La condamnation de Saad Lamjarred relance le débat sur les agressions sexuelles au Maroc

5 mars 2023 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, la condamnation de la star marocaine Saad Lamjarred à six ans de prison pour viol aggravé par la cour d’Assises de Paris est considéré comme une victoire pour les femmes marocaines et marque un nouveau départ pour les féministes marocaines. Elles appellent à l’abrogation de l’article 490 du Code pénal marocain.

« Ma première réaction a été : ‘il était temps’, a déclaré à Middle East Eye Sara Bakkali, architecte à Rabat. En tant que Marocaine vivant dans une société où la culture du viol est normalisée et où de nombreux cas restent impunis, je pense que Lamjarred était un bon exemple d’une personne qui a échappé à la condamnation pendant des années en raison de sa renommée et de ses relations. »

À lire : Condamnation de Saad Lamjarred : Voici la réaction de son père

Aux yeux de certaines femmes marocaines, la condamnation de Saad Lamjarred est une victoire pour la gent féminine. « Je pense que c’est une victoire pour les femmes marocaines. Mais, en même temps, je pense qu’il est triste que de tels cas n’obtiennent l’attention qu’ils méritent que lorsque la victime est privilégiée, blanche ou occidentale », a déclaré Marwa Rachouk, une étudiante marocaine à Montpellier, déplorant par ailleurs l’avalanche de soutiens que reçoit le chanteur de la part d’autres artistes ou des femmes elles-mêmes.

À lire :Saad Lamjarred condamné à 6 ans de prison ferme

Au lendemain de sa condamnation, l’interprète de Lam3allem a reçu le soutien de l’actrice irako-marocaine Mariam Hussein, de la chanteuse marocaine Dounia Batma et d’autres célébrités au Liban et en Syrie. « Les personnes et les célébrités qui défendent Lamjarred malgré sa condamnation contribuent à la violence contre les femmes. […] Elles contribuent à la culture du viol et promeuvent le blâme de la victime. C’est absolument ignoble et dégoûtant. Je suis horrifiée », s’est indignée Yasmina Benslimane, une militante marocaine des droits de l’Homme formée par ONU Femmes et fondatrice de Politics4Her.

À lire :Saad Lamjarred fait appel de sa condamnation pour viol aggravé

Cette condamnation relance le débat sur les agressions sexuelles au Maroc et les luttes contre la violence sexiste. 57 % des femmes marocaines « disent avoir subi au moins un acte de violence au cours des 12 mois précédents », mais seulement 10,5 % des victimes ont signalé l’agression aux autorités, avait révélé un rapport de 2020 d’ONU Femmes. Ces violences se perpétuent à cause de l’article 490 du Code pénal marocain qui punit « d’emprisonnement d’un mois à un an toutes personnes de sexe différent qui, n’étant pas unies par les liens du mariage, ont entre elles des relations sexuelles ».

À lire :Des révélations sur la santé mentale de Saad Lamjarred

« Cet article est un obstacle pour les femmes marocaines lorsqu’elles veulent aller à la police et poursuivre quelqu’un, a dénoncé la cinéaste et féministe marocaine Sonia Terrab, l’une des initiatrices de la campagne « Moroccan Outlaws ». […] Même si le Maroc promulgue de nombreuses nouvelles lois contre le viol, le harcèlement sexuel et la violence, si nous avons toujours cet article, rien ne peut être fait ». Elle appelle donc à son abrogation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Saâd Lamjarred - Sexualité - Code pénal marocain - Violences et agressions

Aller plus loin

Saad Lamjarred condamné à 6 ans de prison ferme

Le verdict est tombé pour Saad Lamjarred, la star de la pop marocaine accusée de viol et de violences aggravées. Le chanteur, qui était jugé depuis le 20 février devant la cour...

Saad Lamjarred dort en prison

Le verdict est tombé. Après sept heures de délibération, la cour d’assises de Paris a condamné vendredi 24 février le chanteur marocain Saad Lamjarred à six ans de prison pour...

De retour sur les réseaux sociaux, Saad Lamjarred annonce une bonne nouvelle

Saad Lamjarred revient sur les réseaux sociaux. Le chanteur marocain vient de partager une photo de famille sur son compte Instagram, accompagnée d’un message de remerciements...

Des révélations sur la santé mentale de Saad Lamjarred

Le critique de cinéma et écrivain, Tarek El Shennawi a fait des révélations pour le moins déconcertantes sur la santé mentale de la star marocaine Saad Lamjarred condamné à six...

Ces articles devraient vous intéresser :

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.