Le vin marocain cartonne à l’international

15 avril 2017 - 15h20 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le vin marocain pourrait devenir dans les prochaines années un sérieux concurrent pour les producteurs historiques comme la France ou encore l’Italie.

Pour ce faire, le Maroc investit beaucoup, notamment dans les caves et dans les équipements, affirme Jean-Marie Aurand, directeur général de l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) à RFI. « Au Maroc, ils ont un vrai potentiel. Ils sont en train de moderniser leur secteur, d’investir dans les vignobles, pour rénover les cépages ; d’investir aussi dans les caves, dans les équipements ».

Le professionnel n’a pas hésité à vanter la qualité du vin marocain. « Au Maroc, tous les vins que j’ai dégustés sont des vins incontestablement de qualité, qui sont compétitifs sur le marché international. Et ils sont exportés partout dans le monde », a-t-il ajouté, soutenant que c’est grâce à l’évolution de la formation des professionnels du vin que le Maroc commence à se faire une place au niveau mondial.

Sur le continent, c’est l’Afrique du Sud qui a investi très tôt dans ce secteur et qui détient aujourd’hui la 7e place mondiale. D’autres pays comme la Tunisie et l’Algérie s’y sont également mis mais plus tardivement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Tunisie - Afrique du Sud - Exportations - Alcool

Aller plus loin

Sous un soleil de plomb, le combat des vignobles marocains

Face au défi du réchauffement climatique qui sévit au Maroc, les vignerons rivalisent d’ingéniosité pour protéger leurs vignobles. Ces gardiens du raisin, confrontés aux assauts...

Explosion des exportations de vins espagnols vers le Maroc en 2022

Les exportations de vin espagnols (en vrac) vers le Maroc ont nettement augmenté en 2022 (+9,2 millions de litres). En tout, les exportations de vin espagnol ont atteint un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chute historique des exportations d’olives marocaines

Les exportations d’olive marocaine sont en net recul alors que les importations sont en hausse. Le déficit commercial s’est creusé.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : 100 milliards de dirhams d’exportations automobiles cette année

Le secteur automobile marocain devrait réaliser cette année un chiffre d’affaires record de 100 milliards de dirhams en termes d’exportation de véhicules, a annoncé mardi Ryad Mezzour, le ministre de l’Industrie et du commerce.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.