Les taxis de Rabat seront-ils bientôt gérés par des sociétés privées ?

1er mars 2021 - 23h40 - Ecrit par : S.A

Les taxis de Rabat seront bientôt gérés par des sociétés privées. C’est du moins l’essentiel à retenir d’un récent accord signé entre le ministère de l’Intérieur et les syndicats des professionnels.

L’exploitation des taxis par des sociétés privées fait l’objet d’un accord signé récemment entre le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et les responsables des cinq syndicats sectoriels les plus représentatifs de la profession, rapporte Al Ahdath Al Maghribia. Selon les termes de cet accord, seuls les chauffeurs détenteurs d’une carte professionnelle et d’un permis de confiance sont désormais concernés par les contrats d’exploitation des taxis. Quant aux contrats actuels qui ne répondent pas à cette condition, ils ne seront pas renouvelés à leur expiration.

Les rapports entre les détenteurs d’agréments et les chauffeurs professionnels seront désormais encadrés par un contrat-type. Obligation sera désormais faite aux exploitants d’agrément de taxi de déclarer les chauffeurs principaux et auxiliaires qu’ils ont engagés auprès des autorités compétentes. Une personne physique ne peut exploiter qu’un seul agrément de taxi. En clair, les personnes qui exploitent plusieurs taxis peuvent, et doivent constituer une société. Un délai d’une année leur sera accordé après signature de l’accord afin qu’ils s’y conforment. Les sociétés qui seront créées auront pour obligation d’engager que des chauffeurs professionnels détenteurs d’un permis de confiance.

Autre implication : retrait des permis de confiance non actifs à leurs détenteurs. Dans ce sens, l’accord prévoit une révision des procédures d’octroi de ces permis. Le programme de formation, ainsi que la qualité de formation pour l’obtention de ce document, seront revus au même titre que certaines clauses du contrat qui lie les exploitants aux chauffeurs professionnels, précise la même source.

Tags : Rabat - Transport en commun - Ministère de l’Intérieur Maroc

Aller plus loin

Nouveaux bus à Casablanca : les chauffeurs de grands taxis en colère

La mise en service des nouveaux bus dans Casablanca et sa périphérie n’est pas du goût des chauffeurs de grands taxis qui y exercent. Ils ont décidé d’entraver le trajet de ces bus...

Les chauffeurs de petits taxis de Fès très gourmands

À partir de ce dimanche 21 février, les chauffeurs de petits taxis de Fès entendent revoir leurs tarifs à la hausse, fixant de façon unilatérale, le montant de la course en journée...

Les chauffeurs de grands taxis appellent le roi Mohammed VI au secours

Les chauffeurs de grands taxis de Salé ont organisé un nouveau sit-in pour protester contre la décision de reprendre leur activité sans aucune garantie. Ils appellent le roi...

Rabat : les vélos-taxis font un flop

Mis en circulation en février dernier, les vélos-taxis de Rabat ont déçu tous les espoirs. Ce projet, pourtant prometteur, s’est révélé être un...

Nous vous recommandons

Maroc : le ministère de l’Industrie s’est fait arnaquer

La police judiciaire de Rabat a arrêté un entrepreneur, par ailleurs président d’une instance de lutte contre la corruption et d’une association de petites entreprises, soupçonné d’avoir arnaqué une banque et un ministère. Le suspect fait l’objet d’une...

Total Eren investit 10 milliards d’euros au Maroc

Total Eren, filiale dédiée aux énergies renouvelables de Total Energies, a décidé de lancer un mégaprojet d’hydrogène et d’ammoniac verts, à Guelmim-Oued Noun, dont le coût d’investissement s’élève à 100 milliards de dirhams. De quoi faire du Maroc un leader de...

Royal Air Maroc contrainte de transférer des vols

Les nouvelles restrictions aéroportuaires imposées par les autorités de l’aéroport d’Amsterdam Schiphol contraignent Royal Air Maroc et d’autres compagnies aériennes à transférer les vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport d’Amsterdam vers l’aéroport de...

Maroc : le responsable d’un ministère viré pour avoir « promu » l’homosexualité

Au Maroc, un responsable du ministère des Habous et des Affaires islamiques a été licencié pour avoir utilisé le terme « orientation sexuelle » dans les documents utilisés pour enseigner l’alphabétisation dans les mosquées. Le mouvement citoyen et social,...

L’extension de Medgaz en sursis après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

Le changement de position de l’Espagne sur le Sahara va retarder la finalisation des travaux d’extension de la capacité du Medgaz, le gazoduc qui relie l’Algérie à l’Espagne.

Maroc : flou autour du test PCR à l’embarquement

Les compagnies aériennes entretiennent le flou autour du test PCR que doivent présenter les passagers pour monter à bord de leurs avions pour un voyage à l’étranger ou à destination du Maroc.

Le Maroc et l’Espagne ensemble pour un exercice militaire

Les forces armées espagnoles et marocaines participent, du 28 juin au 10 juillet, à l’exercice militaire Sea Breeze, organisé par les États-Unis et l’Ukraine avec le soutien de l’OTAN dans la région de la mer Noire. Des manœuvres qui vont rapprocher les deux...

Algérie : en fuite vers le Maroc, le principal suspect dans la mort du jeune lynché arrêté

En Algérie, le principal suspect dans la mort de Djamel Bensmail, jeune homme de 35 ans, lynché à Larbaâ Nath Irathen a été arrêté, selon les autorités, alors qu’il s’enfuyait vers le Maroc. La victime était soupçonnée d’être un pyromane. Le pays voisin est...

Un avion TUI Fly forcé de faire demi-tour à Casablanca

Un avion de la compagnie aérienne TUI Fly en partance pour Liège a dû faire demi-tour près d’une heure après avoir décollé de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Aucun dégât humain ni matériel n’est à...

Un défilé d’Yves Saint Laurent en plein désert au Maroc scandalise

Kering, groupe français possédant la marque de luxe Yves Saint-Laurent, a choqué les internautes après avoir organisé un défilé de mode dans le désert d’Agafay à une cinquantaine de kilomètres de Marrakech...