La Turquie, destination préférée des jeunes musulmans français

17 février 2022 - 13h00 - France - Ecrit par : A.P

Des centaines de musulmans français choisissent de quitter la France pour la Turquie. Le phénomène s’observe de plus en plus.

Thibault (nom d’emprunt), 32 ans, s’est «  reconverti  » à l’islam depuis plus de sept ans et vit à Istanbul depuis près de dix-huit mois avec sa femme et leurs deux enfants. Cet ancien boulanger originaire de l’Isère a confié au JDD s’être d’abord installé en Bosnie Herzégovine et en Norvège, avant de rejoindre la Turquie. «  Nous voulions éviter l’assimilation, inculquer une éducation islamique à nos enfants pour faire en sorte qu’ils restent musulmans toute leur vie  », explique-t-il.

Le trentenaire ne regrette pas son choix, malgré quelques déboires administratifs liés à l’obtention du titre de séjour. Depuis six mois, il s’investit dans la vente d’une gamme variée de produits (corans, tapis de prière, abayas, chapelets islamiques, etc.) à une clientèle principalement française et musulmane. «  Je croule tellement sous la demande que je n’arrive plus à satisfaire toutes les commandes, surtout avec le ramadan qui approche  », se réjouit-il.

À lire : Maroc-Turquie : reconnaissance réciproque des certificats de vaccination

Contrairement aux publications des organes de presse progouvernementaux turcs qui dénoncent un «  exode  » de musulmans fuyant «  l’islamophobie française  » vers la Turquie, le phénomène semble mesuré. Au moins une dizaine d’influenceurs français d’origine maghrébine pour la plupart, se sont installés en Turquie au cours des cinq dernières années. Ils affichent leur réussite professionnelle, réelle ou fictive, dans le pays d’Erdogan et proposent des conseils pour bien gérer sa vie professionnelle et personnelle.

Zia, Franco-Tunisienne de 25 ans, originaire de Lyon, est l’un de ces influenceurs. Sur sa chaîne YouTube suivie par plus de 40 000 abonnés, elle raconte comment elle et son époux franco-algérien se sont installés en Turquie il y a près de deux ans. Coach en «  développement personnel  », elle publie des vidéos dans lesquelles elle donne des conseils pour éviter de tomber dans l’idolâtrie. Comme elle, de nombreux jeunes français d’origine maghrébine considèrent la Turquie comme une destination prisée pour deux grandes raisons : c’est un pays musulman et développé économiquement.

Sujets associés : France - Turquie - Jeunesse - Islam

Aller plus loin

Recep Tayyip Erdogan invite le roi Mohammed VI en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a invité le roi Mohammed VI à se rendre en Turquie. Cette invitation a été faite par le vice-président Fuat Oktay lors d’un appel...

Après un exil en Turquie, Hamid Chabat est de retour au Maroc

Après deux ans passés en Turquie, l’ex-patron de l’Istiqlal, Hamid Chabat est de retour au Maroc. Ses partisans ont la ferme conviction qu’il est rentré pour récupérer la mairie...

Une Marocaine arrêtée en Turquie pour avoir insulté Erdogan (vidéo)

Soupçonnée d’avoir insulté la Turquie d’« État terroriste » et son président, Recep Tayyip Erdogan, une touriste marocaine a été arrêtée en Turquie,

Maroc-Turquie : reconnaissance réciproque des certificats de vaccination

Le Maroc et la Turquie viennent de décider de la reconnaissance mutuelle des certificats de vaccin contre le Covid-19. Cette décision intervient après la rencontre virtuelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du mariage sur reconnaissance des dettes.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.