Recherche

Italie : la justice disculpe Silvio Berlusconi dans la mort suspecte d’Imane Fadil

Imane Fadil

5 septembre 2019 - 17h00 - Marocains du monde

L’enquête a pris six mois pour délibérer sur le décès du mannequin marocain, Imane Fadil. Sa mort aurait pour origine un déséquilibre hormonal au niveau de la moelle épinière, entraînant l’arrêt de production de globules rouges.

Le rapport du médecin légiste, Cristina Catanio, dément de façon catégorique les allégations selon lesquelles le mannequin marocain aurait été empoisonné dans une tentative de représailles.

L’histoire remonte à 2012 quand Imane Fadil s’était portée témoin contre Silvio Berlusconi, dénonçant ses pratiques sexuelles avec des mineures en tenue ecclésiastique et provoquant la colère du Vatican. Il avait été condamné à quatre ans de prison avant que le jugement ne soit cassé en appel une année plus tard.

Avant son décès, le 1er mars dernier, le mannequin avait confié à son avocat qu’elle redoutait une tentative d’empoisonnement, surtout qu’elle avait l’intention de révéler de nouveaux secrets en rapport avec l’ex-Chef du Gouvernement. Selon elle, celui-ci aurait essayé d’acheter le silence des filles mineures, pour éviter la prison.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact