L’affaire « Sexe contre bonnes notes » emporte le doyen de la Faculté de droit de Settat

16 décembre 2021 - 20h20 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, vient de démettre de ses fonctions le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat. La décision fait suite à la mise en examen des professeurs impliqués dans l’affaire dite « Sexe contre bonnes notes ».

Le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat, où a éclaté l’affaire dite « Sexe contre bonnes notes », a été révoqué mardi par le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, fait savoir le quotidien Assabah, précisant que cette décision a été prise sur la base d’un rapport de l’inspection générale du ministère de l’Enseignement supérieur.

A lire : Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

Cette affaire de sextorsion a révélé les nombreux dysfonctionnements et mauvaises pratiques dans la faculté. Selon le rapport de l’inspection générale, des cas de falsification des notes, de mauvaise gestion des mémoires des lauréats du master, et de mauvaise gouvernance administrative et pédagogique par le doyen de la faculté, ont été notés. Le rapport fait état d’un laisser-aller et d’un laisser-faire total du doyen qui n’a aucun contrôle sur les agissements des enseignants.

A lire : Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

Le rapport évoque par ailleurs une situation inédite. Un professeur avait en charge à lui seul l’encadrement d’une centaine d’étudiants en licence et en master, « ce qui lui permet d’exercer du chantage en exigeant aux étudiants des contreparties pécuniaires et des faveurs sexuelles aux étudiantes » et qui rendait également impossible la soutenance des mémoires.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Settat - Aziz Akhannouch - Sextorsion

Aller plus loin

Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

La présidente de l’université Hassan 1ᵉʳ pourrait être, elle aussi, sanctionnée dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à Settat. Les cinq professeurs mis en examen...

Trafic de notes : des arrestations à Settat

La cour d’appel de Settat a ordonné la mise en détention d’un employé de la faculté des sciences juridiques et politiques de Settat et d’un ancien élève de la même faculté,...

Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour...

Un scandale sexuel fait grand bruit dans la région de Marrakech

Le responsable d’une agence de microcrédit vient d’être déféré devant la justice pour son implication présumée dans une affaire de harcèlement et chantage sexuel à Echemmaia,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Total Mauritanie dans le giron du groupe marocain Akwa Africa

Le rachat par Akwa Africa, filiale du groupe Akwa, holding du chef du gouvernement marocain, de la filiale mauritanienne du groupe énergétique français TotalEnergies sera bientôt officialisé. Au Maroc, le Conseil de la concurrence a donné carte blanche...

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

L’Aïd al-adha sera-t-il célébré cette année au Maroc ? Akhannouch répond

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a confirmé que l’Aïd Al-Adha aura bien lieu au Maroc cette année. S’exprimant devant la Chambre des représentants lors de la session mensuelle dédiée à la politique générale de l’Exécutif, il a déclaré : « La...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : Hausses salariales pour les agents du ministère de l’Économie

Les fonctionnaires du ministère de l’Économie et des Finances verront leurs conditions de vie s’améliorer avec l’adoption par le conseil du gouvernement présidé par Aziz Akhannouch d’un décret.

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Écoles privées au Maroc : hausse des frais et colère des parents

Des écoles privées ont décidé d’augmenter les frais de scolarité à la prochaine rentrée au grand dam des parents d’élèves. Préoccupée, une députée du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) appelle le gouvernement d’Aziz Akhannouch à agir pour empêcher...

Remaniement ministériel au Maroc : les noms qui circulent

Un remaniement ministériel s’annonce imminent. Qui sont ceux qui ne feront plus partie de l’équipe d’Aziz Akhannouch ou garderont leurs portefeuilles ?

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...