Recherche

Sebta : un parti appelle à punir le Maroc

© Copyright : DR

22 février 2020 - 10h50 - Monde - Par: G.A

La fermeture des postes-frontières de Sebta et Melilla continue de faire grincer des dents. Les responsables des deux villes, ainsi que certains partis espagnols, appellent à "punir" le Royaume en brouillant les antennes-relais installées au Maroc, et qui couvrent la ville de Sebta.

La décision unilatérale du Maroc de fermer les postes-frontières des villes de Sebta et Melilla n’est pas du goût des Espagnols, et plus particulièrement les responsables de ces deux villes qui parlent de blocus économique décidé sciemment par le royaume. Au cours d’une rencontre, tenue lundi avec Pedro Sanchez, les chefs de gouvernement locaux, tout en faisant part de leurs inquiétudes, ont demandé que la riposte soit à la taille des conséquences de cette fermeture unilatérale.

De son côté, le chef de l’opposition, le Parti populaire, a, lui aussi, appelé à prendre "des décisions draconiennes pour contrer les mesures unilatérales prises par les autorités marocaines". Le parti d’extrême droite, Vox, compte présenter, la semaine prochaine, un plan de représailles qui vise à "couper le réseau téléphonique qui permet aux milliers de Marocains résidant à Sebta de communiquer avec leurs proches dans le royaume".

En réalité, les réseaux téléphoniques marocains couvrent une grande partie de la ville, et particulièrement, le côté limitrophe à Fnideq, où vit la majorité des Marocains de Sebta. Le groupe Vox, au sein de l’Assemblée nationale, prépare une proposition pour demander au gouvernement central de l’Espagne d’adresser une plainte au Maroc concernant l’utilisation abusive des antennes-relais de téléphonie mobile se trouvant sur le territoire marocain. Selon ce groupe parlementaire, "ces antennes couvrent toute la région de Sebta et ont envahi le territoire en causant des désagréments aux citoyens. Sans oublier le coût très réduit des communications via des portables connectés aux réseaux marocains".

La demande du parti Vox au gouvernement central, relative à la brouille du signal téléphonique des opérateurs marocains, a tout l’air d’une vengeance contre la décision des autorités marocaines de lutter contre la contrebande qui a infligé à l’économie nationale des pertes évaluées à plusieurs milliards de dirhams par an.

Mots clés: Ceuta (Sebta) , Melilla , Menaces

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact