Appel de personnalités à la pacification des relations entre le Maroc et l’Espagne

4 juillet 2021 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.T

Un manifeste de réconciliation entre le Maroc et l’Espagne a été signé par 243 personnalités issues des deux pays. Elles dénoncent une détérioration des liens familiaux entre les deux peuples qui va au-delà du conflit diplomatique évoqué dans les instances internationales. Pour eux, l’heure est au dialogue, à la recherche, à la compréhension mutuelle.

Des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour dénoncer la détérioration progressive de l’histoire entre le Maroc et de l’Espagne. La tension qui perdure met en danger la coexistence entre deux peuples frères et amis, pour aboutir à une phase d’affrontement totalement déplacée.

Ils sont des intellectuels et membres de la société civile, issus des deux pays à prendre cette initiative pour, disent-ils, appeler au dialogue, à la paix, à la coopération, invitant à un travail collectif et raisonné, face à un « discours erroné et empoisonné » utilisé par certains médias et réseaux sociaux.

Les signataires appellent à voir au-delà des conflits guerriers qui ont marqué les deux peuples et à valoriser « l’héritage de coexistence interreligieuse et d’échanges culturels que les peuples riverains ont construit au cours de nos étapes historiques ».

A lire : Crise migratoire à Sebta : l’appel de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

Le manifeste rappelle également le rigoureux travail historique, littéraire, linguistique et codicologique qui ne manque pas de mettre en lumière les valeurs humanistes communes aux deux peuples.

À cet effet, rappelle le document, La Constitution marocaine reconnaît la culture andalouse comme un élément de l’identité du pays.

Sujets associés : Espagne - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Crise migratoire à Sebta : l’appel de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’ONU a réagi à la crise migratoire majeure à Sebta (Ceuta). Elle appelle le Maroc et l’Espagne à trouver ensemble une solution.

L’Espagne appelle à une reprise de la coopération avec le Maroc

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, souhaite un apaisement de la tension entre l’Espagne et le Maroc et une reprise de la coopération entre les deux pays.

Maroc-Espagne : la crise actuelle est une crise de confiance

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’est au fond qu’une crise de confiance qui doit être rapidement surmontée pour permettre aux deux pays, condamnés à coopérer,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

#AkhannouchGetOut : le hashtag devenu viral sur les réseaux sociaux

Au Maroc, la colère monte contre le chef de gouvernement Aziz Akhannouch à cause de la hausse des prix des produits de grande consommation, notamment le carburant. Bon nombre d’internautes marocains continuent de réclamer son départ.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Maroc : un nouveau dispositif pour l’organisation de la communauté juive

Le gouvernement Akhannouch a présenté au roi Mohammed VI une série de mesures prises concernant l’organisation de la communauté juive marocaine,lors du conseil des Ministres présidé par le souverain.

Pourquoi les Marocaines sont interdites de séjour dans les hôtels ?

Malgré l’inexistence d’une loi, les femmes marocaines seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels du royaume. Le député de l’USFP, Moulay Mehdi Al Fatmi, appelle le gouvernement à mettre fin à cette pratique discriminatoire.

Maroc : remaniement imminent pour le gouvernement ?

Au Maroc, Aziz Akhannouch s’apprêterait à remanier le gouvernement. Qui sont les ministres concernés par ce réajustement ?

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.