Le Roi Mohammed VI en colère contre Benkirane et Chabat

20 mai 2013 - 15h52 - Maroc - Ecrit par : J.L

"Au lieu de conforter ses efforts pour relever les défis économiques et faire face aux pressions exercées sur le Maroc dans l’affaire du Sahara, la majorité gouvernementale est occupée par les conflits personnels", reproche le Palais Royal à Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement et à Hamid Chabat, patron du Parti de l’Istiqlal, deuxième force politique du pays.

Le Roi Mohammed VI serait même en colère contre les deux leaders politiques qui n’ont pas réussi à contenir la crise qui les oppose, expliquent des sources au quotidien Akhbar Al Yaoum.

Le Souverain reproche à Abdelilah Benkirane de n’avoir pas su sauvegarder l’unité de la majorité formant le gouvernement. Mohammed VI en veut également à Hamid Chabat, dont le Parti a décidé de se retirer du gouvernement, alors que la conjoncture du pays est très difficile.

Des contacts entrepris en haut lieu pour contenir la crise entre les deux rivaux politiques, en prévision d’une rencontre attendue avec le Roi Mohammed VI, n’ont pas abouti. Benkirane refuse toute tentative de conciliation, affirmant que seul le Roi peut statuer aujourd’hui dans cette affaire, ajoutant que Chabat doit assumer les conséquences de ses actes.

Le maire de Fès ne demande pas juste un simple remaniement ministériel, mais veut remettre en question la structure même du gouvernement qui selon lui, ne pense qu’à ruiner les Marocains, en baissant les salaires et augmentant les impôts et les prix de certaines matières premières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Istiqlal - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Hamid Chabat

Ces articles devraient vous intéresser :

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Dans son discours, le roi Mohammed VI tient à "rassurer" ses frères algériens

Le roi Mohammed VI a adressé samedi, un discours à la nation, à l’occasion du son accession au trône. Le voici dans son intégralité

L’Espagne « humiliée » par le Maroc, selon José Maria Aznar

L’ancien président du gouvernement espagnol, José María Aznar, a déploré jeudi à Séville le fait que Mohammed VI n’ait pas reçu Pedro Sanchez à son arrivée à Rabat, considérant cet acte du Maroc comme une « humiliation ».

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...

Dominique Strauss-Kahn a failli devenir ministre au Maroc

Le nom de Dominique Strauss-Kahn (DSK) avait été évoqué dans l’entourage du roi Mohammed VI pour remplacer Mohamed Boussaid, ministre des Finances limogé par le souverain le 1ᵉʳ aout 2018.

Jamaa Mouatassim démissionne du PJD, crise au sein de la formation islamiste

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du développement (PJD), Jamaa Mouatassim, a démissionné vendredi du bureau du parti, après les rumeurs affirmant qu’il serait le conseiller politique d’Aziz Akhannouch, le chef du gouvernement.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

Réforme du Code de la famille au Maroc : vers une égalité parfaite hommes femmes ?

Le roi Mohammed VI a adressé mardi 26 septembre une Lettre royale au Chef du gouvernement, annonçant une révision approfondie du Code de la famille (Moudawana), près de 20 ans après celle opérée en 2004.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.