Maroc : les dettes des transporteurs prises en charge par le gouvernement ?

14 septembre 2022 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La Fédération nationale du transport touristique a adressé au gouvernement une demande de prise en charge de la dette bancaire contractée par les professionnels du secteur. L’idée est de leur permettre de souffler un peu en attendant de se remettre des pertes subies en raison de la pandémie du Covid-19.

Selon la lettre de demande envoyée au gouvernement, « cette prise en charge sera suivie d’un rééchelonnement ultérieur des dettes sans intérêt ». La Fédération a également écrit au directeur général du Groupement professionnel des banques du Maroc et au président de l’Association professionnelle des sociétés de financement, les informant de la démarche effectuée pour la prise en charge de leurs dettes par l’autorité de tutelle.

À lire : Les transporteurs touristiques réclament l’aide du gouvernement

Selon la Fédération, leur incapacité à payer à temps les crédits contractés a engendré une crise de confiance entre les entreprises du transport touristique et les établissements de crédit. C’est donc pour rétablir cette relation que cette demande a été envoyée au gouvernement. « La proposition de la fédération a été bien accueillie par le ministère du Transport. Nous nous sommes mis d’accord pour élaborer cette demande afin de la présenter au gouvernement avant le bouclage du projet de Loi de Finances de 2023 », note la fédération dans sa lettre.

À lire : Transport touristique au Maroc : voici les propositions des professionnels pour une bonne reprise

La Fédération attend également du directeur général du GPBM et du président de l’APSF qu’ils leur fournissent ainsi qu’au département du Transport, les données relatives au volume global de la dette du secteur du transport touristique, afin de faciliter la tâche au gouvernement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tourisme - Soutien - Transports - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Nouveau cri de détresse des professionnels du transport touristique

La Fédération nationale du transport touristique (FNTT) a lancé à nouveau un cri de détresse au gouvernement, appelant celui-ci à mettre en place des mesures pour sauver...

Transport touristique : voici le plan d’action des professionnels marocains

L’annonce de la reprise des vols et de la saison touristique estivale ne rassure pas les professionnels du secteur des transports touristiques au Maroc qui espèrent une rapide...

Transport touristique au Maroc : voici les propositions des professionnels pour une bonne reprise

Pour une bonne reprise des vols, la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), énumère quelques recommandations. Elle veut entre autres, participer aux prises de...

Carburant : les camionneurs marocains menacent d’une grève générale

Face à la hausse continue des prix du carburant à la pompe, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale. Ils estiment que les aides...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le parcours historique des Lions de l’Atlas impacte positivement le tourisme

Le parcours historique des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022 produit un impact plus que positif sur le tourisme marocain.

Ôvoyages revoie ses ambitions à la hausse au Maroc

Le tour opérateur français Ôvoyages annonce l’ouverture de quatre nouveaux Ôclubs l’été prochain au Maroc, une destination qu’il entend développer dans sa globalité.

Le Maroc contraint de s’adapter aux nouvelles exigences des touristes

Le gouvernement marocain s’active à renforcer les capacités des acteurs du secteur du tourisme pour suivre les tendances et les évolutions mondiales et s’adapter aux nouvelles exigences des touristes.

Le Maroc fait le pari de la diversité touristique

Le Maroc compte augmenter sensiblement la capacité hôtelière dans les prochaines années et préparer le pays pour la Coupe du monde 2030. Un plan vient d’être lancé dans ce sens et il est très ambitieux.

Un MRE impliqué dans une vaste affaire de blanchiment d’argent

Aidée par l’Autorité Nationale du Renseignement Financier (ANRF), une banque a réussi à démasquer un blanchiment d’argent à la suite d’un virement depuis l’île de Nauru, un paradis fiscal très réputé situé dans le Pacifique. Le bénéficiaire est un...

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Ports marocains : Une manne inattendue grâce aux attaques en mer Rouge ?

Alors que les attaques des rebelles houthis perturbent sérieusement le trafic maritime mondial, le Maroc dont les ports sont choisis par les industriels européens tire profit de la crise sécuritaire en mer rouge.

L’ONMT étend sa présence mondiale pour stimuler le tourisme au Maroc

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de relance du tourisme, l’Office national marocain du tourisme (ONMT) envisage de s’implanter dans plusieurs pays, pour tenter de profiter de l’engouement actuel pour le Maroc.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...