Recherche

Sidi Kacem : un huissier de justice incarcéré pour avoir ruiné un Libanais

© Copyright : DR

9 février 2020 - 17h40 - Société

Un huissier de justice a été incarcéré, mercredi dernier, à la prison de "Outita" à Sidi Kacem, sur ordre du juge d’instruction, pour falsification d’un document officiel ayant entraîné la saisie et la faillite d’une société détenue par un Libanais.

La mise en détention de l’huissier de justice a été ordonnée par le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Sidi Kacem, après avoir été confondu par des preuves, lors d’une confrontation avec les témoins.

Selon le journal Al Massae, l’accusé, bien avant cette décision du juge, a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire national après l’enquête préliminaire. L’affaire a été révélée au grand jour suite à une plainte de la victime, un investisseur libanais. Il affirme avoir été victime d’actes criminels quand sa société, qui gérait une carrière de sable, fut l’objet d’un PV fictif de saisie exécutoire.

À l’issue de cette décision, tous ses biens ont été vendus aux enchères à des prix modiques. Pour le promoteur de cette société, l’évaluation de ses biens a été attribuée à un expert non spécialisé dans ce domaine, qui a fixé un prix très en dessous de leur valeur réelle pour servir certaines parties qui avaient intérêt à acquérir les saisies objet dudit PV.

Contraint à la faillite et au licenciement de ses salariés, le patron de la société a adressé une requête au cabinet royal pour réclamer justice. Le même journal révèle que les actes d’injustice dont le Libanais a été victime, sont l’œuvre de certaines personnes influentes soutenues par un ancien parlementaire de Sidi Kacem.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact