Automobile : un industriel allemand s’installe au Maroc

23 juin 2022 - 23h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Le groupe allemand Stahlschmidt International Holding GmbH (SCS), spécialisé dans les composants et les assemblages pour les systèmes de déverrouillage mécanique a inauguré, mercredi, une nouvelle unité dans la zone de Tanger Med.

Construite sur une superficie de 21 400 m², cette usine a nécessité un investissement de 107 millions de dirhams (MDH) et permettra la création de 1075 emplois et la réalisation d’un chiffre d’affaires annuel de plus de 400 MDH, indique l’entreprise.

L’objectif est de répondre à la demande des constructeurs automobiles les plus prestigieux du monde, qui ont une présence particulière sur le marché international, souligne la même source, précisant que cette nouvelle unité est la première du groupe sur le continent.

A lire : Des équipementiers automobiles quittent l’Ukraine et s’installent au Maroc

Le Maroc est devenu une destination industrielle pour les grands groupes industriels internationaux de référence, notamment dans le domaine de l’automobile et d’autres industries vitales, ajoute-t-on.

Présent lors de la cérémonie d’inauguration, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour a indiqué que la nouvelle unité allemande renforce la position de Tanger en tant que destination industrielle par excellence et contribue à soutenir la coopération économique maroco-allemande qui connaît une évolution tangible, équilibrée et prometteuse.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Allemagne - Investissement - Tanger - Automobile - Industrie

Aller plus loin

Nouvelle usine de Motherson au Tanger, 300 emplois créés

La société indienne spécialisée dans les composants plastiques d’intérieur, automobile, Motherson, a ouvert une nouvelle usine Tanger. Celle-ci fournira des tableaux de bord et...

Sumitomo renforce sa présence au Maroc, 16 000 emplois à terme

L’entreprise japonaise Sumitomo, spécialisée dans la fabrication de câblages et composants automobiles, va renforcer sa présence au Maroc en augmentant ses investissements. Le...

Le Maroc reste leader de l’industrie automobile en Afrique

Le Maroc maintient sa position de premier constructeur de voitures particulières en Afrique. C’est ce que révèle l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA).

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Nouveau carton de ventes pour la Citroën « My Ami Buggy »

Le succès ne se dément pas pour la petite voiture Citroën « Ami ». Fabriquée au Maroc, la voiture électrique sans permis a été encore une fois un succès dans de nombreux pays européens.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...