Les saisonnières marocaines, ces autres victimes de la crise entre le Maroc et l’Espagne

1er juin 2021 - 14h00 - Ecrit par : G.A

La crise entre le Maroc et l’Espagne est une mauvaise nouvelle pour les saisonnières marocaines dont la main d’œuvre est très recherchée dans les champs espagnols. Le gouvernement est contraint d’accélérer la signature d’un accord avec le Honduras pour éviter le manque de main-d’œuvre agricole en Espagne et sauver la campagne agricole de l’été.

20 000 saisonnières marocaines devraient se rendre en Espagne pour travailler dans les champs agricoles. Mais le conflit diplomatique entre les deux pays privera certainement ces travailleuses de ce voyage annuel qui leur permet d’offrir leurs services dans les champs. Dans une déclaration, le président d’Asaja, Pedro Barato a indiqué que les principales associations agricoles espagnoles se réjouissent de l’accord trouvé entre le Honduras et l’Espagne, notamment en raison des facilités qu’implique le partage de coutumes similaires et de la même langue. Il a assuré qu’il s’agissait d’un accord « important et positif », dont ils sont « satisfaits » car ils n’ont « aucun autre recours ».

La Commission des flux de main-d’œuvre, qui regroupe les principaux syndicats et associations agricoles, réclame depuis un an cet accord pour faciliter l’embauche à la source avec le Honduras. Mais le conflit diplomatique avec le Maroc « a accéléré » le processus. L’Asaja insiste sur le fait qu’il faut continuer à travailler pour « conclure des accords avec d’autres pays du Maghreb, d’Amérique et d’Asie ». Pedro Barato demande également que les pays d’origine « soient coresponsables » des coûts, « qui ne peuvent pas incomber uniquement aux employeurs ».

Bien que de la main d’œuvre viendra du Honduras, l’Asaja pense que le conflit avec le Maroc « aura des conséquences » sur la campagne espagnole, du moins jusqu’à ce que les agriculteurs puissent se réorganiser. Il a également dénoncé le fait qu’«  en Espagne, on ne manque pas de main-d’œuvre. Ce qui manque, c’est l’envie de travailler » et déplore « qu’avec trois millions et demi de chômeurs, il y ait des gens qui préfèrent une subvention ou une aide plutôt que de travailler sur le terrain ».

Tags : Espagne - Agriculture - Honduras

Aller plus loin

50 saisonnières marocaines formées à Huelva

Cinquante saisonnières marocaines ont participé à la première phase du projet Wafira, un programme d’autonomisation de ces femmes qui participent chaque année à la récolte des...

Les États-Unis appellent l’Espagne et le Maroc à trouver une solution à la crise de Ceuta

Les États-Unis ont demandé mercredi à l’Espagne et au Maroc de travailler ensemble pour résoudre la crise dans la ville autonome de Ceuta. Ces derniers jours, 8 000 migrants...

Le Maroc bloque le retour des saisonnières marocaines en Espagne

Le gouvernement marocain rechigne à accepter le retour de ses saisonnières actuellement dans le Sud de l’Espagne. La raison ? Le risque de propagation du...

Le Maroc décide de rapatrier les saisonnières bloquées en Espagne

Le Maroc a décidé de rapatrier les saisonnières marocaines bloquées depuis plus d’un mois dans le Sud de l’Espagne, le 15 juin 2021. Cette date marquera la reprise des vols de et...

Nous vous recommandons

Une bonne nouvelle pour l’Ouïgour arrêté au Maroc

Interpol a suspendu ce lundi la notice rouge émise par la Chine à l’encontre d’Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablancapuis incarcéré à la prison de Tiflet pour suspicion d’appartenance à une organisation...

Yaïr Lapid critiqué en Israël pour sa visite au Maroc

Alors que les critiques internes fusent au sujet des affaires courantes notamment la gestion de la pandémie de Covid-19, Yaïr Lapid, ministre israélien des Affaires étrangères met en avant le rapprochement Maroc-Israël et sa grande vision d’un Moyen-Orient...

Nouveau partenariat pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc (RAM) et Emirates consolident leur coopération commerciale, en signant un partenariat de partage de codes sur les vols entre Casablanca et Dubaï ainsi que vers 219 destinations combinées.

Le dirham poursuit sa baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,26 % face à l’euro et est restée quasi stable face au dollar américain, au cours de la période allant du 28 juillet au 03 août. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

Décès du dernier moine de Tibhirine au Maroc

Le frère Jean-Pierre Schumacher, dernier survivant de la communauté de Tibhirine, s’est éteint dimanche à Midelt au Maroc. L’homme était âgé de 97 ans.

Les agriculteurs espagnols demandent une révision de l’accord UE-Maroc

L’Union des petits agriculteurs et éleveurs d’Andalousie (UPA) demande au ministère espagnol de l’Agriculture de « faire pression » sur l’Union européenne pour qu’elle révise les accords commerciaux avec les pays tiers dont le Maroc afin de réduire les...

Hakim Ziyech : son frère donne un indice sur sa prochaine destination

Alors que plusieurs clubs comme l’AC Milan et Manchester United se battent pour s’arracher l’international marocain Hakim Ziyech que Chelsea est prêt à laisser partir cet été, son frère donne un indice sur sa prochaine...

Casablanca : arrestation d’un jeune qui a décapité sa mère

Un jeune homme de 32 ans, déséquilibré mental, a tué mercredi sa mère âgée de 60 ans dans leur domicile situé au quartier Essalam à Casablanca. Il a été arrêté ce jeudi par les éléments de la brigade de la police du district de Sidi...

Les entreprises de vêtements délaissent la Chine pour le Maroc

Avec la recrudescence des cas de variant Delta en Chine et au Vietnam, plusieurs grandes entreprises de vêtements et de chaussures quittent ces pays pour s’installer dans des pays plus proches de leurs magasins aux États-Unis, en Europe ou au...

Rabat : les professionnels des cafés et restaurants en colère

Les professionnels des cafés et restaurants de Rabat ont tenu samedi une réunion pour dénoncer la décision du conseil communal de la ville fixant la redevance pour l’exploitation de l’espace public à des sommes allant jusqu’à 525 dirhams le mètre...