Des viticulteurs français s’intéressent au marché marocain

3 avril 2023 - 10h20 - France - Ecrit par : A.P

L’association des vignerons, le Cellier des demoiselles, situé Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse, dans les Corbières, a commencé à exporter ses produits au Maroc, après la reprise de ses exportations aux États-Unis à la suite de la suspension de la taxe Trump.

Au Maroc, « ce sont principalement des hôtels qui s’intéressent à nos produits », confie Anaël Payrou, le directeur du Cellier des demoiselles à L’Indépendant. L’exportation du vin aux États-Unis était bloquée en raison de l’imposition, depuis le 18 octobre 2019, d’une taxe douanière de 25 % sur l’importation des vins français. Une mesure levée le 6 mars 2021, permettant à l’association de reprendre les exportations vers ce pays.

À lire : Le Maroc deuxième exportateur de vin en Afrique

« Les vins rouges et blancs sont de nouveau vendus aux États-Unis. Là-bas, c’est un peu spécifique. Les Américains sont curieux des vieux cépages français, comme le Carignan. Ils cherchent quelque chose d’authentique, c’est une question de rareté », détaille le directeur, soulignant que les consommateurs des autres marchés cherchent plus de « facilité ». En revanche, les Pays-Bas, l’Angleterre, la Suède et la Norvège « achètent surtout les cépages les plus connus comme le Merlot ou le Chardonnay », ajoute-t-il.

À lire : Explosion des exportations de vins espagnols vers le Maroc en 2022

Anaël Payrou a aussi découvert le marché mexicain, en plein essor. « Nos clients mexicains prennent surtout du vin rouge et un peu de Chardonnay blanc. On l’a aussi vu à Saint-Pierre-et-Miquelon », a précisé le directeur, indiquant qu’un « excellent rapport qualité prix » pourrait permettre de maintenir ces différents marchés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Exportations - Alcool

Aller plus loin

Sana Khouja, la Marocaine qui a révolutionné le monde du vin en Espagne

Sana Khouja, jeune femme d’affaires d’origine marocaine, a brisé les barrières raciales, économiques et de genre pour inscrire son nom dans le monde viticole espagnol. En 2019,...

Sous un soleil de plomb, le combat des vignobles marocains

Face au défi du réchauffement climatique qui sévit au Maroc, les vignerons rivalisent d’ingéniosité pour protéger leurs vignobles. Ces gardiens du raisin, confrontés aux assauts...

Le Maroc deuxième exportateur de vin en Afrique

Le Maroc est le deuxième plus gros exportateur de vin du continent africain après l’Afrique du Sud, d’après l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV).

Une Marocaine d’Espagne crée la cannette de vin « Zeena »

Sana Khouja, la Barcelonaise d’origine marocaine, innove en créant son propre vin en cannette. La marque «  Zeena  » cartonne déjà et pourrait être exportée dans de nombreux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Europe en forte croissance

Les exportations marocaines d’habillement vers l’Union européenne (UE) connaissent une forte augmentation.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an auparavant.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

L’automobile, pilier des exportations marocaines

Le secteur automobile continue de booster les exportations marocaines, avec des ventes atteignant déjà 57 milliards de dirhams lors des cinq premiers mois de cette année.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : hausse des exportations automobiles à fin février 2023

Les exportations automobiles du Maroc ont atteint 21,6 milliards de dirhams (1,9 milliard d’euros) à fin février, soit une hausse de près de 50 % (40,5 %) par rapport à la même période de 2022.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.