Tourisme au Maroc : difficile d’atteindre le niveau de visiteurs pré-Covid

20 octobre 2022 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Des professionnels du tourisme marocain estiment que la reprise du secteur ne pourra atteindre le niveau d’avant la pandémie en termes de nombre de visiteurs. L’année pourrait toutefois s’achever sur de bons chiffres, avec un niveau de recettes de 78 milliards de dirhams.

« À fin août, le taux d’occupation cumulé était d’à peine 38 % contre 48 % en 2019. Nous ne devrions donc pas atteindre les mêmes performances que l’année pré-crise, car nous n’avons toujours pas mis en œuvre les recommandations (renforcement de l’aérien, promotion et investissement) », explique un grand professionnel du réceptif à Médias24, déplorant l’absence de décisions structurantes pour booster la croissance du secteur.

Selon le professionnel, le rythme de croissance est insuffisant pour atteindre les 13 millions d’arrivées étrangères (MRE et TES) enregistrés en 2019. « À ce rythme et contrairement à ce qu’avancent certains, il n’y a aucune chance de parvenir à ce chiffre. Si l’on atteint le cap des 10 millions de visiteurs, ce sera déjà très bien », précise l’opérateur qui a requis l’anonymat. Cette baisse du nombre de visiteurs cette année est due à la réouverture tardive des frontières et à la crainte des voyageurs d’être bloqués dans le royaume qui a fermé à plusieurs reprises son espace aérien pour limiter la propagation du Covid-19.

À lire : Maroc : les professionnels du tourisme veulent des mesures urgentes

Le professionnel souligne en outre que « les bonnes performances estivales sont à mettre au crédit du tourisme domestique qui a repris à 97 % de son trafic de 2019 » et reste optimiste quant aux recettes attendues qui pourraient atteindre 78 milliards de dirhams à la fin de l’année, soit le même niveau qu’en 2019. Selon les données de l’Office des changes, le niveau des recettes était de 52,2 MMDH à fin août, contre 52,7 MMDH à la même période de 2019, confie un autre professionnel, ajoutant que « le marché émetteur français a dépensé bien plus qu’en 2019 ».

Pour dépasser les chiffres de 2019 en 2023, les autorités de tutelle doivent prendre les mesures adéquates pour multiplier les lignes aériennes, promouvoir le visa électronique, augmenter le budget de promotion de l’ONMT et les investissements hôteliers afin de satisfaire les attentes des visiteurs, estime-t-il. Et d’ajouter : « Les hôteliers n’ont pas encore constaté une hausse sensible de l’arrivée de certaines nationalités, comme le marché émetteur indien qui n’a pas l’habitude de venir au Maroc ».

Sujets associés : Tourisme

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les professionnels israéliens du tourisme en conclave à Marrakech

À l’initiative de l’office national marocain du tourisme (ONMT), les leaders du tourisme israéliens sont en conclave du 05 au 08 décembre à Marrakech. L’objectif est de se...

Maroc : reprise timide du tourisme dans le nord

Le tourisme renaît cette année dans le nord du Maroc, et particulièrement à Tanger avec la réouverture en octobre des plages qui l’année dernière, sont restées désespérément vides...

Maroc : les professionnels du tourisme désespèrent

Parmi les professionnels du tourisme les plus touchés par la crise, figurent les voyagistes, les réceptifs, les spécialistes du mice, etc. En cessation d’activités depuis 20 mois,...

Tourisme au Maroc : les voyagistes se mobilisent pour la reprise

Les voyagistes ont échangé la semaine dernière, lors d’une rencontre à Agadir, sur l’avenir du secteur qui se remet progressivement des effets pervers de la crise sanitaire. La...

Nous vous recommandons

Tourisme

Maroc : plusieurs secteurs aidés pour traverser la crise

Le Comité de veille économique (CVE),réuni, ce mercredi 6 janvier à Rabat, a validé cinq nouveaux contrats-programmes (presse, restauration, industries culturelles et créatives, salles de sport privées et crèches). Au cours de cette rencontre, l’indemnité...

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Une touriste étrangère meurt dans un accident à Essaouira

Une touriste polonaise a été tuée dans un accident de la circulation provoqué par le président d’une commune à Essaouira. Elle circulait à vélo avec son ami marocain, lorsqu’ils ont été percutés par le véhicule dont le conducteur, selon les témoins, auraient...

Les bateaux de croisière de retour à Tanger

Après deux années d’arrêt, le tourisme a repris au port de Tanger ville. Jeudi matin, un premier bateau de croisière a accosté avec à son bord des touristes heureux de visiter la perle du Détroit.

Tourisme : les professionnels marocains alertent sur leur situation catastrophique

Le secteur touristique s’est effondré en raison des effets de la persistance de la crise sanitaire. Mais certains professionnels ont également remis en cause la gestion faite par les autorités, source de la régression du secteur au...