Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

16 juin 2022 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le royaume.

Le cabinet B. Cremades & Asociados, agissant au nom de Marina d’Or, a déposé une demande d’arbitrage pour le règlement des différends avec le Maroc. La société immobilière explique avoir participé en 2004 à un projet de construction de villes initié par les autorités marocaines et soutenu par la Banque mondiale et l’Union européenne, visant à décongestionner les centres urbains, fait savoir Ok Diario.

Le projet « Ville nouvelle du Tamesna » a été conçu dans la périphérie de Rabat, entre Témara, et Sidi Yahia Zaer. Selon la société espagnole, le Maroc s’est engagé à doter le complexe de tous les équipements et infrastructures nécessaires, et à relier la nouvelle ville à la capitale par autoroute, train et autres services de transport. Mais au bout du compte, Marina d’Or dénonce « l’inaction du gouvernement marocain » qui a conduit à réduire cette ville de rêve à seulement quelques bâtiments isolés et ne disposant même pas d’un service de collecte des déchets.

À lire : Lancement à Madrid de la Cour d’arbitrage maroco-espagnole

Le groupe espagnol affirme avoir également participé à la construction du complexe « La Perle de Tanger ». À ce niveau, il explique qu’il a été « victime d’un blocage administratif résultant de conflits internes entre les autorités marocaines », lors de l’exécution du projet. Avant la demande d’arbitrage international, Marina d’Or assure qu’elle a tenté un règlement amiable avec le gouvernement marocain, sans succès.

La demande d’arbitrage international est basée sur les garanties de protection des investissements établies dans le Traité bilatéral pour la promotion et la protection des investissements, signé entre l’Espagne et le Maroc le 11 décembre 1997. Elle intervient après la normalisation des relations entre les deux pays qui ont traîné une longue et grave crise provoquée par l’arrivée du chef du Front Polisario, Brahim Ghali, en Espagne en avril 2021 et la crise migratoire à Sebta qui s’en est suivie en mai de la même année.

Sujets associés : Immobilier - Espagne - Tanger - Rabat

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Barcelone : une société immobilière sanctionnée pour discrimination envers un Marocain

Le gérant d’une société immobilière à Barcelone s’est vu infliger une pénalité de 45 000 euros parce qu’il a refusé de louer un logement à Marocain. Une « discrimination directe » due au...

Le Maroc pourrait être condamné à payer 400 millions d’euros à une société espagnole

La société immobilière Marina d’Or et le Maroc ont mené les démarches préalables au règlement arbitral du différend qui les oppose et relatif à des investissements immobiliers dans le...

Le Maroc pourrait payer 23 MMD à des investisseurs étrangers

Le Maroc encourt des sanctions financières de l’ordre de 23 milliards de dirhams pour n’avoir pas respecté ses engagements envers de nombreux investisseurs étrangers depuis une...

Une société espagnole condamnée au Maroc à payer 18 millions d’euros

L’entreprise espagnole de BTP, Urbas, a été condamnée au Maroc à payer une dette de 17,8 millions d’euros, dans le cadre d’une procédure de rachat du groupe énergétique...

Nous vous recommandons

Immobilier

Ce que proposent les notaires pour relancer l’immobilier

Le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc (CNONM) a formulé des recommandations relatives à l’immobilier. Pour relancer ce secteur suite à la reprise, ces derniers font connaître leurs priorités.

Immobilier : des exonérations en faveur des futurs propriétaires ?

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch étudie sérieusement la possibilité d’encourager les futurs propriétaires, en remplaçant les exonérations fiscales en faveur des promoteurs immobiliers, par une aide financière directe aux...

Bab Darna, le scandale immobilier qui a fait 1 000 victimes

Jamais un scandale immobilier n’a secoué le Maroc comme celui du groupe Bab Darna dont le montant de l’arnaque est évalué à 57 millions d’euros. Dix années d’escroquerie immobilière avec au moins 1 000 victimes pour une quinzaine de projets fictifs dans le...

Une villa à Saïdia louée à 200 dirhams par mois par un ancien maire

Un ancien président de la commune de Saïdia s’est offert une villa luxueuse qu’il loue à 200 DH par mois. Cette situation qui prévaut depuis une dizaine années n’a jamais fait l’objet d’une révision de la valeur...

Pays-Bas : la villa du joueur marocain Mimoun Mahi est à vendre

L’international marocain Mimoun Mahi (deux sélections) a mis en vente sa villa achetée il y a moins de deux ans aux Pays-Bas. Pour l’attaquant du FC Utrecht, il devient urgent de trouver une maison bien plus grande pour le confort de sa femme Daisy...

Espagne

La nationalité espagnole refusée à une Marocaine

Le tribunal administratif de l’Audience nationale espagnole a rejeté la demande de nationalité d’une Marocaine de Ceuta pour défaut d’intégration dans la société, de pratique et de maitrise de la langue...

Netflix : "La Línea"ou l’immersion dans le monde du trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne (vidéo)

Netflix a mis en ligne le 9 septembre, sa nouvelle mini-série documentaire titrée “La Línea”, qui est une immersion dans le monde des narcotrafiquants. L’équipe de tournage a suivi la police espagnole et les éléments de la Guardia Civil dans leur traque...

Le Milan AC n’est plus intéressé par Brahim Diaz

Le Milan AC n’envisage plus de recruter Brahim Diaz. Le club italien avait prévu d’engager en mars des négociations avec le Real Madrid en vue d’acheter le joueur d’origine marocaine, actuellement en...

Repsol regrette son départ du Maroc

La société britannique Chariot a approfondi l’exploration du puits Anchois 2 initialement réalisée par l’entreprise espagnole Repsol au large de Larache, et a confirmé la présence d’une importante quantité de gaz. Une découverte au goût amer pour l’espagnol...

Un Marocain assassiné en Catalogne

Le corps sans vie d’un Marocain a été retrouvé cette semaine en Catalogne. Ses deux colocataires, également de nationalité marocaine, suspectés, ont été arrêtés par la police qui a relié le crime à un trafic de...

Tanger

Quatre personnes arrêtées à Tanger après le lynchage d’un homosexuel

La police judiciaire de Tanger a arrêté quatre individus dont trois mineurs pour leur implication présumée dans l’affaire d’agression sauvage d’un homosexuel.

Saisie d’alcool de contrebande à Tanger

Un multirécidiviste âgé de 38 ans a été arrêté, mercredi, par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger, pour son implication présumée dans le trafic de drogue et des boissons alcoolisées de contrebande...

Tanger : un médecin poursuivi pour avoir percuté un policier au niveau d’un barrage de contrôle

La police judiciaire de Tanger a déféré un médecin devant le procureur général du roi près la cour d’appel. Il est poursuivi pour avoir percuté volontairement un agent de circulation au niveau d’un barrage de...

À Tanger, le coronavirus a ruiné la saison estivale pour les hôteliers

L’été de cette année aura été la pire saison estivale pour les hôteliers de Tanger qui n’ont pu réaliser des chiffres d’affaires auxquels ils s’attendaient. En cause, les mesures restrictives notamment l’interdiction de déplacements de et vers huit villes pour...

Covid-19 : la ville de Tanger isolée du reste du pays

Pour tenter d’endiguer la propagation du Covid-19, les autorités marocaines ont décidé d’isoler la ville de Tanger et d’imposer de nouvelles mesures drastiques.

Rabat

Le Grand théâtre de Rabat est prêt, mais restera fermé en raison de la crise sanitaire

Après 7 ans de travaux, le Grand théâtre de Rabat est fin prêt. Mais il ne pourra rouvrir ses portes qu’après la levée de l’état d’urgence actuellement en vigueur dans le pays.

Amnesty International appelle à la libération du militant marocain Rida Benotmane

Incarcéré pour avoir critiqué sur YouTube et Facebook les autorités marocaines, le militant des droits humains Rida Benotmane est soutenu par Amnesty International qui appelle à sa libération immédiate et à l’abandon de toutes les charges qui pèsent contre...

Important message de l’ambassade de France au Maroc suite à la suspension des vols

L’ambassade de France à Rabat a fait des recommandations aux ressortissants et résidents français suite à la décision du Maroc de suspendre les liaisons aériennes avec leur pays et l’Espagne à partir du mardi 30 mars à 23h59, et ce, jusqu’à nouvel...

Départ annoncé de l’ambassadeur des États-Unis du Maroc

David Fischer, ambassadeur des États-Unis à Rabat va quitter son poste, le 19 janvier 2021. Les nouvelles nominations de l’administration Biden obligent.

Covid-19 : les autorités font fermer un lycée de Rabat

Le lycée Abi Dar Al Ghafari, situé à Rabat, a été fermé mardi par les autorités de la ville, en raison de la détection d’un foyer infectieux du Covid-19, notamment le variant Delta.