Une usine Yazaki à 333 millions de dirhams à Kénitra

29 septembre 2022 - 16h40 - Economie - Ecrit par : G.A

L’équipementier automobile japonais Yazaki renforce ses activités au Maroc avec l’inauguration à Kénitra d’une nouvelle usine, la 4ᵉ au royaume et la 2ᵉ à Kénitra.

L’inauguration de cette nouvelle usine a eu lieu lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour. Lors de son intervention, il a souligné qu’avec le renforcement des activités de Yakazi au Maroc, le royaume se positionne sur l’échiquier international. Plus de 333 millions de dirhams ont été mobilisés dans la mise en place de cette usine dont la spécialité sera la fabrication des pièces pour équiper des véhicules thermiques, hybrides et électriques. « Ce qui conforte la transition de la filière automobile vers l’électrification et la mobilité durable », a indiqué Ryad Mezzour.

À lire : Le Maroc, l’eldorado des équipementiers

De son côté, le Chief operating officier de Yazaki EMEA, Andreas Di Vece a relevé que le Maroc se démarque des autres pays à travers les conditions commerciales exceptionnelles qu’il offre et qui facilitent les investissements. Il a également donné son appréciation sur la collaboration avec les employés marocains qu’il décrit comme « qualifiés, talentueux et engagés ». Ils font partie des raisons pour lesquelles, « Yazaki continue de développer son empreinte industrielle dans le pays ».

À lire : Le groupe Yazaki en pleine expansion au Maroc

Présent au Maroc depuis 22 ans, Yazaki compte aujourd’hui 4 usines implantées respectivement à Tanger, deux à Kénitra et Meknès. Le groupe est aujourd’hui l’un des plus importants employeurs au Maroc avec plus de 16 000 employés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Automobile - Kenitra - Industrie - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies - Yazaki - Ryad Mezzour

Aller plus loin

Le groupe Yazaki en pleine expansion au Maroc

La multinationale japonaise, Yazaki, ouvrira une nouvelle usine à Kénitra. Ce sera en janvier 2020. Cela amènera à quatre le nombre de ses installations au Maroc. Un...

Yazaki ouvre une nouvelle usine à Meknès, 1700 emplois créés

Le groupe japonais Yazaki vient d’annoncer l’ouverture d’une nouvelle usine de câblage à Meknès avec à la clé la création de 1700 emplois.

Le Maroc rêve plus grand pour le secteur automobile

Au total, 700 000 voitures sont fabriquées au Maroc chaque année. Le royaume qui aspire à détrôner la Chine ne compte pas dormir sur ses lauriers. Il rêve grand pour le secteur.

Automobile : la tendance à la hausse se poursuit

La bonne dynamique observée en ce qui concerne les exportations marocaines depuis le début de l’année devrait se poursuivre selon Bank Al-Maghrib, qui table sur un accroissement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, les voitures de luxe ne connaissent pas la crise

Les ventes de voitures neuves de luxe au Maroc ont enregistré une hausse de 15 % l’année dernière, malgré l’impact du marché par une baisse de la demande due à l’inflation, à l’augmentation des coûts de financement et à la hausse des prix de...

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Textile et automobile : le Maroc, l’usine à bas prix de l’Europe

En raison de sa stabilité politique, sa main d’œuvre bon marché et des incitations fiscales, le Maroc attire davantage les investisseurs européens et notamment espagnols dans les domaines de l’automobile et du textile, des secteurs en plein essor dans...

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au Maroc et à l’étranger. Le processus de son homologation est en cours.

Maroc : Une année record pour l’industrie automobile

L’année 2023 a été exceptionnelle pour l’industrie automobile au Maroc, affichant une hausse des ventes de 30,5 % et atteignant 116,38 milliards de dirhams à fin octobre.

Fiat dévoile sa Topolino, fabriquée au Maroc

Fiat a présenté mardi à Turin sa Topolino, un quadricycle 100 % électrique, fabriqué au Maroc comme la Citroën Ami.

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.