Visas et immigration : voici la nouvelle suggestion de l’Europe au Maroc

3 décembre 2020 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

L’Europe, veut le plus tôt possible renvoyer les immigrés clandestins au Maroc, bien qu’elle ait toujours grand besoin de migrants. Et, pour trouver une issue convenable à tous, elle propose au Maroc un partenariat « mutuellement bénéfique ».

Il s’agit de l’augmentation du nombre d’expulsions de l’UE vers le Maroc, et une politique permettant de favoriser l’obtention des visas Schengen pour les citoyens marocains. C’est d’ailleurs dans ce cadre que s’inscrit la visite de deux jours de la commissaire aux affaires intérieures à l’Union européenne (UE), Ylva Johansson, à Rabat.

«  Nous sommes une société vieillissante, nous avons besoin de migrants, mais… les citoyens européens ont un peu peur des arrivées irrégulières  », a-t-elle expliqué, soulignant qu’ «  avoir moins d’arrivées irrégulières et renvoyer ceux qui ne peuvent pas rester, c’est étroitement lié à la facilitation des visas et aux voies légales de migration ». Une proposition semblable à celle récemment faite par l’Italie à la Tunisie.

Dans ce cadre, l’UE a mobilisé 343 millions d’euros pour la gestion de la migration au Maroc depuis 2018, via des programmes d’éducation et de formation de la police, d’après les données de l’UE publiées mardi. La commissaire a également fait le bilan de la «  situation aiguë  » enregistrée actuellement aux îles Canaries en Espagne où les arrivées de migrants clandestins ont grimpé ces derniers mois, soit 90 000 personnes et dont la moitié serait des Marocains. Bien que l’UE ait une «  bonne coopération avec le Maroc en matière de migration…, il y a encore de la marge pour s’améliorer  », a conclu Mme Johansson.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Union européenne - Expulsion

Aller plus loin

Immigration au Canada : les étudiants marocains arnaqués par de faux cabinets

Les étudiants marocains sont ciblés par de faux cabinets d’immigration qui leur proposent de vivre et d’étudier au Canada contre le payement d’un montant de 50 000 dirhams. Mais...

La France fait pression sur le Maroc pour accueillir des fichés S

Le Maroc poursuivra sa coopération en matière d’expulsion des fichés S de la part de la France. L’assassinat du professeur d’histoire devrait accélérer les expulsions.

L’Europe veut construire des barrières anti migrants

Pour stopper l’arrivée de migrants sur leur sol, douze pays européens ont appelé la Commission à financer la construction des barrières à leurs frontières.

La France va réduire le nombre de visas attribués au Maroc

Face à la réticence de certains pays, dont le Maroc, à accueillir leurs ressortissants clandestins ou radicalisés dans l’hexagone, les autorités françaises se préparent à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Tanger Med menace les ports européens

Malte craint l’avantage fiscal du port Tanger Med à cause de l’introduction d’une taxe environnementale dans les pays de l’Union européenne(UE) à partir de 2024. Les grandes compagnies maritimes peuvent se détourner vers le port marocain.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...