L’appel pressant des professionnels français aux autorités marocaines

16 septembre 2020 - 17h00 - France - Ecrit par : S.A

René-Marc Chikli, président du Syndicat des entreprises de tour-operating (SETO) a profité de la présence d’Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) à l’assemblée générale des EDV à Paris, mardi, pour lancer un appel aux autorités marocaines.

M. Chikli estime que l’autorisation d’accès au territoire marocain accordée aux ressortissants étrangers non soumis à la formalité du visa au Maroc et disposant d’une réservation confirmée d’un hôtel ou d’une invitation de la part d’une entreprise est "une brèche" qui ne suffira pas pour faire revenir les voyageurs dans le royaume, rapporte Tourmag. "Il faut que vous adoptiez les mêmes mesures que vos concurrents", s’est-il adressé à M. El Fakir.

Les professionnels du tourisme redoutent de ne pas avoir le Maroc pour la Toussaint et pour la saison d’hiver. "La République dominicaine effectue des tests à l’arrivée. Nous allons mettre en place un travail lobbying avec les EDV pour obtenir des tests à l’aéroport sinon nous n’aurons pas le Maroc pour la Toussaint, et si nous n’avons pas le Maroc à la Toussaint, nous pourrons difficilement l’avoir pour l’hiver", a laissé entendre le président du SETO.

En réponse, M. El Fakir a rappelé que la France est le premier marché touristique du Maroc et que la brèche ouverte actuellement n’est pas à même de faire travailler les producteurs. "J’ai eu l’occasion de rencontrer aussi quelques partenaires à Paris. J’ai bien compris la situation et je pense que j’ai en main les arguments pour influencer les décisions. Derrière pour le Maroc, ce sont 500 000 emplois directs qui sont concernés. C’est important de reprendre. Le Maroc a besoin de vous", a-t-il dit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT)

Aller plus loin

Vacances au Maroc : les tour-opérateurs français se frottent les mains

Les tour-opérateurs français se réjouissent de la reprise des vols entre l’hexagone et le royaume, assurant que la décision et les mesures incitatives qui vont avec, boostent...

À cause du Covid-19, le tourisme marocain connaît une crise sans précédent (reportage)

Le coronavirus a durement impacté le tourisme marocain en raison de la fermeture des frontières du royaume. En conséquence, de grosses pertes ont été enregistrées.

Le tourisme marocain, 7e pays le plus touché par le coronavirus

À l’instar des autres pays, le tourisme marocain a été durement affaibli par le coronavirus. Le royaume figure au 7ᵉ rang des 15 pays les plus touchés par cette pandémie, selon...

Le Covid-19 fait perdre 11 milliards de dirhams au tourisme marocain

Au terme des six premiers mois de l’année, les recettes du tourisme au Maroc ont baissé de 33,2 %, soit 11,1 milliards de dirhams. Afin de limiter l’impact néfaste de la crise...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Les couples non-mariés pourraient partager une chambre d’hôtel au Maroc

Au Maroc, le ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire a engagé des concertations avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice, en vue de la levée de l’interdiction pour les couples non-mariés de partager la...

Le Maroc, 3ᵉ meilleure destination dans le monde arabe

Le Maroc figure à la 3ᵉ place des pays arabes ayant enregistré le plus grand nombre d’arrivées de touristes en 2022, selon l’office Mondial du Tourisme (OMT).

L’été morose du tourisme marocain

Cette année, de nombreuses familles marocaines ont choisi de ne pas se déplacer à l’intérieur du royaume pour leurs vacances d’été. En cause, la hausse généralisée des prix et le paiement anticipé des salaires du mois de juin à l’occasion de l’Aïd...

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

La flambée des prix plombe les vacances des Marocains

La hausse des prix des services touristiques pousse de nombreux Marocains à renoncer à leurs projets de voyage cet été, ou à réduire la durée de leurs vacances.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Tourisme au Maroc : vers une révolution du capital humain

La ministre du Tourisme, Fatim-Zahra Ammor, vient de procéder au lancement des programmes de renforcement du capital humain, prévus dans le cadre de la feuille de route du tourisme sur la période 2023-2026. Preuve de l’importance qu’accordent les...

Maroc : les aéroports seront tous modernisés

Le Maroc envisage de mener prochainement une étude sur le développement de ses aéroports à l’horizon 2045. Un appel d’offres international a été récemment lancé à cet effet.