Maroc : les médecins du secteur public en grève à compter du 25 mai prochain

19 mai 2021 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Les médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes du secteur public marocain déclencheront un vaste mouvement de protestation dans tous les établissements sanitaires du Royaume. Ils annoncent une grève de 48h, un sit-in et une marche ainsi que d’autres actions revendicatives. Les hostilités seront lancées le mardi 25 mai, jour du 10ᵉ anniversaire de la marche historique de la dignité qui a eu lieu en 2011.

Coordonné par le syndicat indépendant des médecins du secteur public au Maroc, ce mouvement de débrayage va débuter par une grève nationale de 48h, les mardi 25 et mercredi 26 mai, à l’exception des services de réanimation et des soins intensifs. Le même mardi, il est prévu un sit-in à Rabat devant les ministères de la Santé et des Finances accompagné d’une marche nationale dont la date sera annoncée ultérieurement par le syndicat, indiquent les initiateurs.

« Le gouvernement a opté pour le silence et a choisi de renier ses responsabilités, plutôt que de traiter positivement le dossier des médecins, pharmaciens et chirurgiens dentistes, ignorant ainsi la situation catastrophique et l’effondrement du secteur de la santé dans notre cher pays », a pesté le syndicat dans un communiqué, invitant tous les frondeurs à porter une blouse noire et un brassard 509, pour rappeler l’une de leurs revendications principales qui est, la révision de l’indice salarial 509.

Outre la grève nationale, le sit-in et la marche, le corps des médecins du secteur public annonce le « boycott des campagnes chirurgicales » que le syndicat qualifie d’ailleurs, « d’aléatoires et ne respectant pas les normes médicales généralement acceptées, et les conditions de sécurité des patients ». Le mot d’ordre du syndicat recommande par ailleurs, la poursuite des démissions collectives et individuelles dans le rang des médecins ou encore le boycott de la campagne de santé scolaire en raison de l’absence de normes médicales et administratives minimales.

Le même syndicat a appelé ses militants au boycott des cachets médicaux, de l’autopsie, des caravanes médicales et de tout travail administratif non médical (rapports, statistiques…). En plus de l’amélioration salariale, les médecins revendiquent l’application des conditions scientifiques nécessaires pour la pratique médicale et les conditions de stérilisation au sein des établissements de santé et des blocs opératoires à l’exception des cas urgents uniquement. En octobre 2020, le corps médical sous les auspices du syndicat indépendant des médecins du secteur public avait organisé un mouvement d’une grande ampleur.

En ce qui concerne la campagne nationale de vaccination anti-Covid-19, le syndicat indépendant des médecins du secteur public du Maroc annonce son engagement à faire de cette campagne un succès en travaillant uniquement pendant les cinq jours ouvrables et légaux de la semaine, du lundi au vendredi, appelant ainsi le ministère de la Santé à mettre fin au travail le samedi afin de préserver l’efficacité des ressources humaines. Le syndicat se dit soucieux de l’importance de la campagne nationale de vaccination pour lutter contre la pandémie, ceci, malgré la charge de travail qui pèse sur les médecins depuis le début de la crise sanitaire.

Sujets associés : Rabat - Grève - Santé - Syndicat - Ministère de l’Economie et des Finances - Ministère de la Santé

Aller plus loin

Maroc : fuite des médecins, le secteur de la santé en difficulté

En tout, 300 médecins quittent le Maroc chaque année pour émigrer vers l’Europe ou le Canada. C’est ce que révèlent les statistiques du syndicat des médecins privés. Cette fuite...

Maroc : voici les grandes lignes du plan de réforme du système de santé

Le Maroc s’engage dans la voie de la réforme de son système de santé visant à affermir la gestion hospitalière et la planification territoriale de l’offre de santé. Le ministre...

Près de 6 150 médecins marocains travaillent en France

Près de 6150 médecins interviennent dans les centres hospitaliers français alors que le Maroc souffre d’un manque criant de personnel de santé.

Le Maroc ouvre sa médecine aux étrangers

Le Maroc entend recruter des médecins étrangers. Le projet de loi devant autoriser l’ouverture du secteur de la santé aux compétences étrangères a été adopté jeudi, par le...

