MRE : voici les modalités de remboursement de l’indemnité de transport maritime

21 juillet 2021 - 10h20 - Ecrit par : S.A

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui rentrent au Maroc par voie maritime dans le cadre de l’Opération Marhaba sont désormais fixés sur les conditions et modalités de versement des montants correspondant au remboursement partiel des billets des traversées. Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration viennent de publier un arrêté conjoint.

Cet arrêté intervient en application des hautes instructions royales visant la facilitation du retour des MRE, et dans le cadre de la mise en œuvre des procédures de remboursement partiel des billets des traversées par mer, effectuées par les MRE en retour au Maroc, à travers les lignes maritimes reliant les ports de la France et de l’Italie à ceux du royaume du Maroc, indique dans un communiqué le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Selon les explications du ministère, tout résidant à l’étranger, de nationalité marocaine, qui rentre au Maroc par voie maritime, pendant la période allant du 15 juin au 30 septembre 2021, et dont le prix du ticket du voyage excède le tarif de référence fixé par l’administration, peut bénéficier, pour une seule fois, d’un remboursement partiel entre 1 000 et 3 000 dirhams. Ce remboursement partiel ne concerne pas les voyages à bord des deux navires (Victoria1 et Romantika) affrétés par l’État marocain et dont l’exploitation a été confiée à la compagnie marocaine Intershipping, est-il précisé.

À lire : Marhaba 2021 : voici les conditions d’accès à l’indemnité de transport maritime

Le ministère a mis en place une plate-forme accessible sur le lien https://marhaba2021.mtpnet.gov.ma, afin de faciliter l’opération de remboursement partiel des montants des tickets. Elle permet à tout passager éligible au remboursement de faire la demande en introduisant toutes les informations requises et les documents justifiant son éligibilité (passeport, carte d’identité, carte de séjour, billet aller/retour…).

Les remboursements, en dirham, au profit des voyageurs éligibles ayant correctement fait la demande, se feront par virement sur leurs comptes bancaires ouverts au Maroc ou, le cas échéant, à travers le réseau des agences de BARID BANK et BARID CASH, est-il encore précisé.

Tags : Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de l’Equipement et du Transport - Opération Marhaba 2022

Aller plus loin

Fin de calvaire pour les MRE bloqués au port de Sète

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) bloqués au port de Sète depuis plusieurs jours ont regagné le Maroc pour célébrer l’Aïd al-Adha en famille et y passer les vacances d’été....

Marhaba 2021 : voici les conditions d’accès à l’indemnité de transport maritime

On en sait un peu plus sur les conditions et modalités de versement de l’indemnité de transport maritime destinée aux Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), qui viennent en vacances...

Marhaba 2021 : plus de ferries pour le retour des MRE

Le Maroc s’active pour le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Huit ferries viennent d’être mis en service pour assurer le transport maritime de 20 000 ou 27 000...

Marhaba 2021 : le remboursement des MRE a démarré

Les MRE ayant effectué un retour par bateau au Maroc le cadre de l’opération Marhaba du 15 juin au 30 septembre 2021, seront partiellement remboursés conformément aux instructions...

Nous vous recommandons

Les drones turcs acquis par le Maroc font-ils peur à l’Espagne ?

Le Maroc aurait acquis une bonne quinzaine de drones de combat turc, Bayraktar TB2, dont une partie pourrait être transférée sur la base militaire Al-Aroui près de Nador, à seulement 30 km de la frontière avec Melilla. Une telle proximité ferait-elle peur...

Une Marocaine de Turquie appelle à l’aide

Une vloggeuse marocaine résidant en Turquie se dit victime de violences conjugales à répétition et demande aux autorités marocaines de lui apporter un soutien juridique et social.

Voici pourquoi le Maroc refuse d’ouvrir les frontières de Sebta et Melilla

Le Maroc a décidé de maintenir fermées les frontières avec Ceuta et Melilla pendant un mois, après la décision de l’Espagne de prolonger la même mesure pendant 15 jours.

Maroc : Lagouira veut devenir le « nouveau Dubaï »

Le Maroc a pour ambition de faire de la zone désertique qui s’étend de Dakhla à Lagouira un « nouveau Dubaï » en Afrique du Nord. En témoignent les nombreux projets en cours de réalisation.

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet, blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc, en Turquie ou à Dubaï. En...

MRE : réservation obligatoire avant l’entrée au port d’Algesiras

L’Autorité portuaire d’Algésiras a annoncé que les voyageurs qui souhaitent embarquer avec leurs véhicules, dans le cadre de l’Opération Marhaba, devront se munir obligatoirement d’un billet.

Miss Univers Maroc heureuse de sa visite en Israël (vidéo)

La Marocaine Kawtar Benhalima revient sur sa visite en Israël, où elle a participé au 70ᵉ concours annuel de Miss Univers organisé pour la première fois dans le pays. Elle se dit heureuse de son séjour, car elle a trouvé des liens communs entre les...

Maroc : de fortes averses orageuses avant une vague de chaleur

De fortes averses orageuses toucheront plusieurs provinces marocaines demain samedi 11 septembre. Côté température, il fera chaud dans certaines provinces dimanche, avec un thermomètre qui va grimper jusqu’à 42...

Le sous-sol marocain est riche en gaz naturel

Plusieurs sociétés internationales spécialisées en prospection pétrolière et gazière confirment que le sous-sol marocain est riche en gaz naturel. En témoigne d’ailleurs la découverte de Sound Energy, la plus importante jamais réalisée au...

Covid-19 : le Maroc de retour à un confinement partiel, voire total ?

Des restrictions sont de nouveau de rigueur dans certaines régions du Maroc en vue de limiter la mobilité entre les villes. C’est la décision des autorités face à la recrudescence inquiétante des cas de malades du Covid-19 au royaume, où le retour à un...