Une juge pensait se marier à quelqu’un de son rang ...

10 juillet 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La Chambre d’appel du tribunal correctionnel de Rabat a condamné à quatre mois de prison ferme, un jeune vendeur de friperie pour usurpation du titre de juge. L’accusé s’est fait passer pour un juge et a essayé d’escroquer une magistrate en la demandant en mariage.

Originaire du quartier Sidi Moumen à Casablanca, le jeune homme a tenté d’escroquer une magistrate en se faisant passer pour un juge au tribunal de commerce de Rabat. Selon le quotidien Assabah, il avait noué une relation avec la victime via Facebook. Plusieurs rencontres ont eu lieu entre les deux avant que le faux juge ne décide à passer à l’acte.

À lire : Marrakech : faux juge, vrai arnaqueur

L’accusé a réussi à gagner la confiance de la juge en lui faisant croire qu’il fait partie de sa corporation. Un macaron réservé aux membres de l’Amicale Hassania des magistrats, une carte professionnelle falsifiée, des photos mémorisées dans son téléphone portable le montrant vêtu de la toge du juge ont réussi à mettre la magistrate en confiance, convaincue qu’elle entretient des liens avec quelqu’un de son rang et de son milieu professionnel. Il lui a même cité des noms de certains juges connus, les présentant comme étant des collègues ou des amis, rapporte Assabah.

À lire : Le trafiquant se faisait passer pour un avocat

Une fois son plan bien ficelé et convaincu d’être dans les bonnes grâces de la magistrate, le vendeur de friperie devenu juge s’est présenté, en août dernier, chez les parents de sa bien aimée pour faire sa demande en mariage. Mais comme le mensonge finit toujours pas être dévoilé, la magistrate a découvert que son « fiancé » n’était pas un juge mais un commerçant de vêtements d’occasion dans le quartier de Sidi Moumen à Casablanca.

À lire : Casablanca : une mineure « fausse policière » arrêtée

Informée, la police judiciaire lui a tendu, en février dernier, un piège pour l’arrêter. La perquisition de sa maison a permis de saisir tous les documents falsifiés qui lui permettaient de se prendre pour un juge. Son ami, un libraire, qui lui a confectionné le macaron de l’Amicale Hassania des magistrats a été poursuivi pour complicité dans la fabrication d’un document établi par les administrations publiques. Le faux juge a été poursuivi pour usurpation de fonction régie par la loi, de port illégal d’une tenue officielle et falsification d’un document délivré par les administrations publiques.

Sujets associés : Casablanca - Rabat - Prison - Arrestation - Escroquerie

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Casablanca : interpellation pour usurpation d’identité et ivresse publique

Un individu de 35 ans a été arrêté vendredi par les éléments de la police relevant du district de sûreté Moulay Rachid, à Casablanca. Il serait impliqué dans une affaire d’usurpation,...

Maroc : une MRE envoie un juge en prison

Le magistrat et substitut du procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca qui avait officié au tribunal de première instance de Mohammedia se retrouve en...

Marrakech : arrestation d’un faux policier pour usurpation d’identité et extorsion

Un homme âgé de 32 ans a été arrêté par le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech. Il serait impliqué dans une affaire de vol, d’escroquerie et d’usurpation de...

Un faux neveu de Brigitte Macron sollicitait des avantages dans un palace marocain

Un escroc s’est fait passer pour le neveu de Brigitte Macron pour obtenir des avantages notamment dans un établissement hôtelier de Marrakech. Poursuivis pour tentatives...

Nous vous recommandons

Casablanca

Maroc : les frontières aériennes et maritimes ouvertes

Après avoir prolongé l’état d’urgence sanitaire au 10 août, le gouvernement marocain autorise ses ressortissants et résidents étrangers en Espagne à rejoindre le royaume par avion, avec des départs de Madrid, Barcelone et...

Au Maroc, on ferme des écoles pour permettre aux élèves de regarder les matchs de football

Pour permettre aux élèves et parents de suivre la rencontre décisive Maroc-Canada, prévue jeudi à 17h, les écoles privées à Casablanca n’ont pas hésité à aménager leurs horaires de travail ou d’études. En revanche, aucun dispositif spécial n’est annoncé du côté...

Un violeur en série arrêté à Casablanca

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont réussi à mettre la main sur un violeur en série activement recherché pour avoir kidnappé une auxiliaire de santé qui s’apprêtait à se rendre au travail. Le suspect est accusé de torture et d’agressions...

Casablanca : des jets de pierres sur la police

Les services du district de sûreté de Sidi Bernoussi à Casablanca ont procédé, lundi, à l’arrestation de trois individus âgés entre 22 et 27 ans. Il leur est reproché d’avoir violé l’état d’urgence sanitaire et agressé des représentants des autorités publiques...

Casablanca : une fille sexy pour appâter les victimes sur la route

Les services de police d’Ain chock à Casablanca ont réussi à interpeller les membres d’un gang, impliqué dans des affaires de vol, possession d’armes blanches et prostitution.

Rabat

La justice annule in extremis le vol de la maison d’un MRE

Après avoir purgé sa peine dans une affaire de terrorisme, un ex-détenu retourne en prison à Rabat pour un autre délit. Il lui est reproché désormais une affaire d’usage de faux sceaux de l’État dans une transaction...

