Victime de son succès, Royal Air Maroc recrute

17 juin 2021 - 14h19 - Economie - Ecrit par : J.K

Pour répondre à la forte demande enregistrée suite à la baisse des prix de ses billets,Royal Air Maroc  vient de lancer un avis de recrutement de 24 pilotes de ligne. Au regard de ses démêlés judiciaires avec certains de ses anciens pilotes, membres de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) licenciés en raison de la crise sanitaire, la compagnie nationale marocaine met ces recrutements sous conditions.

« Avis de sélection de 24 candidats destinés à devenir sous certaines conditions des pilotes de ligne du groupe Royal Air Maroc ». C’est l’annonce faite par la compagnie aérienne nationale, rapporte Hespress. L’avis de recrutement de RAM précise « qu’aucune garantie d’embauche dans les compagnies du groupe n’est accordée aux candidats, le recrutement étant subordonné aux besoins réels du groupe à la date d’obtention du diplôme ».

À lire : À Casablanca, le mouvement de protestation des pilotes de Royal Air Maroc se poursuit

De plus, détaille la même source, toute personne désireuse de postuler pour ce recrutement qui a lieu durant ce mois de juin et dont la rentrée académique est prévue dès mi-septembre 2021, doit être de nationalité marocaine, titulaire d’un Bac scientifique, âgée de moins de 27 ans (à la date de diffusion de l’annonce). Il doit avoir suivi avec succès les classes préparatoires Math Sup/Math Spé, Maths Physique (MP) ou Physique et Sciences de l’Ingénieur (PSI) et passé avec succès le Concours National Commun Marocain (CNC) de 2021, ou avoir un diplôme d’ingénieur d’état marocain, ou un diplôme d’ingénieur étranger avec l’équivalence d’ingénieur d’état marocain.

À lire : Impossible entente entre Royal Air Maroc et ses pilotes !

Cet avis de recrutement, indique le média, ne suscitera pas l’empressement des pilotes licenciés pour regagner leurs places. Et pour cause, l’AMPL souhaitant une réinsertion des 65 pilotes remerciés, avait fait part de sa proposition au top management de RAM en septembre 2020, « afin d’entamer un dialogue responsable et apaisé en vue d’annuler les licenciements économiques et procéder à la réintégration » des pilotes concernés, ou lancer une grève en cas de refus. N’ayant pas apprécié cette menace de grève, le top management de RAM a entamé un procès pour la dissolution de l’AMPL, qui a « adressé plusieurs correspondances au plaignant (la RAM), comprenant notamment des doléances professionnelles que le législateur interdit aux associations d’aborder, car étant du ressort exclusif des syndicats », oppose RAM qui, tirant leçon, fixe les « conditions de recrutement ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Transport aérien - Emploi

Aller plus loin

Royal Air Maroc veut la mort de l’Association de pilotes

Royal Air Maroc est en guerre contre les pilotes de ligne. Après le licenciement de 65 pilotes, la compagnie vient de saisir les tribunaux dans le but de dissoudre...

Les pilotes de la RAM prolongent leur grève

Les pilotes de la Royal Air Maroc, en grève pour la troisième fois depuis début juillet, ont décidé de prolonger de 3 jours le mouvement qui devait se terminer vendredi.

Royal Air Maroc : 16 nouveaux pilotes formés à l’école militaire de Marrakech

Royal Air Maroc a envoyé 16 nouveaux élèves pilotes de ligne en formation à l’Ecole Royale de l’Air (ERA) de Marrakech. Cette décision intervient quelques jours après le...

Royal Air Maroc recrute des hôtesses subsahariennes

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) compte recruter des hôtesses et des stewards originaires de l’Afrique de l’Ouest, a annoncé Driss Benhima, président...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Royal Air Maroc rêve grand

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a choisi d’aller plus loin. En témoignent ses nouvelles ambitions pour son activité long-courrier.

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.

Royal Air Maroc fait une fleur aux supporters marocains

Royal Air Maroc s’engage à faciliter le transport des supporters qui désirent se rendre au Qatar suite à la qualification de l’équipe nationale.

Royal Air Maroc : 200 nouveaux avions pour la Coupe du monde 2030

En prévision de la coupe du monde 2030, la Royal Air Maroc (RAM) a annoncé le lancement, d’ici la fin de l’année 2023, d’un appel d’offres pour l’achat de 200 avions qui lui seront livrés de manière échelonnée sur les 10 prochaines années.

Première édition de la Morocco Golf Cup : le Maroc attire les joueurs belges

Sous le parrainage de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) et de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la première édition de la Morocco Golf Cup se disputera, tout au long cette saison 2023, dans différents clubs du royaume et réunira...

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

Contre la France, Royal Air Maroc mobilise 30 avions

Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir mis en place un dispositif spécial afin de faciliter le déplacement à tous les Marocains qui souhaitent se rendre au Qatar. Les Lions de l’Atlas affrontent mercredi prochain la France, en demi-finale de la Coupe du...

Le Maroc se dote d’un système moderne de gestion du trafic aérien

L’Office national des aéroports (ONDA), s’est doté du ManagAir, un système de gestion du trafic aérien de dernière génération mis en place par Indra afin de se positionner comme leader dans la région en matière de navigation aérienne.