400 employés d’une société espagnole perdent leur emploi à Tanger

13 avril 2021 - 14h40 - Espagne - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Une société espagnole de fabrication de sièges de voiture à Tanger a envoyé au chômage 400 employés qui ont décidé d’organiser un sit-in illimité pour protester contre ce licenciement collectif. Ils récusent la raison économique avancée par la société, qui vient d’ouvrir une filiale à Kénitra.

Depuis mercredi dernier, les 400 employés de cette société espagnole de fabrication de sièges de voiture à Tanger protestent contre leur licenciement « économique ». Selon le quotidien Al Akhbar, la direction de la société leur a demandé de signer un procès verbal de départ collectif en leur accordant seulement 25 % de leurs indemnités légales. Une décision qui a surpris ces derniers qui ne comprennent pas comment une telle société peut être en pleine crise financière alors que la production de l’entreprise a augmenté face à la hausse de la demande suite à la faillite de plusieurs sociétés concurrentes.

Pour les salariés, la direction les a envoyés au chômage au profit de la filiale ouverte à Kenitra, puisqu’après avoir averti les employés de leur nouveau statut, les portes de l’entreprise ont été fermées et l’entrée interdite à tous les salariés, sans exception. Pour les protestataires, la direction cherche à recruter de nouveaux ouvriers avec, peut-être, moins d’avantages salariaux et sociaux que ceux accordés à leurs homologues de Tanger.

En décidant d’organiser un sit-in illimité, les salariés exigent que la direction revienne sur sa décision pour sauver 400 familles de la précarité, surtout avec la crise économique qui sévit à cause de la pandémie du coronavirus. Le sit-in, selon eux, ne sera levé que si la société parvient à trouver une solution pour corriger le tir. Ils appellent les autorités compétentes dans le domaine des investissements à intervenir pour mettre fin à cette injustice. Ils exigent également de la société, au cas où la situation aurait atteint un point de non-retour, d’être indemnisés selon les lois en vigueur.

Sujets associés : Espagne - Manifestation - Tanger - Automobile - Chômage

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Automobile : le Maroc, leader en Afrique

Le Maroc détrône l’Afrique du Sud devenant ainsi le nouveau leader du secteur automobile en Afrique. C’est du moins ce que révèle une étude publiée par «  Policy Center for the New...

Industrie automobile : le Maroc parmi les meilleurs au monde

Le Maroc est en passe de devenir l’un des champions mondiaux de l’industrie automobile. Aujourd’hui, le Royaume concurrence les grands pays, a indiqué le ministre de l’Industrie,...

Maroc : les mesures proposées pour relancer le secteur automobile

Après plus de deux mois d’arrêt d’activités, l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) et l’Association marocaine de l’industrie automobile (AMIA) se mobilisent...

Maroc : un sit-in de protestation en soutien au peuple palestinien

Des centaines de manifestants se sont mobilisés, dimanche, devant le Parlement en soutien au peuple palestinien et en opposition à toute forme de normalisation avec...

Nous vous recommandons

Espagne

L’Espagne a-t-elle laissé filer une quantité importante de drogue vers le Maroc ?

Alors que l’Espagne a accusé le Maroc d’«  agression  » et de «  chantage  » suite à l’arrivée massive de migrants à Ceuta, elle semble laisser filer une importante quantité de drogue. Les services de sécurité marocains notamment la direction générale de la Sûreté...

Mina El Hammani (Elite) évoque le racisme sur les réseaux sociaux

Invitée de l’émission “El Hormiguero” de Pablo Motos, l’actrice madrilène d’origine marocaine Mina El Hammani, qui a joué le rôle de Nadia dans la série « Elite », a déclaré avoir « reçu des menaces de mort », avouant à quel point il était difficile pour elle de...

La canicule augmente les interférences de chaînes marocaines en Espagne

Les interférences dans le signal des chaînes de télévision et des liaisons téléphoniques sur la côte de Cadix et Malaga, depuis le Maroc, se sont multipliées cette année avec les vagues successives de fortes chaleurs enregistrées en Espagne depuis le...

Un Marocain arrêté avec 4 kilos de haschich au port d’Algésiras

La Garde civile espagnole a arrêté vendredi, un Marocain au port d’Algésiras, en possession de quatre kilos de haschich dissimulés dans la cabine de son véhicule.

Selim Amallah rejoint le Real Valladolid

Selim Amallah a été repêché par un club de la Liga à quelques heures de la fin du mercato hivernal. Il quitte donc le Standard de Liège à cinq mois de la fin de son contrat pour le Real Valladolid.

Manifestation

Le consulat du Maroc à Bruxelles lance le "e-Challenge de l’Amitié Maroc-Belgique"

Le Consulat général du Maroc à Bruxelles organise la première édition du «  e-Challenge de l’Amitié Maroc-Belgique  ». L’organisation de cette édition vise à faire découvrir et encourager des jeunes talents marocains dans différents domaines technologiques et...

Arrêté pour avoir manifesté contre la reprise des relations avec Israël

Un individu a été interpellé, vendredi, pour avoir fait part de son refus de la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. L’incident a eu lieu à la mosquée Mellah de Settat.