Comment les tribunaux marocains préparent leur déconfinement

Le ministre de la Justice, le président du ministère public, le président de l’association des barreaux, le chef de la division de la communication au CSPJ, le bâtonnier du barreau de Casablanca et le bâtonnier du barreau de Rabat, ont tenu une réunion,...

Résurgence du coronavirus : deux options s’offrent au Maroc

Face à la résurgence du Covid-19 au Maroc, Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat indique la conduite à tenir au gouvernement.

Manifestation à Rabat contre les « actes hideux » de David Govrin

Des militants islamistes, panarabes et d’extrême gauche ont manifesté vendredi devant le siège du parlement à Rabat pour dénoncer les comportements déviants présumés du chef du bureau de liaison israélien au Maroc, soupçonné de harcèlement sexuel sur des...

Maroc : innocentée par la justice après avoir tué son violeur

Alors qu’un concierge a tenté de la violer dans un appartement meublé à Témara, une jeune femme s’est retrouvée en prison. Poursuivie pour homicide involontaire, la Chambre criminelle près le tribunal de première instance de Rabat l’a innocentée après huit...

Prison

Des Marocains victimes d’arnaque aux faux contrats en Allemagne

De nombreux jeunes marocains désireux d’émigrer en Allemagne se sont fait arnaquer par des escrocs qui se font passer pour des courtiers à qui ils ont remis d’importantes sommes d’argent pour acheter des contrats de travail, lesquels facilitent l’obtention...

Belgique : un Marocain fait vivre l’enfer à sa femme

Abderrahim B. originaire du Maroc a écopé, vendredi 26 juin, d’une peine de sept ans de prison pour séquestration, traitement dégradant, menace et harcèlement sur son épouse, S.J. Tel est le jugement rendu par le tribunal correctionnel de...

Nancy : des policiers condamnés pour injures racistes

Le tribunal correctionnel de Nancy a condamné sept policiers de la brigade anticriminalité poursuivis pour « harcèlement moral » et « insultes raciales non publiques », sur des collègues. Ils ont écopé des peines allant de 6 à 18 mois d’emprisonnement avec...

Un Marocain meurt dans l’incendie de la prison de Bordeaux-Gradignan

Un incendie s’est produit dans la prison de Bordeaux-Gradignan et a coûté la vie à un premier détenu d’origine marocaine, blessant gravement un autre, de nationalité algérienne. Les deux victimes partageaient la même cellule dans ce centre pénitentiaire...

Brahim Bouhlel sort de prison

Le Franco-algérien Brahim Bouhlel, condamné le 21 avril à huit mois de prison et incarcéré à la prison locale d’Oudaya à Marrakech, pour « sa mauvaise blague » devrait retrouver la liberté ce dimanche 5 décembre. Son ami Sammy Tamy sera, lui, libéré dans quatre...

Arrestation

Interpellation de Reda Abakrim au Maroc : un « bel exemple » de coopération pour la France

L’interpellation au Maroc d’un très grand trafiquant de drogue réjouit le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui salue un « bel exemple de la très bonne coopération entre la France et le Maroc...

Le Marocain Nordin El Hajjioui soupçonné d’avoir planfié l’enlèvement d’un ministre belge

La police enquête sérieusement pour trouver l’identité du baron de la drogue qui s’est donné pour mission d’enlever le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne. Les enquêteurs portent leurs soupçons sur un criminel d’origine marocaine compte tenu de...

Maroc : drame après une soirée arrosée

Deux jeunes hommes ont été interpellés et déférés, dimanche 18 octobre dernier devant le parquet général près la Cour d’appel d’El Jadida. Il leur est reproché leur implication dans la mort d’une jeune...

Le plus grand réseau de trafic de drogue entre le Maroc et l’Espagne démantelé

La Garde civile espagnole a procédé vendredi au démantèlement d’un important réseau de trafic de drogue. En tout, 14 tonnes de haschisch marocain ont été saisies et 49 personnes arrêtées.

Essaouira : un policier poursuivi pour escroquerie

Trois individus dont une femme et un policier, soupçonnés d’être impliqués dans une affaire d’escroquerie pour motif de recrutement fictif et faux et usage de faux, ont été déférés devant le parquet compétent à...

Escroquerie

Belgique : un Marocain risque quatre ans de prison pour fraude au SMS

Trois individus dont un Marocain sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Liège en tant que membres présumés d’un réseau international de fraude au SMS ou « SMS fishing » qui aurait volé plus de deux millions d’euros à plus de 160 victimes dans la...

Maroc : quand des patients du Covid-19 volent draps et robinets

Certains équipements de l’hôpital de campagne de Benslimane ont subitement disparu ces dernières semaines. Un médecin pointe du doigt les patients guéris du Covid-19.

Un Marocain perd la vue à cause d’un faux médecin

Un homme vient de perdre la vue dans un hôpital de Rabat après y avoir été opéré par un faux médecin. Trois personnes ont été déjà interpellées dans cette affaire.

Casablanca : il risque gros pour avoir tenté de déposséder sa femme de son appartement

Un homme a tenté de déposséder son ex-femme de son bien immobilier à Casablanca. Il aurait soutiré un chèque de son épouse et imité sa signature avant de l’émettre en son nom pour un montant de 350 000...

Laâyoune : faux maire, vrai escroc

Les éléments de la police judiciaire de Laâyoune ont réussi à interpeller un homme de 32 ans qui se faisait passer pour le président d’un conseil communal de la province du Sud pour escroquer des entrepreneurs. Les investigations se poursuivent pour...