Maroc : la justice enquête sur la quatrième épouse du salafiste Mohamed El Fizazi (vidéo)

10 octobre 2017 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La justice a décidé d’ouvrir une enquête suite à la diffusion de plusieurs vidéos dans lesquelles une jeune femme affirme avoir été enlevée par des hommes sur ordre du prédicateur salafiste Mohamed El Fizazi.

D’après le journal Al Akhbar, cette jeune femme prénommée Hanane a été kidnappée par plusieurs hommes avant d’être frappée et exigeant d’elle qu’elle quitte la ville de Tanger où elle se trouvait avec le salafiste. De son côté, Mohamed El Fizazi lui reproche d’entretenir des relations avec d’autres hommes et de sortir sans sa permission.

Evoquant sa fiancée, le prédicateur a nié l’avoir déjà épousée n’hésitant pas à publier le document de son avocat dans lequel il demande à la justice de l’autoriser à l’épouser.

Par ailleurs, El Fizazi affirme qu’il n’a jamais eu de relations sexuelles avec Hanane et qu’elle est stérile alors que cette dernière évoque même une grossesse et un avortement.

La justice doit entendre les deux protagonistes cette semaine, fait savoir encore le journal.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Mariage - Mohamed Fizazi

Aller plus loin

Maroc : un salafiste condamné pour adultère et viol sur mineure

Une peine de 5 ans de prison ferme vient d’être prononcée à l’encontre d’Abdellah El Hamzaoui, coordonnateur du collectif de défense des détenus salafistes, accusé d’adultère et...

La 4è épouse du salafiste Mohamed Fizazi s’explique (vidéo)

C’est le scandale dont ce serait sans doute passé le prédicateur salafiste Mohamed Fizazi. Hanane, qui affirme s’être mariée il y a plusieurs mois avec lui, donne sa version des...

Maroc : Cheikh Fizazi porte plainte contre ses trois femmes car elle lui refusent une quatrième

Il veut à tout prix avoir une quatrième épouse et fait même appel à la justice. Le salafiste marocain Cheikh Mohamed Fizazi vient de porter plainte contre ses trois premières...

Le salafiste marocain Mohamed Fizazi lance son « association politique »

Et de deux. Quelques jours seulement après la création du Mouvement salafiste pour la réforme politique (MSRP) par d’anciens détenus salafistes, Mohamed Fizazi, également...

Ces articles devraient vous intéresser :

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Maroc : le mariage fastueux de la fille d’un haut dirigeant soulève des polémiques

Le mariage somptueux organisé par le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, pour sa fille, soulève de vives polémiques. La quatrième personnalité politique du Maroc après le roi, le chef du gouvernement et le président de la Chambre des...

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...