Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 371 personnes

20 août 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le roi Mohammed VI a gracié 371 détenus condamnés par différents tribunaux marocains dans le cadre de la Commémoration de la Révolution du Roi et du Peuple.

Selon le ministère de la Justice, il s’agit de 12 détenus graciés sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ou de réclusion, de 247 détenus qui bénéficient d’une remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion et de 4 détenus, bénéficiant de la commutation de la peine perpétuelle en peine à temps.

A lire : Hajar Raïssouni : "la grâce royale a corrigé un procès injuste"

S’agissant des détenus bénéficiaires de la grâce royale et qui sont en liberté, ils sont au nombre de 108 personnes et sont également répartis dans différentes catégories.

38 détenus ont été graciés sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat contre 9 qui bénéficient de la grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende. Par ailleurs, 60 détenus sont graciés sur la peine d’amende et une seule personne sur la peine d’emprisonnement et d’amende.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Grâce royale - Ministère de la Justice et des Libertés - Révolution du roi et du peuple

Aller plus loin

Les mécanismes opaques de la grâce royale

Abdelfettah Raydi, le kamikaze dont le corps a été déchiqueté par sa propre bombe dans « l’attentat » du 11 mars, n’était pas une nouvelle recrue des terroristes. Condamné à 5...

Le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 428 personnes

A l’occasion de la Révolution du Roi et du Peuple célébrée ce lundi 20 août au Maroc, le roi Mohammed VI a décidé d’accorder sa grâce à 428 personnes, dont certaines sont en...

Hajar Raïssouni : "la grâce royale a corrigé un procès injuste"

Libérée le 16 octobre suite à une grâce royale, Hajar Raïssouni, la journaliste du quotidien arabophone, Akhbar Al-Yaoum, arrêtée en fin août, puis condamnée fin septembre, pour...

Le roi Mohammed VI ordonne la grâce du journaliste Ali Lmrabet

Le roi Mohammed VI du Maroc a ordonné mercredi une grâce en faveur de 33 prisonniers, dont le journaliste franco-marocain Ali Lmrabet, apprend-on auprès du palais royal.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Mohammed VI nomme les membres du Conseil Supérieur de l’Éducation

Le roi Mohammed VI a procédé mercredi à la nomination des membres du Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFES). Cet organe composé de 20 membres a pour objectif de définir les politiques publiques dans...

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.

Maroc : présenter un acte de mariage dans les hôtels c’est fini

L’obligation de présenter un contrat de mariage lors de la réservation de chambres d’hôtel au Maroc pour les couples aurait été annulée. Cette décision survient après la colère du ministre de la Justice, Adellatif Ouahbi.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

L’Espagne « fait un cadeau » au roi Mohammed VI

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’active pour organiser une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les liens diplomatiques entre les deux pays. Pour sa réussite, le président du gouvernement espagnol aurait accepté de faire un cadeau au roi...

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.