Après Marrakech, Rabat se dote de bus écologiques

7 mai 2017 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des bus moins polluants à Rabat. C’est l’annonce qui vient d’être faite par le maire de la capitale, Mohamed Sadiki, et ce dès l’année prochaine.

Ces nouveaux bus hybrides (sans doute électrique + essence) seront mis en circulation en 2018, a affirmé samedi le maire lors du colloque « Ville intelligente : Quelles opportunités et quelles expériences face aux défis urbains » , initié dans le cadre du 11ème Festival du Printemps Agdal-Ryad.

Aucun autre détail n’a été donné par le maire à propos de ces bus moins polluants. Toujours est-il qu’à Marrakech, des bus plus respectueux de l’environnement ont déjà été mis en circulation à l’occasion de l’organisation par l’ONU de la conférence mondiale sur le climat, COP22.

Ces bus seront peut-être fournis directement par la nouvelle usine qui est actuellement en construction à Tanger et qui doit être inaugurée cette année. Lancée en partenariat avec le chinois Yangtse, elle prévoit la construction de la première usine de bus électrique 100% marocaine.

Sujets associés : Rabat - Transports - Transport en commun - Mohamed Sadiki

Aller plus loin

Un jeune ingénieur marocain fabrique une voiture 100% électrique (vidéo)

Après la découverte du pick-up marocain Aslan, voici une nouvelle voiture électrique 100% marocaine conçue et développée par un jeune ingénieur marocain.

Vers le développement d’un véhicule électrique 100% marocain

Un plan d’action sera bientôt lancé par le consortium constitué du groupe Schneider, Renault et M2M pour développer le premier véhicule électrique made in Morocco.

Une usine de voitures et de bus électriques à Tanger

Une usine dédiée à la construction de bus et de voitures électriques va voir le jour à Tanger. La convention a été signée hier au siège de la région entre les autorités et la...

Des bus électriques « Made in Morocco »

Une unité de production de bus électriques verra bientôt le jour au Maroc grâce à l’accord signé par Banque Centrale Populaire avec l’industriel chinois Yangtse et la Société...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Maroc : Laftit veut mettre fin à « l’héritage » des agréments de taxis

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a décidé d’encadrer le transfert des agréments des taxis. De nouvelles conditions ont été ainsi définies.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Les souks marocains vont être renovés

Compte tenu du rôle essentiel que jouent les souks hebdomadaires dans le développement socio-économique, le ministre de l’Agriculture a annoncé travailler pour la rénovation de ces espaces.

Bus électriques : Pari raté du Maroc ?

Alors que la mise en place d’un écosystème de production locale de bus électriques présente de nombreux avantages dont profitent certains pays, le Maroc est encore à la traîne.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...