Un vieil homme et son fils de 18 ans poursuivis pour charlatanisme, viol et chantage à Rabat

23 juin 2021 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Un sexagénaire et son fils de 18 ans accusés de charlatanisme, chantage et de viol, ont été interpellés par les éléments de la police judiciaire de Rabat. Après leur présentation devant le juge d’instruction, ils ont été placés en détention provisoire.

Leur arrestation a eu lieu lundi, suite à une plainte pour viol, déposée par une victime rapporte Al Akhbar. Celle-ci a donné une description précise du présumé violeur et de son complice aux enquêteurs. Ce qui a permis lors des perquisitions, de récupérer des séquences de vidéo d’agressions sexuelles perpétrées par le vieil homme de 61 ans qui ont été filmées par son fils.

Dans sa plainte, la victime relate que le charlatan l’avait attirée chez lui en lui faisant croire qu’il possédait des pouvoirs magiques qui lui permettrait de régler tous ses problèmes. Il l’avait ensuite droguée et violée. Le comble : pendant qu’il violait la jeune fille droguée, son fils n’avait pas hésité à filmer les violences sexuelles de son prédateur de père.

À lire : Casablanca : chantage, drogue et séquestration filmée

Par ailleurs, d’autres preuves impliquant plusieurs autres victimes ont été découvertes sur la tablette du fils avec des scènes de violences filmées. Le matériel a été récupéré comme preuve auprès du juge. Autant d’éléments à charge qui justifient leur garde à garde à vue sous la supervision du parquet général compétent pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Sujets associés : Enquête - Ministère de la Justice et des Libertés - Chantage - Plainte

Aller plus loin

Maroc : chantage sexuel en échange de l’attestation de déplacement dérogatoire

Un Pacha en poste à Kénitra a contraint une jeune étudiante à des relations sexuelles pour obtenir l’attestation de déplacement dérogatoire.

Maroc : lourde peine pour le fils d’un parlementaire impliqué dans un trafic de drogue

La Chambre des crimes financiers près le tribunal de Rabat a condamné le fils d’un parlementaire connu dans le Nord du royaume à huit ans de prison ferme pour son implication...

Il risque gros pour avoir diffusé une vidéo pédopornographique filmée au Maroc

En Belgique, Nabil, 26 ans, coiffeur et père de famille, est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Charleroi, pour diffusion d’une vidéo pédopornographique filmée au...

Casablanca : chantage, drogue et séquestration filmée

Six personnes ont été arrêtées par les services de police à Casablanca. Elles sont, selon la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), accusées de trafic de drogue et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Maroc : Ouahbi veut une régularisation sans délai du mariage coutumier

Face aux demandes appelant à une prolongation du délai accordé pour la régularisation du mariage coutumier, le ministre de la Justice a opposé un refus catégorique.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Maroc : le registre national des mariés bientôt disponible

Dans quelques jours, le ministère de la Justice marocain va procéder au lancement du registre national des mariés dans le but de mettre fin aux infractions constatées dans le domaine.

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs au cas où un réajustement de l’équipe gouvernementale se confirmait.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.