Casablanca : sit-in pour la libération de Soulaimane Raissouni

La mobilisation en faveur de la libération du journaliste Soulaimane Raissouni est toujours aussi grande. Un sit-in de solidarité a été organisé jeudi, devant la prison d’Oukacha à Casablanca pour alerter sur la santé critique de l’ex-rédacteur en chef du...

Interdiction d’une marche des Rifains de Belgique

Suite à l’interdiction d’une marche par la commune de Molenbeek, le Rassemblement des Rifains de Belgique a réagi, dénonçant une atteinte grave au droit à la liberté d’expression. Un recours en extrême urgence au Conseil d’État a été...

Maroc : manifestation contre l’intervention israélienne à Jérusalem

Des dizaines de Marocains ont manifesté vendredi à Rabat pour dénoncer l’intervention israélienne à Jérusalem-Est, sur l’esplanade de la mosquée, ayant fait au moins 153 blessés palestiniens.

Tanger

Tanger Med terrasse le port d’Algésiras

Le port de Tanger Med, dans le nord du Maroc, se positionne comme le concurrent majeur de celui d’Algésiras en Espagne. En 2020, le trafic de conteneurs a atteint 5,7 millions d’EVP pour le port de Tanger Med, contre une prévision de 5,2 millions pour le...

Tanger : une école réclame 625 000 Dh pour scolariser une élève

Pour respecter une décision de justice, un directeur d’établissement privé de Tanger a exigé d’un parent d’élèves la somme de 625 000 DH. Ce montant représente une compensation financière destinée à "ouvrir une nouvelle salle dédiée exclusivement" à...

Les cinq homosexuels arrêtés à Tanger risquent 3 ans de prison ferme

Les éléments de la préfecture de police ont interpellé, samedi 20 février, cinq individus pris en flagrant délit d’homosexualité dans un appartement à Tanger. Ils risquent jusqu’à trois ans de prison.

La région de Tanger renforce sa lutte contre le Covid-19

Dans le souci de renforcer le secteur de la santé dans le nord du pays par ces temps de Covid-19, le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la direction régionale de la Santé et l’Agence de promotion et de développement du Nord (APDN) ont...

Renault : 55,5% de part de marché au Maroc

Malgré une baisse significative de −82%, le Groupe Renault a réalisé une part de marché de 55,5% au Maroc entre mars et mai 2020. Telles sont les statistiques mensuelles du constructeur automobile français dans ce contexte particulier de la pandémie du...

Automobile

Crise ou pas, les voitures de luxe ont toujours la cote au Maroc

Si la crise sanitaire a porté un sérieux coup au marché automobile, elle n’aura pas eu raison de l’engouement des Marocains pour les voitures de luxe.

Le Maroc, une alternative à la Chine

La Chine pourrait perdre son statut de leadership en matière de fabrication et d’approvisionnement, pour avoir été le point de départ de la pandémie du coronavirus. Selon l’Oxford Business Group, certaines entreprises chercheraient des bases de production...

Voitures électriques : une innovation de Rachid Yazami à l’étude au ministère de l’Industrie

Le chercheur marocain, Rachid Yazami a inventé un nouveau système de recharge de batterie électrique en moins de 20 minutes. L’inventeur franco-marocain veut offrir cette innovation à son pays qui promet de...

Renault ne produira pas de Kangoo au Maroc

Renault, qui dévoilera son plan d’économie le 29 mai, prévoit de fabriquer un Kangoo low-cost au Maroc. Ce n’est rien d’autre que Dacia Dokker qui sera vendu sous la marque Renault, en fonction des pays, donc, Renault...

Maroc : quelle sera la voiture de l’année 2021 ?

La deuxième édition de la voiture de l’année (Car Of The Year) 2021, vient de dévoiler la liste des finalistes. Sur un panel de 19 modèles, seulement sept marques de voitures ont été retenues au terme d’un vote statique, mardi à...

Chômage

Maroc : la dure réalité des employées domestiques en ces temps de covid-19

Bon nombre d’employées domestiques au Maroc se retrouvent dans le dénuement en ces temps de coronavirus et de confinement. Leurs droits sont piétinés et leur dignité bafouée.

Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

Les Marocains du monde ont toujours gardé un lien fort avec leur pays d’origine. À travers les transferts, les investissements et les visites touristiques, en particulier ceux résidant en Europe, ils jouent un rôle crucial dans la réduction de la...

A cause du Covid-19 : des licenciements en vue dans le textile-habillement marocain

Le ralentissement du secteur textile-habillement marocain depuis des mois, risque de conduire à des licenciements. La chute de la demande locale et l’absence de précision sur la demande du dernier trimestre, sont à la base de cette...

Malgré la crise, le chômage continue de baisser au Maroc

Le taux de chômage au Maroc a légèrement baissé de 68 000 entre le premier trimestre 2021 et celui de 2022.

Les Marocains très pessimistes pour l’avenir

La plus grande incertitude des ménages marocains actuellement, c’est la reprise de l’emploi. Outre la crise qui continuera d’affecter leur consommation, 85 % des ménages redoutent une augmentation du...