Les regrets de Hachim Mastour

21 mars 2022 - 23h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Grand espoir du football, Hachim Mastour, 23 ans, est plein de regrets et affiche peu d’optimisme. Celui qui était considéré comme un prodige du football à seulement 15 ans n’a pas pu faire une belle carrière.

Hachim Mastour ou l’autre nom de l’échec ? Celui qui était prédestiné à une belle carrière footballistique a eu un parcours peu enviable avant de tomber dans l’anonymat. Aujourd’hui, il est sans club. « Je vous assure qu’être Hachim Mastour n’a pas été et n’est pas facile. J’ai toujours vécu sous le feu des projecteurs. D’un côté, c’est quelque chose qui me plaît évidemment, car ça me stimule à donner le meilleur de moi-même, de l’autre ça génère toujours une pression considérable sur moi. Comme je le dis constamment, j’aimerais juste jouer au football et être traité comme un simple garçon de 23 ans, qui fait des erreurs et qui est déterminé à s’améliorer chaque jour pour pouvoir se tailler une carrière à des niveaux de sacrifice, d’humilité et de travail important », a déclaré l’ex-pépite du Milan AC dans une interview accordée au média italien PSB.

À lire : Hachim Mastour n’a plus de club

Le Lion de l’Atlas confie avoir eu du mal à gérer les pressions, notamment celle du public. « Chaque fois que j’entre sur le terrain, la plupart des gens s’attendent à ce que je prenne le ballon, que je dribble tout le monde et que j’aille dans le but avec le ballon », se désole-t-il. Autre attitude dont il se plaint : les « offenses gratuites subies sur les réseaux sociaux ». Le natif de Reggio d’Émile ne garde pas que de bons souvenirs de son passage à la Reggina. « J’ai été honoré de pouvoir jouer dans un carré important comme Reggio. De pouvoir dialoguer sur le terrain avec des joueurs du calibre de Crisetig, Menez, Denis était quelque chose d’un fabuleux qui pouvait me permettre de mettre en valeur mes qualités techniques. Malheureusement, cependant, les résultats ont tardé à venir et le choix technique s’est porté sur des joueurs ayant d’autres caractéristiques », a-t-il confié.

À lire : Hachim Mastour, une carrière inachevée

« J’ai réalisé que ce n’était pas la bonne voie pour moi après avoir été victime d’incidents très désagréables de la part de certains coéquipiers », a ajouté l’international marocain. Il a par ailleurs regretté d’avoir fait confiance à certaines personnes de son entourage. « J’ai le grand regret d’avoir fait confiance aux mauvaises personnes, des gens qui m’ont dit qu’ils allaient me ruiner, qu’ils terniraient mon nom au point que je ne jouerais plus jamais au football […] Ils me voyaient comme une machine à sous », a-t-il avoué. Son souhait, c’est de se faire recruter par un club et de poursuivre sa carrière footballistique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Hachim Mastour

Aller plus loin

Hachim Mastour fait des merveilles en deuxième division marocaine

Alors qu’il portait en lui les espoirs du football en Italie, l’international marocain Hachim Mastour, contre toute attente, a rejoint un club de deuxième division au Maroc et...

Hachim Mastour, avec la Renaissance Zemamra, repart en 1ère division

L’équipe de l’ancien international marocain Hachim Mastour, qualifié un temps de nouveau Messi, vient de rejoindre l’élite du football marocain. La Renaissance Zemamra (RCAZ)...

A quand la fin des déboires de Hachim Mastour ?

Arrivé en octobre dernier en Série C où il a signé avec la Reggina, Hachim Mastour, jeune Lion de l’Atlas, pourtant promu à un bel avenir, connaît-il déjà la désillusion  ? En...

Hachim Mastour n’a plus de club

L’international marocain Hachim Mastour est libre. Il vient de résilier son contrat, selon l’annonce faite par le club italien Reggina 1914. Le joueur âgé de 23 ans est donc...

Ces articles devraient vous intéresser :

OM – Ajax Amsterdam : voici les notes d’Amine Harit par la presse sportive

L’Olympique de Marseille a brillé de mille feux face à l’Ajax Amsterdam, s’imposant sur un score de 4-3. Au-delà de cette performance, voyons ce qu’a pensé la presse sportive de l’international marocain Amine Harit.

Yassine Bounou : Manchester United prêt à damer le pion au Bayern

Le gardien marocain Yassine Bounou, un des artisans du parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde au Qatar, est dans le viseur du Bayern Munich mais aussi de Manchester United. Le dernier est prêt à damer le pion au club allemand.

Coupe du monde clubs : Motsepe et Infantino sont au Maroc pour le tirage au sort

Le président de la CAF et celui de la FIFA sont au Maroc pour assister au tirage au sort de la coupe du monde des clubs. La cérémonie se tient à l’académie Mohammed VI de Salé.

Le point de vue d’un entraîneur maroco-espagnol sur le football marocain

L’entraîneur maroco-espagnol Juan Pedro Benali, 53 ans, donne son point de vue sur le football marocain. Il évoque les difficultés que rencontrent les joueurs pour intégrer la ligue et le cas des binationaux qui font plus de la moitié de l’équipe...

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Sofyan Amrabat trouve un accord pour rejoindre le FC Barcelone l’été prochain

Après son transfert avorté vers le FC Barcelone, il y a encore l’espoir que l’international marocain Sofyan Amrabat rejoigne l’effectif du club catalan l’été prochain. Son club, la Fiorentina et lui ont désormais un accord en ce sens.

Football : deux matchs prévus pour les Lions de l’Atlas en mars 2023

Afin de se préparer pour les prochaines échéances, les Lions de l’Atlas disputeront deux matchs amicaux durant la prochaine trêve internationale, prévue en mars.

Le Real Betis revient à la charge pour Abdessamad Ezzalzouli

Abdessamad Ezzazouli, la pépite marocaine du FC Barcelone, actuellement en prêt à Osasuna, est toujours dans le viseur du Real Betis. Le club compte entrer en négociations avec le club catalan pour le recruter lors du mercato estival.

Deux nouveaux joueurs rejoignent les Lions de l’Atlas

La sélection nationale marocaine de football pourrait accueillir de nouvelles têtes pour les préparatifs des deux matchs amicaux contre le Brésil et le Pérou.

CAN 2023 : les mamans des joueurs marocains en Côte d’Ivoire ?

Walid Regragui veut recréer en Côte d’Ivoire l’ambiance du dernier Mondial marquée par la présence des mères des Lions de l’Atlas dans les stades où l’équipe du Maroc a progressé jusqu’à atteindre les demi-finales.