Yazaki lance une deuxième usine à Kénitra

24 août 2010 - 15h08 - Economie - Ecrit par : J.L

Implantée depuis 2001 à Tanger Free Zone (TFZ), la filiale marocaine du groupe japonais Yazaki enregistre un développement remarquable. Fort de ce succès, Yazaki compte investir quelques 236 millions de dirhams dans une nouvelle usine à Kénitra qui sera opérationnelle avant 2011.

L’unité industrielle qui assurera quelques 1600 emplois directs sera construite sur un site de 4 ha à proximité de l’autoroute qui mène vers Tanger.

Spécialiste des systèmes de distribution d’électricité et de composants électroniques intégrés, le groupe fournit principalement PSA et Nissan et exporte notamment vers la Grande-Bretagne, la France, l’Espagne et le Portugal, s’accaparant ainsi 34% du marché mondial à travers ses filiales.

Le groupe japonais qui emploie plus de 2800 personnes à TFZ et quelques 240.000 employés dans 39 pays, a vu son chiffre d’affaires passer de 701 millions de dirhams en 2006 à 1,56 milliard en 2007.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Japon - Implantation - Tanger - Automobile - Kenitra - Tanger Free Zone - Yazaki

Aller plus loin

Delphi investit 400 millions de dirhams à Meknès et promet 3500 emplois

L’équipementier automobile américain Delphi vient d’annoncer la construction d’une nouvelle usine à Meknès, la quatrième au Maroc, pour un investissement de plus de 400 millions...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.

La production de voitures électriques «  assèche  » le Maroc

La production des métaux nécessaires à la fabrication des batteries ou moteurs des voitures électriques exige beaucoup d’eau. Une ressource qui se raréfie de jour en jour dans des pays comme le Maroc, déjà frappé par une sécheresse sévère.

Une voiture 100 % marocaine pour concurrencer Tesla Model Y et Mercedes EQA

La start-up marocaine Atlas E-Mobility a récemment annoncé ses plans pour le futur : la création d’une voiture électrique, dont le nom reste encore mystérieux. Ce véhicule, promettant simplicité et fonctionnalité, va s’inspirer de l’esthétique...

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

La Ferrari 250 GT Coupé du roi Mohammed V est à vendre

Dans quelques semaines, une Ferrari 250 GT Coupé Spéciale de 1956, ancienne possession du Roi Mohammed V, trouvera un nouveau propriétaire lors d’une vente aux enchères organisée par RM Sotheby’s.

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

Neo Motors dévoilée : à quel prix sera-t-elle vendue ?

Après plusieurs mois de suspens et de promesses de lancement, la nouvelle voiture « 100 % marocaine » a finalement a été dévoilée devant le roi Mohammed VI au palais royal de Rabat. Destinée d’abord aux Marocains avant d’envisager son exportation, «...