Maroc : sit-in dans tous les CHU contre le « suicide » d’un jeune médecin

7 septembre 2022 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le « suicide » d’un jeune médecin résident du CHU Ibn Rochd à Casablanca a créé un malaise parmi les médecins résidents et spécialistes. Ils ont élaboré un plan de protestation afin que les circonstances ayant entraîné la mort de leur collègue soient élucidées.

Juste après le décès de Yassine Rachid, médecin résident au service d’urologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca, une réunion d’urgence s’est tenue dimanche entre la Commission nationale des médecins, pharmaciens et dentistes et la commission nationale des médecins résidents et internes du Maroc. Plusieurs actions ont été décidées dont la première sur la liste est un sit-in prévu ce mercredi dans l’ensemble des CHU du Maroc. Pour nombre de ses collègues, si le médecin en est venu à cet extrême, c’est parce qu’il était victime de différentes formes d’injustices et d’abus systématiques exercés par l’un de ses professeurs, rapporte Hespress.

À lire : Oujda : inquiétante détresse chez les médecins

Dans un communiqué conjoint, les deux commissions qui se penchent sur l’affaire soulignent que « l’abus que subissait ce jeune médecin l’a poussé à décider de quitter le pays pour poursuivre sa spécialité à l’étranger, et échapper ainsi à la pression et les insultes quotidiennes ». Elles décrivent des agissements contraires à l’éthique et qui ne sont pas de nature à permettre aux étudiants de suivre leurs formations dans les normes requises.

À lire : Maroc : multiplication des suicides

Elles affirment que les témoignages recueillis vont tous dans la même direction et révèlent des faits d’abus physiques, psychiques et de persécutions subis par les jeunes étudiants, résidents ou internes. Les collègues du défunt dénoncent le « silence terrible des parties concernées pour révéler les résultats de l’enquête et les circonstances de ce tragique incident ».

À lire : Maroc : les médecins manifestent

Décidées à aller au bout de cette affaire, les deux commissions renouvellent leur compassion et leur solidarité à la famille de la victime et insistent sur l’urgence de bannir « toutes les méthodes systématiques avilissantes et discriminatoires qui, pour certains, entraînent des complications psychologiques et physiques graves et dangereuses ».

À lire : Maroc : les médecins du secteur public en grève à compter du 25 mai prochain

C’est donc pour dénoncer tous ces abus que les deux commissions ont annoncé la tenue d’un sit-in ce mercredi 7 septembre, dans l’ensemble des CHU du Royaume, appelant ainsi les étudiants et médecins résidents et internes à porter des badges noirs le même jour comme signe de protestation. Elles confient également avoir saisi « en urgence » le ministère de la Santé, le ministère de l’Enseignement supérieur, et toutes les autres autorités dont dépendent les étudiants en médecine afin d’intervenir en urgence pour que de telles situations ne se reproduisent plus à l’avenir.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Manifestation - Santé - Décès - Suicide

Aller plus loin

Maroc : les médecins du secteur public en grève à compter du 25 mai prochain

Les médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes du secteur public marocain déclencheront un vaste mouvement de protestation dans tous les établissements sanitaires du...

14 % des adolescents marocaines ont pensé au suicide durant le confinement

L’ONG « Sourire de Reda » a mené une enquête auprès des adolescents âgés de 13 à 15 ans sur les sujets auxquels ils pensent souvent. 14 % des adolescents sondés avouent avoir...

Un jeune Marocain entre la vie et la mort à Bruxelles

Un jeune homme de 19 ans d’origine marocaine a tenté, lundi dernier, de se suicider par pendaison avec son t-shirt alors qu’il était dans une cellule du Palais de Justice de...

Oujda : inquiétante détresse chez les médecins

Le spectre du suicide s’est emparé du corps médical d’Oujda, le mercredi 23 octobre. En une journée, deux tristes événements se sont produits dans la capitale de l’Oriental,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Maroc : le terrible bilan des suicides

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Le deuil persistant de Booder pour son ami Wahid Bouzidi

Près de trois mois après le décès de son ami, l’humoriste franco-marocain Booder rend un nouvel hommage au Franco-algérien Wahid Bouzidi qui lui « manque énormément ».

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.