Les supermarchés "U Express" se renforcent au Maroc

13 août 2021 - 11h40 - France - Ecrit par : J.K

Après deux ans d’activité au Maroc, le géant français de la distribution alimentaire, U Express, se prépare au lancement très prochainement de quatre nouveaux points de vente.

Ces quatre nouveaux points de vente viendront ainsi compléter ceux de Rabat Ryad Square, et de Casablanca Ibn Tachfine, fait savoir Challenge, précisant que l’enseigne française de supermarchés de quartier va s’étendre à Dar Bouazza, Salé, ainsi qu’en plein centre-ville des deux capitales administratives et économiques du pays. Cette extension est encore bien loin de l’objectif d’Africa Retail Market (le franchisé marocain de l’enseigne Système U), qui envisage l’ouverture d’ici fin 2020, d’une dizaine de supermarchés, conscient que le point de l’équilibre opérationnel ne peut être atteint qu’avec au minimum, 50, voire 100 points de vente.

Jusqu’ici, l’opérateur français qui a pour concurrents les quatre grands acteurs qui contrôlent le marché de la GMS (Grande et Moyenne Surface) au Maroc, voulait éprouver son modèle de « chaîne de supermarché nouvelle génération » qui se distingue par la fraîcheur des produits (notamment fruits et légumes) et la richesse des références, au grand bonheur du consommateur marocain, constamment accompagné par les actionnaires, malgré le départ précipité il y a peu de SBM (ex-Brasseries du Maroc) de l’aventure marocaine après en avoir été un des promoteurs avec 33% du capital.

Pour rappel, le groupement de coopératives U (qui regroupe les marques Hyper U, Système U, U Express, Utile et Courses U) détient 11% du marché de la distribution alimentaire en France. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Casablanca - Croissance économique - Rabat - Salé - Dar Bouazza - Alimentation

Aller plus loin

Grande distribution : Les enseignes mettent le turbo

La structure du commerce de détail au Maroc reste largement dominée par le commerce traditionnel, mais les grandes et moyennes surfaces n’arrêtent pas de grignoter des parts de...

Au Maroc, l’épicerie a toujours la côte

Les internautes marocains ont le marché et l’épicerie à l’e-commerce pendant le confinement. C’est ce que révèle une enquête de Sunergia.

Boycott des produits français : le Maroc ne suit pas

Les appels au boycott des produits français ne semblent pas être entendus au Maroc. Pour l’instant, cette mobilisation est limitée aux réseaux sociaux et aucune action n’a été...

Hmarket sourit, les autres magasins pleurent

Le supermarché à bas prix Hmarket a ouvert mercredi ses portes à Buchelay, près de Mantes-la-Jolie (Yvelines). C’est le dixième magasin de la chaîne en région parisienne. Une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Redoutant le verdissement des viandes à cause des fortes températures au Maroc et les maladies qui pourraient en découler, des experts appellent les consommateurs à la vigilance lors de la célébration de l’Aïd al-Adha.

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Maroc : des marchés de gros pour combattre la spéculation

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé la création de douze nouveaux marchés régionaux de gros, équipés d’installations modernes pour combattre la spéculation alimentaire exacerbant l’inflation. Cette démarche, a-t-il dit, s’inscrit...

Intoxications alimentaires : le Maroc à l’épreuve de la restauration rapide

La députée Hanane Atarguine, du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), a demandé au ministre de l’Intérieur de prendre des mesures pour renforcer les contrôles dans les restaurants et établissements de restauration rapide afin...

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Maroc : Trop de centres commerciaux ?

Au Maroc, la multiplication des malls soulève des inquiétudes. Les fermetures de plusieurs franchises enregistrées ces derniers temps amènent à s’interroger sur la viabilité de ce modèle commercial.