Tourisme : le Maroc veut rattraper les chiffres d’avant Covid

13 mars 2022 - 13h20 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire affiche son optimisme en vue d’atteindre le niveau du secteur d’avant pandémie à fin mars. Le gouvernement mène plusieurs actions à travers le plan d’urgence d’un montant de 2 milliards de dirhams pour pouvoir relever ce défi.

« Nous sommes confiants que la reprise va se faire rapidement, que ce soit à Marrakech ou dans les autres villes du royaume. En effet, dès la réouverture des frontières le 7 février dernier, une bonne partie des compagnies étrangères a repris sa programmation sur le Maroc, en dévoilant des programmes intéressants avec des reprises progressives de leur programmation sur le Royaume. À fin mars, nous aurons atteint la capacité de 2019, ce qui est une très bonne performance », a déclaré la ministre dans une interview accordée à Challenge.

À lire : Tourisme : le Maroc cible Israël et les Etats-Unis

Elle a rappelé qu’en parallèle, les équipes de l’ONMT ont entamé une tournée dans les marchés stratégiques, pour rencontrer les principaux prescripteurs de voyage, notamment les partenaires aériens du Maroc et que cette tournée a été couronnée par l’annonce de compagnies leaders sur la destination d’augmentations records dès l’été 2022. « À titre d’exemple, Ryanair dépassera de 50 % la capacité de la même période en 2019 (année référence pré-pandémie) et Transavia et Easyjet annoncent des augmentations significatives, respectivement de l’ordre de 40 % et 11 % », a-t-elle ajouté.

À lire : Maroc : le tourisme interne, un levier de relance post-Covid ?

Quid des autres actions menées pour la relance du secteur touristique ? « En parallèle des volets commerciaux et partenariats, l’ONMT s’est mobilisé sur un autre axe stratégique de la reprise qui est la promotion de l’image de la destination Maroc, en déployant deux campagnes de communication simultanées pour le tourisme national et international. Une prise de parole étudiée et bien ciblée pour, d’une part, reconquérir les touristes internationaux et d’autre part continuer à donner envie aux Marocains d’ici et d’ailleurs, de découvrir ou redécouvrir les richesses de leur pays », a fait savoir Fatim-Zahra Ammor.

À lire : Tourisme : l’espoir renaît à Marrakech

Le Maroc se prépare à reprendre ses parts de marchés. « Nous pensons que plusieurs enjeux sont majeurs à ce stade pour reprendre rapidement nos parts de marchés et il est évident que l’enjeu financier est primordial pour permettre aux différents départements touristiques dont l’ONMT, de mener sa bataille sur plusieurs fronts (commercial, communication, partenariats…). Nous sommes conscients que la concurrence sera à l’échelle mondiale et nous mettrons en place les moyens nécessaires pour préserver nos parts dans les marchés émetteurs et développer de nouveaux marchés », assure la responsable.

Sujets associés : Tourisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Tourisme : le Maroc renforce sa position en Amérique et en Israël

Dans sa stratégie de reconquête, l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) multiplie les partenariats pour booster la destination Maroc. Un accord en ce sens a été signé avec...

Vacances au Maroc : les professionnels veulent la fin de tests PCR

Malgré le regain d’activités dans le secteur du tourisme observé depuis la réouverture des frontières, les chiffres n’ont pas encore atteint le niveau d’avant la crise sanitaire....

Maroc - Israël : rencontre virtuelle sur l’investissement touristique

« Morocco Israel Tourism Investment Summit », c’est le thème de la rencontre d’affaires virtuelle de haut niveau qui se tiendra le 22 mars entre les investisseurs marocains et...

Forte reprise en vue pour le marché du tourisme marocain

Se basant sur les chiffres publiés en début de cette année, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) assure que l’évolution de l’activité du secteur s’annonce plus favorable...

Nous vous recommandons

Tourisme

À Dakhla, le tourisme résiste à la crise sanitaire

Entre patriotisme et envie de découvrir une région qu’ils connaissent peu, bon nombre de touristes marocains se ruent vers Dakhla, où la «  sécurité sanitaire est totalement assurée  ». La zone attire également les étrangers...

Les réservations en berne pour le Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les agences de voyages enregistrent une très forte demande pour les vacances d’été. Mais les tendances ne sont pas identiques quant aux réservations pour le...

Le rapatriement des Marocains bloqués à Sebta et Melilla suspendu

Le rapatriement des Marocains bloqués à Sebta et Melilla en raison de la fermeture des frontières décidé de commun accord entre le Maroc et l’Espagne, souffre d’un désaccord concernant le nombre de candidats éligibles. En conséquence, l’opération a été...

Le visage du tourisme marocain à l’ère du Covid-19

Le tourisme marocain qui a affiché une parfaite santé ces dernières années, a été malmené en 2020 par la crise sanitaire et des mesures restrictives mises en place pour endiguer la pandémie de la Covid-19. C’est le constat fait par la Direction du trésor et...

Vers une forte baisse des transferts des MRE

Les recettes du tourisme, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et les Investissements directs étrangers (IDE) pourraient connaitre une forte chute cette année. C’est ce qu’indique une étude de CDG capital gestion sur l’impact du Covid-19...