Tunnel de Gibraltar : encore loin du premier coup de pioche

20 avril 2024 - 18h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Les informations selon lesquelles les travaux de construction du tunnel sous le détroit de Gibraltar qui reliera les deux pays, mais aussi l’Afrique et l’Europe, avant la coupe du monde 2030 que le Maroc et l’Espagne co-organisent avec le Portugal démarreront l’année prochaine pour prendre fin dans cinq ans sont fausses.

Cette annonce de « source inconnue » est complètement « infondée », dément la Société nationale d’études du detroit de Gibraltar (SNED) auprès de Médias24, expliquant que le maître d’ouvrage du tunnel de Gibraltar est le comité mixte maroco-espagnol, « seul habilité à communiquer publiquement autour du projet ». Elle assurera : « ni la société d’études SNED au Maroc ni la SECEGSA en Espagne ne disposent d’une telle information. » « Le projet de liaison fixe, en phase d’étude de faisabilité, connaît en revanche une redynamisation grâce la reprise des sessions du comité mixte permettant à terme les développements nécessaires à la visibilité de sa réalisation, du fait de son envergure et de sa complexité », complète la SNED.

À lire :Espagne-Maroc : du changement pour le tunnel de Gibraltar

Selon la presse espagnole, le Maroc et l’Espagne optent désormais pour un tunnel ferroviaire en lieu et place d’un tunnel « permettant la circulation de véhicules, à cause de problèmes liés à la congestion du trafic, qui pourrait provoquer de nombreux problèmes, tout particulièrement aux périodes de pointe, à cause de l’intensification du nombre de transporteurs de marchandises qui transitent par le détroit de Gibraltar ». Un tunnel ferroviaire qui permettra le transport de véhicules et de camions, ainsi que la circulation des TNR.

À lire :Espagne-Maroc : Le projet de tunnel sous Gibraltar prend forme

Lors d’une visite au Maroc en mars, Óscar Puente, ministre espagnol des Transports, a fait part au ministre marocain des Transports, Mohammed Abdeljalil, et celui des Infrastructures et de l’Eau, Nizar Baraka, de l’intérêt des entreprises espagnoles à participer aux projets de développement du secteur des transports dans le royaume en général et au tunnel Maroc-Espagne sous le détroit en particulier. Ce dernier sera à l’ordre du jour de la prochaine Réunion de haut niveau entre le Maroc et l’Espagne prévue fin mai. Au menu des assises, l’élaboration d’une feuille de route pour évaluer les études réalisées et finaliser la conception de ce projet d’envergure ; la validation du plan de travail 2023-2025, qui inclura, aux côtés de la stratégie globale qui sera approuvée à la même occasion et l’analyse de la faisabilité de la construction d’une galerie de reconnaissance pour identifier les caractéristiques géo-mécaniques.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Portugal - Gibraltar - Coupe du monde 2030 - Tunnel entre le Maroc et l’Espagne

Aller plus loin

Le tunnel Maroc-Espagne, d’ici 2030 ?

Le projet de tunnel entre le Maroc et l’Espagne sous le détroit de Gibraltar pourrait démarrer dans les prochains mois. Les études en cours révèlent que le projet sera réalisé...

Tunnel de Gibraltar : le Maroc et l’Espagne mettent le turbo

Le Maroc et l’Espagne s’activent pour la réalisation du projet de tunnel sous le détroit de Gibraltar qui reliera les deux pays, mais aussi l’Afrique et l’Europe, avant la coupe...

Espagne-Maroc : Le projet de tunnel sous Gibraltar prend forme

Le ministre espagnol des Transports, Óscar Puente, a, lors d’une visite au Maroc en mars, renouvelé l’intérêt de l’Espagne pour le tunnel sous le détroit de Gibraltar, un projet...

Tunnel Maroc-Espagne : les obstacles au démarrage des travaux

Le tunnel du détroit de Gibraltar, qui reliera le Maroc à l’Espagne et par ricochet l’Afrique à l’Europe, est loin d’être une réalité. Le projet est encore au point mort et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Le Maroc organisera la Coupe du monde 2030 (officiel)

Le Maroc vient de décrocher officiellement l’organisation de la Coupe du monde 2030 aux côtés de l’Espagne et du Portugal. La décision quasi définitive a été prise ce mercredi par la Fifa.

Coupe du monde 2030 : un détail qui fait jaser au Maroc

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement primaire et des sports, Chakib Benmoussa, a été interpelé par des députés au sujet de l’absence de l’identité marocaine dans le slogan de la coupe du monde 2030 que le Maroc organisera...

Coupe du monde 2030 : Fouzi Lekjaa chargé de la candidature du Maroc

Le roi Mohammed VI a décidé de nommer, Fouzi Lekjaa, actuel ministre délégué chargé du Budget, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), président du Comité chargé de la Candidature du Maroc au Mondial 2030 de Football.

Fouzi Lekjaa nommé par le roi Mohammed VI président du Comité Coupe du Monde 2030

Le roi Mohammed VI a nommé Fouzi Lekjaa à la tête du comité d’organisation de la partie marocaine de la Coupe du monde, suite à l’annonce du choix de la candidature tripartite Maroc-Espagne-Portugal pour l’organisation du mondial de 2030.

Le Maroc aura le 2e plus grand stade de football au monde

À peine quelques semaines se sont écoulées depuis le choix, par la FIFA, de l’Espagne, du Portugal et du Maroc comme coorganisateurs de la Coupe du Monde 2030, et bien que la confirmation officielle et le dévoilement du projet final ne soient pas...

Autoroutes du Maroc : retards et dysfonctionnements inquiètent

Le retard observé dans la réalisation de certains projets d’autoroutes inquiète le parlement marocain qui a interpellé le premier responsable de la Société nationale des autoroutes pour avoir des explications sur cette situation.