, Rachid Niny avait décidé de répliquer en intentant un procès à l’encontre de Me Mohamed Ziane pour diffamation par voie de presse. Le bâtonnier avait publié un article dans le journal Annahar Al Maghribia sous le titre "La culture de la vérité". Le directeur d’Al Massae réclame 1 million de dirhams de dommages et intérêts. L’affaire sera examiné début janvier par le tribunal de première instance de Casablanca.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Presse - Procès - Liberté d’expression - Rachid Nini - Al Massae - Mohamed Ziane

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.