Tanger : des responsables sévèrement sanctionnés

24 avril 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les autorités de Tanger ont décidé de sévir face à l’augmentation des constructions illégales. Des dizaines d’agents d’autorité ayant rang de « Moqaddem » et de « Cheikhs » auraient été suspendus ou révoqués sur la base de rapports inquiétants.

Des sources ont confié au journal Al3omk qu’un agent d’autorité de rang de Moqaddem a été suspendu par les autorités, tandis que d’autres ont été traduits devant le conseil de discipline pour avoir violé la législation en vigueur en matière d’urbanisme.

À lire : Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

Des cas de violations des lois d’urbanisme ont été également relevés dans une annexe administrative, relevant de la juridiction territoriale de Charf-Mghogha, où des dizaines de maisons ont été construites sans autorisation au cours des deux derniers mois.

À lire : Maroc : la démolition des constructions illégales continuent (vidéo)

Les autorités provinciales ont décidé de transmettre à la justice le rapport de la commission dépêchée pour recenser tous ces manquements. Par ailleurs, un agent d’autorité de rang de Cheikh a été révoqué et d’autres ont été traduits devant le conseil disciplinaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Tanger - Sanction

Aller plus loin

Maroc : la démolition des constructions illégales continuent (vidéo)

Les autorités locales de la préfecture de M’diq-Fnideq mènent de vastes opérations de démolition dans la région de Belyounech, l’une des principales attractions touristiques du...

Salé : Des villas illégales démolies, colère des propriétaires

Le président de la commune rurale de Shoul relevant de la préfecture Salé a expliqué le bien-fondé des opérations de démolition de commerces, villas et espaces touristiques...

Sidi Ifni : les plages libérées des constructions illégales

Les autorités locales de Sidi Ifni mènent une opération de libération du domaine public maritime, procédant à la démolition des constructions illégales sur les plages de la...

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Achat de logement au Maroc : les notaires baissent les prix

Les notaires vont accompagner et soutenir les citoyens à travers tout le Maroc, tout au long du processus d’octroi de l’aide directe au logement (2024-2028). Une convention a été signée dans ce sens.