Transport touristique au Maroc : les demandes de report des échéances de crédit se multiplient

27 février 2021 - 16h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Actuellement, plus de 57 000 dossiers de report des échéances de crédit ont été déposés par les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée au Maroc. Ce nombre totalise plus de 5 milliards de dirhams (MMDH) en encours de crédits.

Au regard du grand nombre des dossiers à traiter, les banques et les sociétés de financement ont mis en place les moyens humains et technologiques nécessaires pour y répondre au niveau de leurs agences dans toutes les régions du royaume, ont indiqué dans un communiqué conjoint, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF).

Les transporteurs touristiques et les sociétés de location de courte durée ont profité des mesures élaborées par le Comité de Veille économique (CVE), particulièrement celle liée au report des échéances de crédit, conformément aux critères d’éligibilité prévus par ce Comité, ont précisé le GPBM et l’APSF, ajoutant que plusieurs échanges ont eu lieu avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc en vue de trouver des solutions adaptées à la présente situation.

« C’est dans ce même esprit que ce dialogue constructif demeure ouvert pour examiner avec la Fédération nationale du transport touristique du Maroc la liste des demandes déposées auprès des organismes de financement concernés et non satisfaites sur la base des critères prévus et publiés par le CVE », a souligné la même source. En ce qui concerne les revendications non liées des membres du GPBM et de l’APSF, elles seront soumises aux instances du CVE pour examen, a conclu le communiqué.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Prêt

Aller plus loin

Maroc : les propositions des professionnels de l’événementiel pour une sortie de crise

En cessation d’activités depuis le début de la pandémie, les professionnels du secteur de l’événementiel ont fait des propositions au gouvernement pour une sortie de crise....

Maroc : le plaidoyer des transporteurs touristiques au gouvernement

À l’instar des autres acteurs du tourisme, les professionnels du transport touristique ont été fortement touchés par la crise sanitaire du coronavirus. Ils ont manifesté pour...

Nouveau cri de détresse des professionnels du transport touristique

La Fédération nationale du transport touristique (FNTT) a lancé à nouveau un cri de détresse au gouvernement, appelant celui-ci à mettre en place des mesures pour sauver...

L’ONMT veut promouvoir la destination marocaine auprès des producteurs cinématographiques

En attendant la réouverture des frontières aériennes pour le retour des touristes au Maroc, l’Office national marocain du tourisme a signé une convention de partenariat avec le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des villages marocains parmi les plus beaux du monde

Deux villages marocains figurent sur la liste des plus beaux villages du monde qui ont reçu la palme de « Best Tourism Villages 2022 » de la part de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Le Maroc parie sur le tourisme interne

Les autorités marocaines affirment avoir mené plusieurs actions pour promouvoir et renforcer le tourisme interne en 2023.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Maroc : le football comme vitrine touristique

La Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) ont annoncé mercredi un partenariat stratégique, dans l’objectif de mettre en avant le Maroc comme destination touristique à travers le football.

Un mois après le séisme, le tourisme marocain se redresse

Le Maroc conjugue désormais au passé l’impact négatif du puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le peuple marocain et causé d’énormes dégâts matériels sur son tourisme. L’industrie se porte mieux que jamais.

Maroc : les recettes touristiques se consolident au troisième trimestre de l’année

Les recettes touristiques se sont élevées à 52,2 milliards de dirhams à fin août dernier, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), en forte augmentation de 155,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc fait le ménage dans les hôtels

Les autorités marocaines viennent de mettre de l’ordre dans le secteur de l’hôtellerie. Depuis quelques jours, une nouvelle procédure de classement des établissements d’hébergement touristique est en vigueur dans le royaume.

Le tourisme marocain à la reconquête du marché britannique

Le Maroc veut reconquérir le marché britannique. Dans ce sens, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) a signé des accords avec les compagnies aériennes telles que Ryanair et Easyjet. Objectif  : retrouver les chiffres d’avant-Covid.