Le Sahara fait vaciller les relations algéro-tunisiennes

18 décembre 2020 - 08h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Les dernières déclarations de deux anciens hauts responsables de l’État tunisien, par rapport à la gestion du dossier du Sahara occidental par l’Algérie n’ont pas ravi le voisin algérien. A mots ouverts, Moncef Marzouki et Ahmed Ounaies, respectivement, ancien président de la République et ancien chef de la diplomatie de la Tunisie, reprochent tant à Alger.

" Le régime algérien en déclin sur le plan politique et moral, vend des illusions au Polisario qu’il détient comme otages au service d’un choix politique fallacieux ", accuse Moncef Marzouki, en mettant de côté l’idée d’un " État sahraoui " et reprochant au régime algérien d’avoir commis une atrocité contre son peuple et contre l’Union maghrébine, rapporte Maghreb-intelligence.

De son côté, Ahmed Ounaies reproche à Alger la saisie des centaines de kilomètres du Sahara tunisien, " une démarche menée, également contre le Maroc qui essaie simplement de défendre la souveraineté de son territoire, tout comme ils l’étaient avant la colonisation ". Il accuse également ," le rôle du régime algérien pour alimenter une guerre contre le Maroc qui, après avoir fait face à ces hostilités pendant 45 ans, a opté pour une nouvelle stratégie ", celle d’" établir des relations diplomatiques avec Tel-Aviv en contrepartie de la reconnaissance par Washington de la souveraineté du Royaume sur le Sahara occidental. " Une décision surprenante, mais courageuse " a-t-il souligné.

Des déclarations qui ont heurté l’armée algérienne, obligeant le ministre tunisien des Affaires étrangères, Othman Jerandi, à contacter l’ambassadeur algérien, Azour Baalal, afin de clarifier " l’intérêt que porte le président de la République, Kaïs Saïed, aux relations tuniso-algériennes ", pour adoucir les tensions et rassurer le voisin algérien.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Tunisie - Polisario - Sahara Occidental

Aller plus loin

Réaction du président algérien suite à la normalisation Maroc-Israël

Depuis l’Allemagne où il est hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a réagi à la normalisation des relations...

Sahara : l’Europe invitée à suivre l’exemple des États-Unis

L’homme politique français Jean-Louis Borloo estime que l’Union européenne devrait marcher dans sillage des États-Unis en reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Sahara : le coup d’avance du Maroc sur l’Algérie

Avec la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara, le Maroc a une longueur d’avance sur l’Algérie, principal soutien du Polisario. Le magazine français Le Point...

Normalisation Maroc-Israël : une surprise inattendue pour l’Algérie et la Tunisie

La normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël est une surprise inattendue pour l’Algérie et la Tunisie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.