Sebta et Melilla veulent attirer les sociétés de jeux de paris

10 avril 2023 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Après plusieurs années de fermeture des frontières avec le Maroc, et vu l’incertitude quant à l’ouverture des douanes, les villes de Sebta et Melilla veulent booster leurs économies en créant les conditions pour attirer les sociétés de jeux.

Après le Brexit, plusieurs sociétés de jeux ont quitté Gibraltar pour Malte, mais 16 d’entre eux se sont établis à Sebta et Melilla au cours de cette période, selon les données fournies par les deux villes autonomes à El Periodico de España. En tout, Sebta compte 38 sociétés de jeux et Melilla, 23. Les deux villes autonomes bénéficient de grands avantages fiscaux et sont au sein de l’Union européenne. « Ceuta est le meilleur endroit en Europe pour l’iGaming. Nos opérations sont exonérées de la TVA », lit-on sur le site Web lancé pour attirer les sociétés de jeu à Sebta.

À lire : Sebta : les jeux de paris génèrent du blanchiment d’argent au Maroc

À Sebta, les sociétés de jeux peuvent avoir une réduction de 10 % sur les taxes liées aux activités de jeu en Espagne, de 12,5 % sur l’impôt sur les sociétés, de 75 % sur l’impôt sur la fortune, de 60 % sur l’impôt personnel et 50 % sur les successions et les donations… Tous ces avantages visent à compenser la situation géographique de Sebta, qui se trouve isolée du reste de l’Espagne et entourée par le Maroc. En 2022, deux sociétés de jeux ont déménagé de Gibraltar à Sebta, Depuis 2018, huit sociétés de jeux en ligne se sont installées à Sebta comme à Melilla.

À lire : Les Marocains de plus en plus accros aux jeux

Selon Andrew Lyman, directeur exécutif et responsable de la réglementation, Gibraltar n’est pas délaissé au profit de Sebta et Melilla. « Gibraltar conserve de nombreuses marques qui opèrent au Royaume-Uni et 72 % des activités de Gibraltar sont orientées vers le Royaume-Uni », a-t-il précisé, assurant que Gibraltar deviendra probablement plus un centre de services de jeu qu’un centre opérationnel. En ouvrant un bureau à Sebta, les opérateurs veulent « optimiser leur situation fiscale », explique-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Les Marocains de plus en plus accros aux jeux

Environ 1,5 million de personnes au Maroc sont des joueurs compulsifs. C’est ce que révèle un rapport spécial addiction présenté par le Conseil économique et social (CESE).

Les Marocains plus accros à la drogue et aux jeux de hasard (Étude)

L’addiction à la cigarette, aux drogues et aux jeux de hasard prend des proportions alarmantes au Maroc. Selon une étude menée par le Conseil économique, social et...

Sebta : les jeux de paris génèrent du blanchiment d’argent au Maroc

Les jeux d’argent en ligne ne sont pas réglementés à Sebta, ce qui fait de la ville autonome l’une des destinations préférées des sociétés pour proposer cette offre, mais...

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Ces articles devraient vous intéresser :