Les regrets de Hachim Mastour

21 mars 2022 - 23h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Grand espoir du football, Hachim Mastour, 23 ans, est plein de regrets et affiche peu d’optimisme. Celui qui était considéré comme un prodige du football à seulement 15 ans n’a pas pu faire une belle carrière.

Hachim Mastour ou l’autre nom de l’échec ? Celui qui était prédestiné à une belle carrière footballistique a eu un parcours peu enviable avant de tomber dans l’anonymat. Aujourd’hui, il est sans club. « Je vous assure qu’être Hachim Mastour n’a pas été et n’est pas facile. J’ai toujours vécu sous le feu des projecteurs. D’un côté, c’est quelque chose qui me plaît évidemment, car ça me stimule à donner le meilleur de moi-même, de l’autre ça génère toujours une pression considérable sur moi. Comme je le dis constamment, j’aimerais juste jouer au football et être traité comme un simple garçon de 23 ans, qui fait des erreurs et qui est déterminé à s’améliorer chaque jour pour pouvoir se tailler une carrière à des niveaux de sacrifice, d’humilité et de travail important », a déclaré l’ex-pépite du Milan AC dans une interview accordée au média italien PSB.

À lire : Hachim Mastour n’a plus de club

Le Lion de l’Atlas confie avoir eu du mal à gérer les pressions, notamment celle du public. « Chaque fois que j’entre sur le terrain, la plupart des gens s’attendent à ce que je prenne le ballon, que je dribble tout le monde et que j’aille dans le but avec le ballon », se désole-t-il. Autre attitude dont il se plaint : les « offenses gratuites subies sur les réseaux sociaux ». Le natif de Reggio d’Émile ne garde pas que de bons souvenirs de son passage à la Reggina. « J’ai été honoré de pouvoir jouer dans un carré important comme Reggio. De pouvoir dialoguer sur le terrain avec des joueurs du calibre de Crisetig, Menez, Denis était quelque chose d’un fabuleux qui pouvait me permettre de mettre en valeur mes qualités techniques. Malheureusement, cependant, les résultats ont tardé à venir et le choix technique s’est porté sur des joueurs ayant d’autres caractéristiques », a-t-il confié.

À lire : Hachim Mastour, une carrière inachevée

« J’ai réalisé que ce n’était pas la bonne voie pour moi après avoir été victime d’incidents très désagréables de la part de certains coéquipiers », a ajouté l’international marocain. Il a par ailleurs regretté d’avoir fait confiance à certaines personnes de son entourage. « J’ai le grand regret d’avoir fait confiance aux mauvaises personnes, des gens qui m’ont dit qu’ils allaient me ruiner, qu’ils terniraient mon nom au point que je ne jouerais plus jamais au football […] Ils me voyaient comme une machine à sous », a-t-il avoué. Son souhait, c’est de se faire recruter par un club et de poursuivre sa carrière footballistique.

Sujets associés : Football - Hachim Mastour

Aller plus loin

Hachim Mastour : « J’ai peut-être payé mon choix de jouer pour le Maroc »

Hachim Mastour s’est révélé au monde du football à l’âge de 14 ans dans les catégories inférieures de l’AC Milan. Le milieu de terrain était à 16 ans le plus jeune joueur à être...

Message inquiétant de Hachim Mastour

Ancien grand espoir du football, l’international marocain Hachim Mastour, 25 ans, qui évolue au poste d’ailier ou de milieu offensif à l’Union Touarga en première division...

Hachim Mastour, avec la Renaissance Zemamra, repart en 1ère division

L’équipe de l’ancien international marocain Hachim Mastour, qualifié un temps de nouveau Messi, vient de rejoindre l’élite du football marocain. La Renaissance Zemamra (RCAZ)...

Hachim Mastour fait des merveilles en deuxième division marocaine

Alors qu’il portait en lui les espoirs du football en Italie, l’international marocain Hachim Mastour, contre toute attente, a rejoint un club de deuxième division au Maroc et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : inquiétude pour Romain Saïss

À quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde, des inquiétudes montent dans le camp du Maroc en raison des joueurs blessés. Le cas du capitaine de la sélection nationale préoccupe.

Ez Abde pourrait atterrir à Cadix FC

Ez Abde pourrait jouer sous les couleurs de Cadix FC la saison prochaine. Le club est déjà en négociation avec le Barça pour prêter le jeune ailier marocain.

Anass Zaroury futur joueur de la Juventus de Turin ?

L’international marocain, Anass Zaroury, qui évolue actuellement à Burnley, serait la cible de plusieurs clubs européens, dont la Juventus de Turin.

Achraf Hakimi s’épanouit avec Christophe Galtier

L’international marocain du PSG, Achraf Hakimi s’est exprimé sur les débuts de son nouvel entraineur Christophe Galtier. L’occasion de rappeler ses nouveaux défis et son importance dans le nouveau dispositif mis en place par le technicien français.

Football : le Maroc fait main-basse sur les binationaux

Ces derniers mois, la fédération marocaine de football a réussi à arracher plusieurs joueurs binationaux à la France et l’Espagne notamment. Un exploit réalisé grâce à une stratégie bien huilée depuis plusieurs années.

Sofyan Amrabat à Manchester United : les détails du transfert

Le milieu de terrain marocain Sofyan Amrabat a finalement rejoint les rangs de Manchester United, club qu’il qualifie de « rêve d’enfance ». Il a fallu plusieurs semaines de discussions avec la Fiorentina pour parvenir à un accord.

Le FC Barcelone : une seconde chance pour Sofyan Amrabat

Après avoir échoué à le recruter en janvier, le FC Barcelone souhaiterait concrétiser le dossier Sofyan Amrabat cet été. La chance lui sourira-t-elle cette fois-ci ?

Anass Zaroury et l’appel de 10 millions

L’international marocain Anass Zaroury qui évolue au poste de milieu offensif au Burnley FC soutient l’appel d’urgence de 10 millions de livres sterling devant servir à aider les victimes du violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Liverpool veut s’offrir Sofyan Amrabat

Plusieurs clubs européens comme Liverpool continuent de s’intéresser à Sofyan Amrabat. Le club anglais attend impatiemment le mercato d’été pour s’offrir le milieu de terrain marocain.

Jawad El-Yamiq toujours dans le viseur du FC Lorient

L’international marocain Jawad El-Yamiq reste une cible de choix pour les dirigeants du FC Lorient. Le défenseur du Valladolid, actuellement en deuxième division espagnole, pourrait rapidement devenir une priorité pour les Merlus.