Dossiers :

Rabat

Maroc : les campagnes quasiment électrifiées

En milieu rural, le Maroc a atteint 99,78% d’électrification en 2020, permettant à près de 13 millions de Marocains d’avoir de l’électricité pour un montant global de 24,65 milliards de dirhams (MMDH). C’est ce que fait savoir l’Office National de...

Décès d’Abdellah Stouky, doyen de la presse marocaine

Le doyen de la presse marocaine Abdellah Stouky est décédé ce mardi 12 juillet 2022 à Rabat des suites d’une longue maladie. Il avait 76 ans.

Une escroquerie à 350 000 dirhams à Rabat, des soucis pour un avocat et un officier

Impliqué dans une escroquerie, un avocat du barreau de Rabat, une femme d’affaires qui se faisait passer pour l’épouse d’un haut responsable à la cour des comptes et un ex-officier font face à la justice. Ils sont accusés d’avoir joué un rôle...

Marcel Khalifé hospitalisé à Rabat

Suite à un malaise, le chanteur libanais Marcel Khalifé a été admis en urgence dans une clinique de Rabat dimanche. L’artiste l’a lui-même annoncé sur sa page Facebook.

Guinée-Maroc : heure et chaînes de diffusion du match

Le Maroc reçoit la Guinée ce mardi 16 novembre à Rabat, pour un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022. À défaut de se rendre au stade, il y a d’autres alternatives pour suivre en direct cette rencontre que le Maroc espère...

Grève

Les joueurs de l’Ittihad de Tanger en grève pour salaires impayés

C’est une ambiance inhabituelle qui a été constatée lundi au sein des joueurs de l’Ittihad de Tanger. Ils ont tout bonnement refusé de s’entraîner pour protester contre le non-paiement de leur salaire depuis plusieurs mois.

Mauritanie : nouvelle grève à Moov Mauritel, filiale de Maroc Télécom

Les employés de la société Moov Mauritel, filiale de Maroc Telecom, observent depuis mardi une nouvelle grève générale de 10 jours, pour exiger la satisfaction de leurs revendications.

Risque d’annulation des vols entre le Maroc et l’Allemagne

De nombreux vols entre le Maroc et l’Allemagne pourraient être annulés la semaine prochaine en raison d’une grève de 24 heures qu’observera le personnel chargé des contrôles de sécurité.

Transavia annule des vols vers le Maroc ce week-end

La compagnie aérienne Transavia France a décidé d’annuler des vols vers le Maroc et d’autres destinations ce week-end en raison d’une grève lancée par le syndicat SNPNC-FO.

Des vols de Transavia à destination du Maroc risquent d’être annulés

La compagnie aérienne Transavia pourrait annuler des vols vers le Maroc en raison d’une grève que projette le syndicat SNPNC-FO la semaine prochaine.

Santé

Yassine, atteint d’un cancer et à la rue à Barcelone

Yassine El Yakoubi, un Marocain de 37 ans atteint d’un cancer du côlon, est un sans-abri pris en charge à l’église Santa Anna de Barcelone depuis des mois, en attendant d’avoir une place dans un refuge.

Blessé, Adam Masina forfait pour le Mondial

Mauvaise nouvelle pour l’international marocain Adam Masina qui ne pourra pas participer au Mondial Qatar 2022. Le latéral gauche de l’Udinese et des Lions de l’Atlas souffre d’une blessure qui nécessite un arrêt de plusieurs mois.

Maroc : le Covid-19 n’est pas fini, prévienennt les autorités

Malgré la forte baisse des cas de contamination permettant un allègement des mesures restrictives, une nouvelle vague de contamination au Covid-19 reste possible, a prévenu, lundi, le ministère de la Santé et de la Protection sociale.

Covid-19 : 43 décès en 24h au Maroc

41 personnes sont décédées ces dernières 24 heures des suites du coronavirus, annonce le ministère de la Santé. Avec ces chiffres, le nombre de patients ayant succombé au Covid-19 au Maroc depuis le début de l’épidémie s’élève désormais à 7 355.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Syndicat

Les syndicats en colère contre « Autoroutes du Maroc »

La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) est dans le viseur de trois syndicats affiliés à la centrale l’UMT qui dénoncent la restriction des libertés et des droits syndicaux, et le non-respect par l’administration des accords signés avec le...

