Vaccination anti-Covid : un commandant de la paix suspendu pour fraude à Berrechid

4 février 2021 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : I.L

La crainte de contracter le coronavirus pousse certains responsables à se faire vacciner sans remplir les conditions requises par les autorités sanitaires. Pour avoir reçu la première dose alors qu’il n’était pas autorisé, un commandant de la paix a écopé d’une suspension provisoire de travail.

Le mis en cause est le chef de poste du corps urbain du district provincial de sûreté de la ville de Berrechid. Une enquête a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de l’acte commis par ce responsable en charge de la sécurité, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Le même communiqué précise que le prévenu n’a pas atteint l’âge de 45 ans requis par les autorités publiques. Cette enquête vise également à identifier les facteurs qui auraient facilité ce manquement professionnel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Berrechid - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Fraude - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : les Marocains affluent vers les centres de vaccination

Lancée le 28 janvier par le roi Mohammed VI, la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 se déroule bien. Le ministre de la Santé, Khaled Aït Taleb a fait savoir que...

Vaccin anti-Covid : les athlètes marocains doivent attendre

Les athlètes marocains devront encore patienter avant d’être vaccinés. Ils ne sont pas prioritaires et leur mise à l’écart n’aura pas un grand impact sur le déroulement des...

Maroc : vers la réception imminente d’autres doses de vaccins

Le Maroc recevra, dans les tout prochains jours, plusieurs doses des vaccins AstraZeneca et Sinopharm. La campagne de vaccination bat son plein.

Le Maroc maintient le vaccin Sinopharm chez les plus de 60 ans

Le Maroc rejoint la liste des pays qui ont opté pour l’utilisation du vaccin anti-Covid-19 développé par le laboratoire pharmaceutique chinois Sinopharm, pour les personnes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

La DGI aux trousses des auteurs de fausses factures

La direction générale des impôts (DGI) veut en finir avec la fraude à la fausse facture. Une pratique qui prend de l’ampleur et n’épargne aucun secteur d’activité ni région du pays.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.