Les raisons derrière la livraison par le Maroc des armes à l’Ukraine

27 janvier 2023 - 15h38 - Maroc - Ecrit par : S.A

Jusque-là neutre dans la guerre russo-ukrainienne, le Maroc aurait livré des chars à l’Ukraine, devenant ainsi le premier pays africain ayant posé cet acte. Quid des raisons derrière cette livraison d’armes ?

Plusieurs raisons pourraient expliquer la livraison par le Maroc de 20 chars de conception soviétique à l’Ukraine qui est en guerre contre la Russie depuis bientôt un an. Critiqué par l’Union européenne sur la question de la liberté d’expression et la liberté des médias, cité dans le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen, le royaume tente de réchauffer ses relations avec l’Europe. Quitte à se mettre à dos la Russie dont le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est actuellement en tournée africaine et devrait se rendre au Maroc début février.

À lire : Le Maroc a-t-il livré des armes à l’Ukraine ?

« Cela marque un revers dans les tentatives de la Russie de garder le continent à ses côtés, ou du moins neutre, en particulier au sein de l’ONU », a déclaré à DW Alice Gower, directrice de la géopolitique et de la sécurité chez Azure Strategy, un cabinet de conseil basé à Londres. Les États africains ont été prudents dans leur approche, s’abstenant ou rejetant les différentes résolutions de l’ONU condamnant la Russie. » Selon les analystes, le geste envers l’Ukraine serait également un moyen pour le Maroc de contrer l’influence et les progrès de l’Algérie sur la scène internationale.

À lire :Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc garde toujours sa neutralité

« Les tensions de longue date sur le Sahara occidental avec l’Algérie voisine, l’un des alliés africains les plus proches de Moscou, auront sans aucun doute alimenté les calculs de Rabat [sur l’envoi de chars en Ukraine] », a analysé Alice Gower. En posant cet acte, le Maroc « a un petit levier pour appeler à l’aide les puissances occidentales au cas où l’influence de Moscou en Algérie deviendrait inconfortable », a-t-elle ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Russie - Défense - Armement - Ukraine - Afrique

Aller plus loin

De nouveaux fusils pour les forces spéciales de la marine royale marocaine

Le Maroc attache du prix à la modernisation de son armée. Les Forces spéciales de la marine royale ont récemment reçu de nouveaux fusils d’assaut français Verney-Carron VCD-15.

« Le Maroc n’a pas autorisé le transfert de ses chars à l’Ukraine »

Konstantin Sivkov, capitaine de première classe et vice-président de l’Académie russe des sciences des missiles et de l’artillerie (ARSMA), assure que le Maroc n’a jamais...

Non, le Maroc n’a pas livré des chars à l’Ukraine

Les informations faisant état de la livraison par le Maroc de pièces détachées ou de chars T72 à l’Ukraine sont fausses. Le royaume apporte-t-il un soutien direct ou indirect à...

Le Maroc parmi les 10 principaux importateurs d’armes au Moyen-Orient

Le Maroc figure parmi les 10 principaux importateurs d’armes au Moyen-Orient. C’est ce que révèle l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Ces articles devraient vous intéresser :

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Budget record pour l’armée marocaine

Le Maroc va allouer près de 12,1 milliards de dollars au ministère de la Défense en 2024. Ce montant servira entre autres à l’acquisition d’armes et d’équipements militaires.

Les avions F-35, un rêve inaccessible pour le Maroc ?

Plusieurs médias marocains et israéliens ont annoncé l’acquisition « imminente » par le Maroc des avions de combat américains F-35. Selon le Forum Far-Maroc, il ne s’agit en réalité que d’une rumeur « infondée ».