L’union européenne veut renforcer sa coopération avec le Maroc

10 février 2022 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

En visite à Rabat, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est exprimée sur les relations Maroc-UE, réaffirmant sa volonté de continuer à approfondir le partenariat « stratégique, étroit et solide » avec le royaume.

Lors du point de presse conjoint avec le chef du gouvernement Aziz Akhannouch, la responsable européenne a indiqué que l’UE souhaite « approfondir ses relations en tant que voisins, en tant que partenaires et en tant qu’amis avec le Maroc. »

Ursula von der Leyen a, en outre, mis en avant les contributions des Européens installés au Maroc et des Marocains établis en Europe, à l’enrichissement mutuel des cultures qui se sont influencées depuis des siècles, ajoutant que l’entrevue avec le Chef du gouvernement a été l’occasion d’échanger sur les défis mondiaux auxquels le Maroc et l’Europe sont confrontés.

A lire : Coopération Maroc-UE : Ursula von der Leyen en visite à Rabat

Dans ce sens, elle a évoqué avec le chef du gouvernement les principaux sujets d’intérêt commun tels que le développement d’un partenariat vert, le premier développé avec un pays partenaire. Et d’expliquer que l’objectif de ce partenariat est de s’engager ensemble dans le développement de l’énergie verte et une coopération dans le développement de la connectivité de la société grâce à un large partenariat numérique.

Au-delà de la coopération bilatérale, l’UE compte sur le Maroc dans la mise en œuvre du nouvel agenda pour la Méditerranée, a-t-elle poursuivi, soulignant sa détermination à continuer le dialogue avec le Royaume autour de l’ensemble de ces sujets.

Sujets associés : Union européenne - Coopération - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Brahim Ghali au sommet UE-UA ? l’Europe veut-elle brouiller ses relations avec le Maroc ?

Brahim Ghali, chef du mouvement indépendantiste Polisario et par ailleurs président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  » serait attendu au sixième sommet...

Lutte contre le coronavirus : l’Union européenne réitère son soutien au Maroc

L’Union européenne s’engage à « faire progresser son partenariat avec le royaume », selon le Commissaire à l’Élargissement et à la Politique européenne de Voisinage, Oliver...

L’UE va investir 8,4 milliards d’euros au Maroc en 7 ans

Au cours des sept prochaines années,l’Union européenne envisage d’augmenter ses investissements au Maroc à hauteur de 8,4 milliards d’euros (9,2 milliards de dollars), pour...

Ursula Von der Leyen s’exprime sur les relations Maroc - Union européenne

Les relations stratégiques entre le Maroc et l’Union européenne sont d’une grande importance, a affirmé samedi, la présidente de la Commission européenne. Ursula Von der Leyen...

Ces articles devraient vous intéresser :

#AkhannouchGetOut : le hashtag devenu viral sur les réseaux sociaux

Au Maroc, la colère monte contre le chef de gouvernement Aziz Akhannouch à cause de la hausse des prix des produits de grande consommation, notamment le carburant. Bon nombre d’internautes marocains continuent de réclamer son départ.

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Le tourisme au Maroc : une nouvelle feuille de route ambitieuse pour 2023-2026

Le Chef du Gouvernement marocain a présidé une cérémonie de signature pour le déploiement d’une feuille de route stratégique pour le tourisme 2023-2026. Celle-ci a pour objectif d’attirer 17,5 millions de touristes, d’atteindre 120 milliards de...

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Nouvel an amazigh au Maroc : ce sera le 14 janvier

La date du nouvel an Amazigh au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être définie par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et ce sera le 14 janvier. Ce jour sera donc chômé et payé.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.