Recherche

Les preuves qui accablent l’ancien DG de l’agence urbaine de Marrakech

© Copyright : DR

17 novembre 2019 - 12h20 - Société

Des objets de grande valeur ont été confisqués au domicile de l’ex-DG de l’agence urbaine de Marrakech, Khalid Ouaya, après des perquisitions menées dans le cadre d’une affaire de corruption.

De nouvelles preuves accablent l’ex-DG de l’agence urbaine, Khalid Ouaya, dans ce sulfureux dossier. Interpellé en flagrant délit de corruption avec un montant de 500 000 DH en espèces et un chèque de 8, 8 millions de DH, d’autres éléments viennent d’entrer en ligne de compte pour ce même dossier dont l’audience est prévue pour le 21 novembre prochain.

En effet, suite aux perquisitions menées dans ses deux villas à Rabat et à Marrakech, la police a pu confisquer 42 montres et bracelets de luxe de toutes marques : Rolex, Chopard, Hublot, Cartier, Bulgari et Boucheron, rapporte TelQuel.

A cette fortune s’ajoutent une centaine de bijoux sertis de pierres précieuses et plus de 74 sacs à main de luxe (Hermès, Valentino, Ferragamo, Prada, Céline, Christian), sans compter 2,5 millions de dirhams en espèces, retrouvés à son domicile, précise le même média.

A noter que le chèque a été délivré en son nom par le plaignant, Rachid Hosni, promoteur immobilier réputé de Marrakech, au profit de la société IFA Conseil, dirigée par l’épouse de Khalid Ouaya, également impliquée dans le même dossier.

Ces nouveaux éléments qui se greffent au dossier en instruction risquent de coûter gros à l’ex-DG.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact