Sexe contre bonnes notes : le ministre de l’enseignement supérieur prend ses responsabilités

29 décembre 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Après l’éclatement d’une nouvelle affaire de « sexe contre bonnes notes », le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, a pris plusieurs dispositions. Une commission d’enquête a été diligentée ce mercredi 29 décembre à l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO).

Une étudiante de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) a accusé son professeur de lui avoir demandé des faveurs sexuelles en échange de bonnes notes et de validation de semestre. Lundi, la publication des messages qu’ils ont échangés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur a diligenté ce mercredi une commission d’enquête composée de fonctionnaires issus de l’Inspection générale du ministère à Oujda.

À lire : Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Les membres de cette mission devront déterminer avec exactitude l’ensemble des faits liés à cette nouvelle affaire de présumé chantage sexuel à l’ENCGO. Dans ce sens, ils auront à auditionner l’ensemble des personnes concernées en présence, éventuellement, d’un huissier de justice, rapporte Le360. De retour à Rabat dans la soirée de ce même mercredi, ils devront produire leur rapport. Selon une source proche d’Abdellatif Miraoui, il y aura une tolérance zéro.

À lire : Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

D’autres sources font savoir que le ministre a déjà pris d’autres dispositions. Il s’agit de la mise en place de cellules de crise à chaque fois que surgiront de nouvelles affaires de ce genre, de l’instauration d’un numéro vert valable pour tous les établissements universitaires et les grandes écoles, dont les interlocuteurs sont chargés de recevoir et d’instruire l’ensemble des plaintes qui seront recueillies, y compris les plaintes formulées anonymement, et enfin de la mise en place d’une cellule de réflexion au niveau central pour préserver l’image de l’institution universitaire par un travail d’anticipation et de prévention.

Abdellatif Miraoui a par ailleurs convoqué l’ensemble des présidents des universités du Maroc pour une séance de travail dédiée à ces affaires. La séance est prévue demain jeudi 30 décembre 2021.

Sujets associés : Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres - Education - Sextorsion - Harcèlement sexuel

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat » : des associations féminines déterminées

La Fédération de la ligue des droits des femmes a décidé de suivre le procès des cinq professeurs de la faculté des sciences juridiques de Settat impliqués dans l’affaire dite «...

Casablanca : des professeures victimes de harcèlement sexuel

Les professeures de l’École supérieure de technologie (EST) de Casablanca se disent victimes de harcèlement sexuel et de violences verbales de la part d’un de leurs collègues. Ce...

Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

La présidente de l’université Hassan 1ᵉʳ pourrait être, elle aussi, sanctionnée dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à Settat. Les cinq professeurs mis en examen dans le...

Maroc : une école d’Oudja au cœur d’un scandale sexuel

Après la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, c’est au tour de l’École nationale de commerce et de gestion d’Oujda (ENCGO) d’être secouée par une affaire dite «...

Nous vous recommandons

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres

Deux scientifiques marocains parmi les 50 meilleurs scientifiques du monde

Deux chercheurs marocains de l’Université Mohammed V de Rabat, Rajaa Cherkaoui El Moursli et Farida Fassi, figurent dans la liste des 50 meilleurs scientifiques du monde.

Maroc/Fonction publique : la hausse des salaires cache des écarts saisissants

Au Maroc, 8,54% des fonctionnaires civils de l’Etat ne touchent qu’entre 3.000 et 4.000 dirhams par mois. C’est bien loin des 8.147 dirhams fixés comme salaire mensuel net moyen dans la fonction publique, soit une hausse de près de 25%, entre 2010 et...

Maroc : de nouvelles mesures pour la rentrée scolaire

En vue d’assurer le démarrage effectif de la rentrée scolaire prévue le 1ᵉʳ octobre prochain au Maroc, une série de mesures viennent d’être mises en place par le ministère de l’Éducation nationale, principalement concernent les programmes...

Covid-19 : les organisations marocaines saluent la levée des droits de propriété intellectuelle sur le vaccin

Les États-Unis ont décidé de la levée provisoire des droits de propriété intellectuelle sur le vaccin anti-Covid. Une décision de suppression des protections par brevet saluée par des scientifiques et organisations marocains qui permettront d’aider les pays...

À cause d’un cancer, un élève interdit d’école à Marrakech

Le lycée Maghreb Arab au quartier Mhamid à Marrakech a refusé de réinscrire un élève qui poursuivait ses études en première année baccalauréat. Selon son père, le jeune homme, atteint de cancer, a été amputé d’une jambe et devait suivre des séances de...

Education

Compétences en anglais : voici la place du Maroc

Bien que l’anglais soit de plus en plus pratiqué au Maroc, le niveau du royaume dans la maîtrise de la langue est inférieur à d’autres pays. Sur 100 pays analysés, le Maroc occupe la 74e place, et gagne ainsi deux places par rapport à l’année dernière,...

Emmanuel Macron plaide pour l’enseignement de la langue arabe dans les écoles

Le président français Emmanuel Macron, lors de son discours dans les Yvelines, ce vendredi, a décidé de l’introduction de la langue arabe dans le programme scolaire.

Concours : la France ouvre un centre d’épreuves à Rabat

La France informe les candidats au concours de recrutement des personnels de direction d’établissement d’enseignement ou de formation relevant du ministre de l’Éducation nationale qu’un centre d’épreuves a été ouvert, à titre exceptionnel, à...

Les Marocains veulent le retour de leurs enfants à l’école

Le ministre de l’Éducation nationale a indiqué que plus de 80% des familles ont opté pour l’enseignement présentiel, et ce jusqu’à ce jeudi matin. Saaïd Amzazi a fait cette annonce au cours d’un exposé sur la rentrée scolaire 2020-2021 devant les membres du...

Mohamed Errami, président de l’Université de Tétouan, meurt du coronavirus

Mohamed Errami, président de l’Université Abdelmalek Essaâdi, est décédé suite à des complications en rapport à sa contamination au Covid-19.

Sextorsion

Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour d’appel.

Prison ferme pour avoir fait chanter Hervé Renard

Victime de sextorsion, l’ancien sélectionneur des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a assigné en justice deux individus originaires d’Oued Zem, qui s’étaient fait passer pour une Libanaise afin de lui soutirer de l’argent. Les prévenus ont été condamnés jeudi...

Des MRE victimes de sextorsion, les accusés condamnés

Deux individus qui excellaient dans l’arnaque, l’escroquerie et le chantage sexuel sur les réseaux sociaux ont été condamnés à une année de réclusion criminelle. Le tribunal de première instance d’El Jadida vient ainsi de mettre un terme à la souffrance de...

Maroc : un réseau de sextorsion ciblant des hommes politiques démantelé à Fès

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès ont réussi à démanteler un réseau de sextorsion qui cible des hommes politiques. Cinq personnes dont une femme ont été interpellées.

Oued Zem : un coiffeur jugé pour chantage et extorsion

Le tribunal de première instance d’Oued Zem va se prononcer cette semaine sur une affaire de sextape et d’extorsion. Les victimes sont des Marocains et des ressortissants des pays du Golfe.

Harcèlement sexuel

Israël rappelle son ambassadeur au Maroc

Israël a rappelé le chef de son bureau de liaison à Rabat David Govrin après qu’une affaire pour harcèlement sexuel, exploitation des femmes marocaines a éclaté.

Maroc : le confinement a aggravé les violences faites aux femmes

En dehors des formes de violences contre les femmes, connues de tous, le confinement a engendré d’autres types signalés dans les usines. Il s’agit de l’abus et de la coercition à l’égard des femmes, les privant de leurs droits à un environnement sûr et...

La société marocaine est responsable de l’ampleur que prend le harcèlement sexuel (vidéo)

La vidéo montrant le harcèlement sexuel dont a été victime une jeune fille à Tanger et qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, remet sur le tapis la question sur les ravages du phénomène et les raisons pour lesquelles la rue devient de plus en...

Tarik Bakhari répond aux accusations de harcèlement sexuel

Le comédien Tarik Bakhari qui a fait l’objet de graves accusations de harcèlement sexuel de la part de sa consœur Najat Khairallah réagit. Il rejette en bloc ces accusations et qualifie la présumée victime d’être une personne «  fragile, avec une psychologie...

Un Marocain fait des saisonnières en Espagne ses esclaves sexuelles

Un Marocain vient d’être interpellé par la Guardia civil à Murcia, pour l’agression d’une vingtaine de saisonnières marocaines dans les champs de fraises. L’homme a comparu lundi devant la justice, pour agression sexuelle, abus, harcèlement et violation des...