Vous avez reçu une dose du vaccin AstraZeneca, ceci vous concerne

17 août 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de la Santé a lancé un appel aux personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de se rendre aux centres de vaccination pour la deuxième dose avant le 28 août, et ce, afin d’éviter la pénurie.

Le ministre indique qu’il est possible que le vaccin en question risque de ne plus être disponible après la date susmentionnée, rapporte la MAP.

A lire : Maroc : ouverture tous les jours des centres de vaccination anti-Covid-19

Ainsi, les personnes concernées sont impérativement appelées à prendre la deuxième dose avant le 28 août prochain, en tenant compte de l’intervalle de 28 jours entre les deux doses, comme recommandé par les autorités sanitaires.

Sujets associés : Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc élargit la vaccination aux plus jeunes

Le Maroc a décidé d’étendre sa campagne vaccinale jusqu’à l’âge de 12 ans. Cette phase devrait démarrer au plus tard à la dernière semaine du mois d’août. Le vaccin...

AstraZeneca : le Maroc maintient sa confiance dans le vaccin

Alors que des pays européens comme la France, l’Allemagne et l’Italie ont suspendu l’utilisation du vaccin britannique AstraZeneca « par précaution », le Maroc a décidé de le «...

Maroc : ouverture tous les jours des centres de vaccination anti-Covid-19

Le Maroc met toutes les chances de son côté pour vacciner le plus de personnes, surtout au moment où le pays fait face à une flambée des cas de contamination au coronavirus.

AstraZeneca annonce un traitement contre le Covid-19

Après les vaccins anti-Covid, le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca vient d’annoncer la disponibilité d’un traitement jugé efficace contre le Covid-19.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Variole du singe : mise à jour du plan de riposte au Maroc

Le ministère de la Santé et de la protection sociale a annoncé avoir procédé, une nouvelle fois, à la mise à jour de son plan de riposte contre la variole du singe.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.