Une nouvelle stratégie entre le patronat et le ministère des MRE

16 janvier 2021 - 16h00 - Belgique - Ecrit par : J.K

Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), ont tenu une réunion mercredi dernier dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie nationale au profit des Marocains à l’étranger (MRE). 

Cette rencontre a pour objectif de renforcer la coopération entre les MRE et la CGEM et de dynamiser la participation de ces entrepreneurs aux divers chantiers de développement et de relance économique, mis en place par le Roi Mohammed VI, ont affirmé les deux parties dans un communiqué parvenu à la MAP, jeudi. Ce projet permettra de mobiliser les entrepreneurs marocains résidant en Belgique, en apportant un appui institutionnel aux entreprises accompagnées dans la réalisation de leurs projets au Maroc, a expliqué la ministre déléguée chargée des MRE, Nezha El Ouafi, indiquant que son département est engagé à faire des Marocains entrepreneurs du monde (MeM), des acteurs principaux dans le développement durable au Maroc et contributeurs essentiels dans l’élaboration des plans de relance économique.

Pour sa part, M. Amor a souligné le rôle des MeM choisis dans le cadre du projet Maghrib Belgium Impulse (MBI), précisant qu’ils doivent soutenir leurs compatriotes marocains entrepreneurs, dans les efforts de la relance économique post Covid-19. Les bénéficiaires n’ont pas manqué de donner leur témoignage et d’apprécier l’impact « positif » de ce programme dans le succès de leurs projets, tout en soulignant la nécessité d’un apport supplémentaire sur le plan financier, afin de surmonter les séquelles de la pandémie du Covid-19.

Au cours de la réunion, le ministère délégué et la 13ᵉ région de la CGEM ont renouvelé leur engagement à poursuivre leur appui à ce programme et à améliorer leur partenariat pour l’élaboration d’autres projets portés par les MeM, dans le but d’informer sur les différentes opportunités d’investissement dans les 12 régions du Maroc et d’attirer plus d’investisseurs marocains résidant à l’étranger, a conclu le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Croissance économique - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - Développement - Crise économique - Ministère des Marocains résidant à l’étranger - Nezha El Ouafi

Aller plus loin

Covid-19 : les transferts d’argent de la diaspora vers les pays en développement se font rares

Les mesures prises dans de nombreux pays en vue d’arrêter la propagation du nouveau coronavirus (covid-19), ont engendré bien de conséquences sur différents secteurs, sur le...

Les transferts des Marocains du monde repartent à la hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont repartir à la hausse, indique Bank Al-Maghrib (BAM). Ils passeront de 65,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020,...

MRE : combien d’entre eux sont-ils titulaires de diplômes supérieurs ?

Nezha El Ouafi, ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) s’active pour la détection des compétences marocaines résidant à l’étranger. Son département...

Maroc : le gouvernement compte sur les MRE pour le développement du pays

Les changements actuels que connaissent les Marocains du monde doivent revoir les objectifs et les priorités concernant cette catégorie de Marocains, pour les accorder aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : bonne nouvelle pour les salariés

Le projet de décret concernant une révision du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du salaire minimum agricole garantie (SMAG) a été validé par le conseil de gouvernement.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.