La révolte du pain à Casablanca en 1981, 32 ans déjà !

21 juin 2013 - 23h07 - Ecrit par : Jalil Laaboudi

La répression des émeutes des 20 et 21 juin 1981, à Casablanca, auraient fait entre 600 et 1000 morts, d’après certains syndicats et l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP). Plus de 5000 personnes avaient été arrêtées. Les rescapés de cette révolte populaire contre la hausse du prix du pain et de certains produits de première nécessité, ont manifesté jeudi devant la caserne des pompiers de Hay Mohammadi, à Casablanca.

Officiellement, seules 114 personnes auraient trouvé la mort dans ces émeutes, provoquées par une hausse soudaine et exagérée de 77% des prix de certaines matières premières, décidée par le gouvernement Bouabid.

C’était il y a 32 ans, les syndicats indignés appellent à une grève générale. Les manifestations de protestation tournent rapidement à l’émeute, que l’Etat décide de réprimer dans le sang.

"Je ne suis pas encore réveillé de ce cauchemar", raconte Abdellah, un rescapé de ces évènements originaire de Hay Mohammadi à Bladi.net. "Des familles entières en portent encore les séquelles à ce jour".

Le pauvre homme, un sexagénaire habitant aujourd’hui Derb Al Foukara, à Casablanca, se souvient : "un de mes voisins a perdu son père, un simple ouvrier qui protestait pour dénoncer la hausse brutale des prix. Cette famille a vécu un véritable drame suite à la disparition de son patriarche, qui faisait vivre ses 6 enfants...", raconte-t-il les larmes aux yeux.

Plusieurs dizaines de victimes de ces évènements avec à leur tête le leader syndicaliste Noubir Al Amaoui ont participé à une marche de protestation autour de la caserne des pompiers et le cimetière Achouhada et les rues avoisinantes de ces lieux.

Les manifestants disent commémorer l’évènement pour que ce genre de drames ne se reproduise plus au Maroc. Plus de 600 personnes avaient été portées disparues suite aux émeutes de Casablanca.

Le gouvernement Benkirane s’apprête à augmenter le prix de certains produits de première nécessité, notamment le sucre à la veille du mois de Ramadan, prévu le 10 juillet au Maroc, conformément aux mesures recommandées au Royaume par le Fonds monétaire international (FMI), pour que le pays puisse bénéficier d’une ligne de crédit de 6,2 milliard de dollars.

Tags : Casablanca - Manifestation - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Noubir Al Amaoui

Nous vous recommandons

Les autorités marocaines veulent des villes sûres

De lourdes menaces planent sur les villes marocaines. Entre constructions hors norme, risques industriels, incendies, aléas naturels, urbanisation et autres, la mise en place de règles d’aménagement du territoire et de construction est plus...

David Govrin bientôt remercié ?

Le chargé d’affaires d’Israël à Rabat, David Govrin est sous le feu des critiques et pourrait bientôt quitter le Maroc. Il lui est reproché notamment de ne s’être pas montré à la hauteur des attentes.

Plus d’obligation de masques pour les Marocains en route vers l’Europe

À compter de lundi prochain, les Marocains en déplacement dans les pays européens ne seront plus obligés de mettre le masque dans les aéroports et à bord des avions. L’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (AESA) a annoncé un assouplissement des...

L’Algérie en perte de vitesse, le Maroc affirme son attractivité

Alors que l’Algérie verse dans des attaques verbales et accusations contre sa sécurité nationale, baigne dans une instabilité politique, rompt ses relations diplomatiques avec son voisin de l’Ouest, le Maroc s’évertue à attirer les investisseurs étrangers,...

La France refuse le visa à des médecins marocains

Des médecins marocains se sont vus refuser un visa d’entrée en France, alors qu’ils devaient participer à une activité scientifique tenue du 7 au 9 mai à Paris.

Guerre des Six jours : Comment le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël

Le Maroc a joué un rôle clé dans la victoire d’Israël lors de la guerre des Six jours qui opposa l’État hébreu à l’Égypte en juin 1967. Comment le royaume a-t-il aidé Tel Aviv ?

Tanger : un conducteur ivre tue 3 personnes et blesse 3 autres (vidéo)

Trois personnes d’une même famille ont été tuées dimanche, dans un accident de voiture au quartier Rahrah dans la banlieue de Tanger. Au volant de la voiture, un conducteur en état d’ébriété.

Quid du potentiel du gaz découvert au Maroc ?

Au fil des ans, le Maroc a découvert de nombreux gisements de gaz situés tout près de gazoducs et d’un important réseau d’unités industrielles au point de disposer d’un fort potentiel de gaz naturel.

Belgique : une femme « raciste » se fait jeter d’un bus par des Marocains

À Anvers, une femme âgée accusée d’être “raciste” s’est fait jeter d’un bus à la suite d’une dispute avec des Marocains. Blessée, elle a été transportée à l’hôpital. La police mène une enquête sur l’incident.

L’armée marocaine a-t-elle tué deux miliciens du Polisario ?

Les éléments des Forces armées royales (FAR) auraient tué deux militaires du Polisario lors d’une attaque dans le Sahara hier, lundi.