L’UE va investir 8,4 milliards d’euros au Maroc en 7 ans

12 mars 2022 - 13h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Au cours des sept prochaines années,l’Union européenne envisage d’augmenter ses investissements au Maroc à hauteur de 8,4 milliards d’euros (9,2 milliards de dollars), pour soutenir plusieurs secteurs vitaux de l’économie nationale.

Cet engagement d’investissement, qui vise à soutenir la transformation numérique et les petites et moyennes entreprises, la création d’emplois, l’agriculture durable et les énergies renouvelables, représente une augmentation significative par rapport au 1,6 milliard d’euros annoncés par la Commission européenne au début du mois dernier, rapporte Reuters.

A lire : L’union européenne veut renforcer sa coopération avec le Maroc

Pour Oliver Vàrhelyi, commissaire chargé du voisinage et de l’élargissement, cela fait partie d’un plan appelé Global Gateway et vise à accroître la connectivité entre l’Union européenne et ses partenaires.

À l’issue des entretiens qu’il a eus avec le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita, le responsable a expliqué que les partenaires financiers internationaux, le secteur privé marocain et Israël contribueront également à cet effort d’investissement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Investissement

Aller plus loin

Ursula Von der Leyen s’exprime sur les relations Maroc - Union européenne

Les relations stratégiques entre le Maroc et l’Union européenne sont d’une grande importance, a affirmé samedi, la présidente de la Commission européenne. Ursula Von der Leyen...

L’union européenne veut renforcer sa coopération avec le Maroc

En visite à Rabat, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est exprimée sur les relations Maroc-UE, réaffirmant sa volonté de continuer à approfondir...

Le Maroc, «  une bouée de sauvetage  » pour l’Union européenne

Le Maroc représente pour l’Union européenne un point d’ancrage, une source d’approvisionnement importante pour ses marchés, voire la meilleure alternative qui s’offre, assurant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Le Maroc déterminé à renouveler l’accord de pêche avec l’UE

Réagissant au sujet de l’accord de pêche avec l’Union européenne qui expire le 17 juillet, le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche, Mohamed Sadiki, a assuré mercredi que le Maroc « est prêt à tout scénario » et utilisera « une autre règle...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Investissement privé au Maroc : la banque mondiale sonne l’alarme

L’investissement privé est en chute libre au Maroc. C’est du moins ce que révèle la banque mondiale dans son nouveau rapport de suivi de l’économie marocaine.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Transition énergétique : le Maroc sur la bonne voie

Dans un contexte difficile marqué par la crise énergétique et la flambée des prix, le Maroc est passé à la vitesse supérieure sur son chantier de la transition énergétique. Grâce à sa politique axée sur l’investissement privé dans le secteur, le...