Maroc : voici le montant des subventions aux partis politiques et syndicats

360 millions de dirhams, c’est le montant total qu’octroie l’État aux partis politiques, ainsi qu’aux centrales syndicales pour le financement des campagnes électorales. La décision, qui vient d’être rendue publique au Bulletin officiel, donne des...

Maroc : le personnel de santé vent debout contre la prime Covid-19

Le personnel de santé n’est pas satisfait de la prime Covid-19, octroyée par le ministère de la Santé aux salariés en première ligne. L’approche adoptée dans «  la gestion de l’indemnité Covid-19  » a été vivement décriée par le Syndicat national de la...

Augmentations de salaires au Maroc : deux milliards de dirhams en jeu

​Les négociations entre le gouvernement et les syndicats sur les augmentations de salaires et la révision du régime de l’impôt sur le revenu (IR) trébuchent encore. Entre la demande des partenaires sociaux et l’offre de l’exécutif, il y a 2 milliards...

Maroc : le gouvernement et les syndicats divisés sur la hausse des salaires

Fin de la lune de miel entre le gouvernement et les centrales syndicales. Si la première phase des négociations s’est déroulée dans une ambiance détendue, des discordes sont apparues au cours du deuxième round sur certaines questions essentielles comme...

Ministère de l’Economie et des Finances

L’aéronautique marocaine a du mal à se relancer

La crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19 a mis l’ensemble du secteur aéronautique à rude épreuve, avec des commandes en berne. Cependant, différents moyens sont déployés par l’État et les professionnels pour favoriser la reprise après crise, et...

Maroc : le gouvernement veut augmenter le salaire de 20 000 fonctionnaires

Les fonctionnaires promus au cours des dernières années mais dont le salaire n’a pas été revalorisé, verront leur situation réglée dans les tout prochains mois.

Augmentation de la pension rentraite des Marocains

Les travailleurs du secteur privé pourraient se retrouver avec 100 DH de plus sur leurs pensions de retraite. Le gouvernement étudie sérieusement sa faisabilité actuellement.

Maroc : nette progression des recettes fiscales à fin mars

À fin mars, les recettes fiscales ont augmenté de 23,3 %, atteignant les 70,28 milliards de dirhams, selon le ministère de l’Économie et des Finances.

La ministre israélienne de l’économie attendue au Maroc

La ministre israélienne de l’économie et de l’industrie, Orna Barbivai, se rendra le dimanche 20 février prochain au Maroc. Au cours de cette première visite officielle, elle mettra en place les bases économiques des relations commerciales entre le...

Ministère de la Santé

Le pass vaccinal désormais obligatoire au Maroc

À compter de ce jeudi, le pass vaccinal sera exigé pour accéder aux lieux publics notamment l’administration et les restaurants et pour les voyages à l’intérieur du Maroc comme à l’extérieur.

Les Marocains devraient être confinés de 19h à 5h durant le ramadan

Pour faire face à la propagation ces deux dernières semaines des cas de contamination du Covid-19, le gouvernement envisage un confinement nocturne strict lors du mois de ramadan en décrétant un couvre-feu sanitaire allant de 19h00 à 05h00 du matin.

Le roi Mohammed VI convoque plusieurs ministres

Le roi Mohammed VI aurait convoqué, jeudi dans l’après-midi, le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani, et les ministres de l’Intérieur et de la Santé pour une réunion urgente.

Tanger : les autorités démentent la mort de patients à cause du manque d’oxygène

La rumeur selon laquelle plusieurs patients atteints du Covid-19 sont morts à l’hôpital Duc De Tovar de Tanger, à cause d’un manque d’oxygène, est complètement fausse, affirme le ministère de la Santé.

L’épidémie du Covid-19 n’est pas terminée, alertent les autorités marocaines

Pour éviter une rechute de la situation épidémiologique liée au Covid-19, le ministère de la Santé a recommandé aux Marocains de maintenir les mesures préventives et de poursuivre la prise des doses de rappel de vaccination.