Tourisme au Maroc : chute des recettes en devises à 60% en 2020

28 août 2020 - 15h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Le secteur touristique marocain, fortement impacté par la crise sanitaire, est confronté à une baisse des recettes en devises. Ce recul est estimé depuis le début de l’année à 60% de ses recettes.

Au premier trimestre, le secteur a connu un recul de 7 % de sa valeur ajoutée contre une augmentation de 2,9 % en 2019, selon les dernières statistiques. Pendant le déconfinement, la crise s’est prolongée et a entraîné un recul important au niveau des recettes qui ont cumulé une baisse de 71 % au titre du 2ᵉ trimestre, soit une perte de 11 milliards de DH. En six mois, cette baisse s’est établie à 33,2 %, soit 11 milliards de DH, constate Actueco.

S’agissant des arrivées touristiques, elles ont connu une baisse de 63 % à fin juin contre 59 % pour les nuitées réalisées dans les établissements d’hébergement classés de 59 %. En juin, par contre, le nombre de nuitées s’est élevé à 68 199, soit une baisse de 97 % en une année. Pour les analystes de la DEPF, le secteur devrait connaître une amélioration de sa situation dans les tout prochains jours, notamment au niveau du tourisme local avec la relance du secteur favorisé également par la reprise des vols domestiques, le 25 juin passé.

En ce qui concerne le retrait du flux des arrivées internationales, il devrait s’établir entre 60 et 80 %, selon l’Organisation mondiale de tourisme (OMT). Comme conséquence, elle devrait entraîner un recul des dépenses touristiques mondiales estimé entre 800 et 1000 milliards de dollars soit −60% par rapport à l’année précédente. Dans une note de conjoncture, la DEPF a informé que l’impact de cette crise pour l’année 2020 au Maroc équivaut à une baisse de 69 % pour les arrivées touristiques, de 60 % pour les recettes en devises et d’environ 50 % pour les emplois.

Le gouvernement, via son ministre du Tourisme a élaboré un contrat programme, signé le 3 août 2020 au profit du secteur. Celui-ci qui couvre la période de 2020-2022 vise à insuffler une nouvelle dynamique, grâce à ses 21 mesures afin d’accompagner sa relance et sa transformation, via trois objectifs majeurs, notamment, préserver le tissu économique et l’emploi, accélérer la phase de redémarrage et poser les bases d’une transformation durable pour le secteur.

Sujets associés : Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Face aux acteurs de voyage français : l’ONMT rassure sur la destination Maroc

Au regard du contexte de crise sanitaire et face à ses répercussions sur le secteur touristique, Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du tourisme...

Au Maroc, les professionnels du tourisme dans le désert crient leur détresse

Le coronavirus a produit un impact négatif sur le tourisme dans la zone de Merzouga et toute la région du Tafilalet. En l’absence de visibilité sur le secteur, les...

Que retenir de la réunion entre la tutelle, Royal Air Maroc et les professionnels ?

La ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui, le PDG de Royal Air Maroc (RAM) Hamid Addou, le directeur général de l’ONMT, Adel El Fakir et quelques représentants de la...

Tourisme : Marrakech touchée en plein cœur par le coronavirus

Le secteur du tourisme au Maroc est en chute libre et entraîne avec lui l’économie marocaine qui y tire une part importante de ses revenus. La ville de Marrakech, qui en cette...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Tourisme au Maroc : l’ONMT et EasyJet signent un accord historique

En vue d’étendre ses activités au Maroc, EasyJet Group a signé, à Londres, un accord de partenariat avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Cette signature s’inscrit dans le cadre des initiatives menées par l’office afin d’atteindre voire...

Tourisme au Maroc : très bons chiffres depuis le début de l’année

Le tourisme au Maroc affiche des chiffres exceptionnels depuis le début de l’année, d’après les données qui viennent d’être publiées par du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc veut devenir une destination touristique incontournable

La ministre marocaine du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, a dévoilé la nouvelle feuille de route élaborée pour le secteur à l’horizon 2026 afin de faire du Maroc l’une des plus grandes destinations touristiques au monde.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : voici les plages les plus propres cette année (classement 2023)

Le Pavillon Bleu, label international dédié à qualité des plages et des ports de plaisance, flottera sur 27 plages marocaines et trois marinas lors de la saison estivale 2023. Les voici

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.